Voitures électriques : les français les préfèrent au diesel !

Maj. le 23 novembre 2017 à 17 h 28 min

Un nouveau sondage réalisé par Harris Interactive et le magazine Auto Moto auprès d’un échantillon de conducteurs français vient confirmer l’essor des voitures électriques. 48% des sondés se disent même prêt à opter pour un modèle électrique en tant que prochaine voiture tandis que seulement 41% privilégieraient encore les véhicules au diesel. Découvrez tous les constats tirés par cette étude édifiante. 

voitures électriques

L’avénement des voitures électriques n’est plus une chimère mais une réalité. La sortie de la Tesla Model 3 cette année a galvanisé l’interêt des consommateurs pour cette solution d’avenir. Bien décidé à révolutionner le monde avec ses voitures électriques, Elon Musk doit d’ailleurs se réjouir des résultats de ce nouveau sondage qui attestent bien d’un changement de paradigme et de mentalité.

Voitures électriques : 48% des français veulent en faire leur prochain véhicule

Premier constat étonnant épinglé par ce sondage : 48% des français veulent que leur prochaine voiture soit équipée d’un moteur électrique. Ils ne sont plus que 41% à privilégier le diesel à tout prix. Autre constat aussi révélateur : 72% des français préfèrent une voiture hybride à un modèle essence ( 71%).

Malgré tout, 58% des sondés déplorent encore le coût trop élevé des voitures électriques même si 7 français sur 10 sont prêts à payer un véhicule plus cher si celui-ci est plus écologique. Pour la majorité des participants à ce sondage, le prix moyen d’une voiture électrique devrait être de 14 000€. A ce prix là, ils veulent au moins profiter d’une autonomie de 587 km et pouvoir la recharger complètement dans un délai de 3 heures. Peu de véhicules correspondent à ces 3 trois critères. Le prix moyen d’une voiture électrique est malheureusement bien plus élevé. 69% français déplorent d’ailleurs le manque d’offres sur le marché.

Autre sujet d’inquiétude pour les français : l’autonomie limitée d’une voiture électrique. 95% des sondés affirment qu’il s’agit d’un frein d’achat majeur. Dans le domaine, les innovations ne manquent pourtant pas. On peut donc espérer que le soucis soit réglé dans les années à venir. Dans les bonnes idées en cours de développement, citons par exemple la batterie révolutionnaire de 700 km de Samsung. Le manque de bornes de recharge inquiète aussi les français malgré leur interêt grandissant pour les voitures électriques. Là aussi, des solutions sont en cours de conception. Toshiba a d’ailleurs dévoilé une nouvelle batterie, rechargeable en seulement 6 minutes !

Si de nombreux français se disent prêt à passer le cap de la voiture électrique, les chiffres de vente du secteur peinent à décoller. Cette année, les constructeurs n’ont vendu que 20.511 voitures électriques, ce qui reste une nette amélioration par rapport à 2016. Bref, si le secteur est évidemment en plein essor, les conducteurs privilégient encore les moteurs classiques dans la plupart des cas. Les véhicules électriques ne constituent que 1,2% du total des voitures vendues dans le monde. Quand cette situation va-t-elle s’inverser ?

Réagissez à cet article !
  • giantpanda

    Les ventes de voitures électriques sont très dépendantes des habitudes des différents acheteurs , qui en l’état des choses estiment qu’ils devront louer une autre voiture pour les longs trajets. Comme il y a trop peu de bornes de recharge rapide, et qu’on estime que l’opération risque d’être compliquée on préfère attendre.
    Si toutefois il y avait des voitures hybrides rechargeables avec une autonomie réelle ( pas celle des  » normes  » ) en électrique de l’ordre de 100 km ( en hiver, et avec le chauffage ) dans la gamme de prix usuelle des utilisateurs, les ventes monteront rapidement en flèche.
    Toutefois il va falloir que les l’Etats s’engagent plus en faisant appel au sens civique des citoyens pour qu’ils s’engagent à rouler en de tels voitures, bien que cela implique présentement un coût kilométrique plus fort qu’aujourd’hui, à cause de la présence de 2 moteurs. L’important c’est alors la quantité de CO2 émise et pas le prix.

  • La Frite David Sauce Ketchup

    Il m’on pas consulter alors …

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les voitures autonomes pourraient sauver 500 000 vies en 30 ans !

Malgré les craintes des automobilistes en matière de sécurité, les voitures autonomes pourraient sauver de nombreuses vies en réduisant le nombre d’accidents de la route. De 2020 à 2050, les voitures sans chauffeur pourraient bien épargner 500 000 vies humaines !

Voitures autonomes : Uber va s’offrir 24 000 Volvo d’ici 2021 !

Le géant du VTC vient de signer un accord avec Volvo : entre 2019 et 2021, le constructeur automobile suédois va fournir jusqu’à 24 000 SUV autonomes à Uber . Avec cette flotte de voitures sans chauffeur, Uber entend bien révolutionner à nouveau le monde du transport urbain.