Voitures connectées : « presque 100% comportent des failles de sécurité » !

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 17 h 04 min

Après les smartphones, les montres connectées et les TV connectées les géants du high-tech s’intéressent maintenant aux voitures connectées. Au salon de l’automobile ou même au CES, beaucoup de constructeurs ont fièrement présenté leur idée de la voiture connectée.

Il n’y a aucun doute sur le fait qu’un jour, nous auront tous un véhicule ultra-connecté, on n’aura peut-être même plus besoin de conduire. Oui mais voilà, pour le moment, l’avenir de ce jeune marché est mis en doute. En cause, la sécurité des données. Et lorsqu’il s’agit de conduire, on ne plaisante pas avec ça.

C’est un sénateur américain qui a tiré la sonnette d’alarme. Selon lui, il y a des failles de sécurité dans « presque 100% des voitures ». Et non des moindres. Car non seulement ces failles permettraient aux pirates de récupérer des données personnelles mais en plus, et c’est là qu’il y a un vrai danger, ces petits génies de l’informatique pourraient prendre le contrôle de votre véhicule à votre insu.

Ainsi, ils pourraient modifier les informations au cadran comme le carburant restant ou le compteur de vitesse, faire accélérer, tourner, klaxonner les véhicules en question et même désactiver les freins ou les phares.

Il y a un manque clair de mesures de sécurité appropriées pour protéger les conducteurs contre les pirates qui pourraient prendre le contrôle d’un véhicule ou contre ceux qui désirent collecter et utiliser des données personnelles du conducteur. [Les constructeurs] n’ont pas fait leur travail pour nous protéger. – M. Ed Markey, Sénateur démocrate –

Et tous les moyens sont bons pour y parvenir. Le piratage des véhicules connectés serait même plutôt accessible pour ces experts. Ils peuvent passer par une connexion Bluetooth, par un virus sur un smartphone Android ou même via un CD audio infecté. Décidément ces derniers temps, la sécurité est sérieusement remise en question. Avant de pouvoir conduire un véhicule connecté il va falloir y réfléchir à deux fois.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • sgsfgb

    Ouais génial, sauf que quand on utilise Windows on est aussi exposé à des milliers de failles de sécurités, et pourtant la plupart des gens s’enfichent, donc une voiture pareille, les gens s’enficheront…

  • Pop

    Y a une différence entre être chez soi derrière un écran d’ordinateur et être sur la route dans une voiture… Donc je pense que non, les gens ne s’en ficheront pas tant que ça.