WhatsApp Gold : la nouvelle arnaque qui tourne sur l’application

WhatsApp est l’application de messagerie instantanée la plus célèbre, et forcément des petits malins veulent profiter de cette notoriété pour arnaquer les personnes crédules. Et une nouvelle arnaque vient d’arriver sous le nom de WhatsApp Gold. 

Les smartphones sont de plus en plus nombreux et malheureusement ils sont la cible préférée des hackers ou des arnaqueurs.Sur internet et les smartphones, les arnaques peuvent être aussi simples qu’un message sur lequel il faut cliquer ou alors un peu plus complexes comme les applications qui passent avec succès les certifications, mais qui contiennent des logiciels malveillants.

L’arnaque en question fait partie de la première catégorie, certaines personnes ont reçu un message sur WhatsApp les avertissant qu’une nouvelle version est disponible, la version Gold. Cette dernière donnerait accès à des fonctionnalités supplémentaires qui étaient réservées qu’aux grandes célébrités. Elle promet de permettre les appels vidéos (ils seront bientôt disponible officiellement), de supprimer un message envoyé par erreur ou encore d’envoyer plus de 100 images en même temps.

Voici le texte du message « Hey enfin la version secrète de WhatsApp golden est disponible. Cette version est utilisée uniquement par de grandes célébrités. Maintenant nous pouvons l’utiliser aussi. »

Si la personne clique sur le lien dans le message, elle sera amenée vers un site internet qui installera des logiciels malveillants sur son smartphone. Bien sûr, tous ceux qui ont passé assez de temps sur Internet déploieront immédiatement les drapeaux rouges. Les campagnes de marketing qui utilisent des mots comme «secret» ou «utilisé seulement par de grandes célébrités » sont généralement des arnaques.

Si vous recevez un tel message, on ne peut que vous conseiller de ne pas l’ouvrir et de le supprimer directement, mais ça, je pense qu’on n’a pas besoin de vous le dire ? Si ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article