WhatsApp Messenger chiffre vos messages pour plus de sécurité !

Maj. le 3 février 2017 à 18 h 06 min

WhatsApp introduit une toute nouvelle fonctionnalité que nous n’avons pas vu venir. La célèbre application de messagerie se dote dès maintenant du chiffrement par défaut de tous les messages texte de ses usagers. En principe, toute interception des messages échangés entre deux utilisateurs ne serait d’aucune utilité pour un quelconque service d’espionnage.

C’est grâce aux travaux conjoints entre WhatsApp et Open Whisper Systems que la prouesse a été rendue possible après 6 mois de développement. Le partenaire de l’opération n’est autre que l’éditeur de TextSecure, un programme qui a permis à un certain Edward Snowden d’entretenir une correspondance avec de nombreux journalistes durant ses révélations explosives.

WhatsApp Messenger chiffre les messages texte

La technique utilisée ici consiste à chiffrer de bout en bout les messages échangés. Plus précisément, le message est ainsi chiffré directement sur le smartphone de l’expéditeur, puis envoyé vers le destinataire où il sera déchiffré via une clé unique qui ne se trouve nul part ailleurs. Bien qu’il reste encore de nombreux ajustements à faire, Open Whisper Systems se dit d’ores et déjà satisfait du travail accompli.

Pour le moment, les versions sous Android sont les seules à disposer de la fameuse fonctionnalité sous certaines conditions. Les messages texte entre deux individus profitent du chiffrement natif, mais les conversations de groupe tout comme les envois de photos ou de messages vidéo ne sont pas encore compatible avec cette nouvelle caractéristique.

Le déploiement de cette innovation en matière de sécurité est qualifiée de progressive. WhatsApp et son partenaire veulent ainsi avancer étape par étape et s’assurer d’un fonctionnement impeccable du chiffrement avant de passer au stade supérieur. L’effort est louable alors qu’il s’agit de la première application de messagerie massive à adopter cette fantastique évolution.

Pour en profiter, il n’y a rien d’autre à faire que d’installer la dernière version de WhatsApp Messenger disponible sur le Play Store. Et vous, utilisez-vous WhatsApp Messenger au quotidien dans l’envoi de vos messages texte ?

Via

Réagissez à cet article !
  • WolfRefl3x

    Est-t-il est encore sain de croire à la « sécurité » de quoi que ce soit … ?

    • sardagariga

      Ben tout de même. Chiffrer de bout en bout, c’est mieux qu’en clair non ?

  • sardagariga

    «Prouesse», « innovation», c’est pas un petit peu too much ?
    Apple chiffre les imessage depuis des années vous savez ? Google chiffre les Hangouts aussi vous savez ?

    • Marc Le-corguillé

      Pour moi chiffrer veut dire inlisable pour le commun des mortels en dehors de celui qui l’envoi et celui qui le reçoit, ce qui est faut puisque la NSA est capable de déchiffrer ceux ci….donc non ils ne chiffre pas les messages

      • sardagariga

        Non. Ça c’est juste de la légende urbaine, de la paranoïa, ou du propos de fanboy.

  • Démé

    J’aimerais savoir si sa vaut pour les éditeurs du Whatsapp PLUS ?

    • Blayaux

      Ecrit par Krowne au sujet de WA+

      I’ve made a decision, and I don’t will continue in cracking. Also as I said, I do not trust a developer
      who puts time bombs, and delete user data. And if it is already
      difficult to review the code looking skip protection, would be crazy to
      look for things you do not know whether there until the time come to light. And as you’ll understand a developer who does such things deliberately not have to stick with that. So many people are already putting complaints against he. So if there is a police investigation, better not be involved.

  • Kaliann

    Telegram fait déjà ces « prouesse » et « innovarion »…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android est une catastrophe pour la sécurité, bien pire qu’iOS !

Dans son rapport annuel sur la sécurité, Nokia cible Android comme étant l’OS le plus sujet aux malwares. Google Play Protect est satisfaisant mais les applications tierces téléchargées depuis des stores autres que Google Play sont dangereuses pour les utilisateurs. iOS est au contraire un très bon élève en la matière.