Viv est officiel : un assistant révolutionnaire qui met Siri et consorts au placard

Mise à jour : Viv a été officiellement dévoilé. L’assistant révolutionnaire risque bien de mettre Siri et consorts au placard. Découvrez en vidéo de quoi il est capable. Pour les premières démonstrations, rendez-vous à la 4ème minute. Alors, qu’en pensez-vous ?

Viv c’est le nouvel assistant révolutionnaire inventé par les créateurs de Siri. Il sera dévoilé la semaine prochaine et promet des choses fantastiques. De quoi faire passer Siri, Google Now ou Cortana pour des petits joueurs ?

viv assistant revolutionnaire createurs siri

Crédits : Washington Post

Lundi prochain un petit nouveau dans le monde des assistants personnels va débarquer. Son nom : Viv. Il est l’oeuvre des créateurs de Siri, Dag Kittlaus et Adam Cheyer. Après plusieurs années de développement Viv veut révolutionner l’assistant personnel et même de l’intelligence artificielle.

Il s’agit de la façon dont les humains interagissent naturellement entre eux depuis des milliers d’années, et de l’appliquer pour interagir avec des services. Tout le monde sait tenir une conversation. – Dag Kittlaus, directeur général de Viv, au Washington Post

Le principe de Viv est simple : proposer la même spontanéité que lors d’une conversation entre humains tout en étant un assistant puissant. Si vous utilisez Siri, Google Now ou Cortana, vous avez certainement constaté que nous étions encore très loin de cette spontanéité.

Ainsi, Viv peut par exemple assimiler les différentes manières de demander une chose. Par exemple réserver un restaurant. Il peut suggérer d’autres restaurants qui correspondent davantage à vos goûts, où qui sont mieux notés, ou qui rentrent davantage dans votre budget. Et si jamais vous changez d’avis Viv peut tout annuler tout seul, comme un grand.

Par ailleurs, Viv a cette aptitude à exploiter les informations provenant de plusieurs services sans que ces derniers ne soient activés. En reprenant l’exemple du restaurant, Viv peut récupérer les données de vos recettes Marmiton, celles des restaurants dans lesquels vous vous rendez régulièrement, ou encore vos restos préférés dans Trip Advisor. A partir de ces données il vous conseillera un restaurant adapté.

Steve avait quelques idées sur la première version, qui n’étaient pas nécessairement alignées avec les choses que nous voulions faire. – Dag Kittlaus,directeur général de Viv –

Avant son rachat par Apple, Siri était un service aussi puissant. Mais comme l’explique Dag Kittlaus, Steve Jobs a voulu verrouiller l’assistant personnel pour le limiter à ses propres services et quelques autres bien choisis.

Et c’est en cela que Viv est différent de Siri. Il est ouvert et récupère des informations de multiples services pour se montrer efficace : domotique, transport, médias, constructeurs de TV, d’objets connectés etc. A partir de ces données, Viv apprend, comprend. Il est intelligent.

En solo ou avec les géants ?

Reste à savoir maintenant quel avenir sera réservé à cet assistant qui se veut révolutionnaire. Attendons d’abord de voir ce qu’il propose réellement, lundi prochain. Si Viv est vraiment le service formidable qu’il promet d’être alors deux choix s’imposeront à ses créateurs : soit revendre à nouveau à un géant du high-tech (Google, Microsoft, Amazon ou encore Apple), soit le laisser voler de ses propres ailes.

Dans les deux cas, Viv prendra un risque énorme et devra redoubler d’efforts pour s’imposer. Si le service est racheté par un géant, le risque est de voir l’assistant complètement dénaturé. C’est ce qui s’est passé avec Siri lors du rachat par Apple. La puissance de Viv pourrait être bridée à cause de limitations à but commercial.

Si les deux créateurs de Siri décident de la jouer solo, alors ils devront affronter les ténors du marché : Siri, Google Now, Cortana ou encore Alexa (l’assistante d’Amazon). Samsung prépare également son propre assistant. Face à ces monstres, la puissance marketing devra être énorme. Et il faudra également que les entreprises acceptent d’intégrer l’assistant à leurs appareils. Et ça c’est une autre paire de manches.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Insomnia

    Trop bon j’ai hâte de voir ce que ça peu donner ^^ le mieux est d’offrir une application pour tous les OS, pc et mobile sachant que sous iOS il y a peu de chance qu’Apple laisse passer ce genre d’application car doublons avec Siri.
    Le plus simple déjà pour en faire ça pub c’est de l’offrir sur les pays émergents qui sont assez friand et surtout un potentiel d’utilisateurs assez énorme…

    • slayers84

      C’est possible qu’ils soit aussi sur ios, il y a bien Google now et ça dérange pas Apple

  • iAndroid

    Heu dans la vraie vie vous en voyez beaucoup des gens utiliser Siri, Cortana ou OK Google ? Même en région parisienne où il n’y a que des iPhones je n’ai encore vu personne parler à son smartphone. Et s’il y a bien un truc que je n’activerai jamais c’est bien ça, tout comme Cortana que j’ai désactivé sur tous les Windows 10 que j’ai installé.

    • Oui j’en vois. Moi même j’utilise cette fonction c’est très pratique.

    • Math Picpic

      moi personnellement je n’ai jamais réussi a faire sortir mon téléphone de son sommeil en pronnonçant « ok Google! »