WhatsApp : vos données personnelles ne sont plus envoyées à Facebook, grâce à la pression de l’Europe

L’Europe vient de remporter une belle victoire dans la lutte contre l’exploitation des données des utilisateurs. Ainsi, WhatsApp va cesser de partager les données personnelles des utilisateurs à Facebook à des fins publicitaires. Seuls les européens sont concernés.

Cet été, WhatsApp annonçait un modification de ses conditions d’utilisation. L’objectif annoncé aux utilisateurs était de préparer l’envoi d’alertes utiles par les entreprises. Par exemple, si vous avez un retard de train ou un que votre carte bancaire est utilisée de manière frauduleuse. Une bonne nouvelle donc en terme de fonctionnalités.

Mais en lisant entre les lignes, on s’apercevait que WhatsApp modifiait également d’autres éléments dans ses conditions d’utilisation. Ainsi, le service allait désormais partager les informations personnelles des utilisateurs avec Facebook à des fins publicitaires. En Europe, cette nouvelle avait provoqué un véritable tollé puisque le fondement même de WhatsApp est la protection des données.

En octobre dernier, le groupe G29 qui réunit les autorités nationales de protection des données des Etats membres de l’Union Européenne, a fait part de ses inquiétudes et a adressé deux courriers à Facebook et WhatsApp. La demande était on ne peut plus simple :

[Le partage d’information est désormais réalisé] pour des finalités qui n’étaient pas inclues dans les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité au moment où les actuels utilisateurs ont souscrit au service WhatsApp. [Le G29 demande] d’arrêter le partage des données de ses utilisateurs jusqu’à ce que les garanties juridiques appropriées puissent être apportées.

Facebook et WhatsApp n’ont pas fait la sourde oreille et ont réagi à la demande de l’Europe. Ainsi, le partage des informations entre WhatsApp et Facebook à des fins publicitaires est suspendu jusqu’à nouvel ordre. En attendant, les deux entreprises et les autorités vont examiner en détails ce qui soulève des inquiétudes chez les utilisateurs. Victoire pour le peuple

WhatsApp : notre top 8 des meilleures alternatives

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • zzzz

    ont est cense les croires???

    • botdroid

      On est censé supporter ton orthographe de merde ???

  • jean sablon

    l’europe a sauvé le monde