Vie Privée : Après Google, Bing offre le Droit à l’Oubli

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 18 h 41 min

Microsoft s’est aligné sur Google et permets aujourd’hui aux citoyens européens de demander l’effacement de leur présence sur le le moteur de recherche. Avec des conditions, bien sûr.

Bing

Microsoft avance avec prudence sur le chemin de la vie privée. Il y a quelques semaines, la Cour de Justice de l’Union Européenne statuait en faveur du Droit à l’Oubli. Google avait vite réagi en permettant de remplir un formulaire pour faire disparaître des informations sur soit de l’indexation du moteur, bien qu’il y ai eu des ratés, des résultats refaisant vite surface.

C’est maintenant Microsoft qui s’adapte à la nouvelle legislation. Vous pouvez désormais demander à Bing à ce que certaines informations sur vous n’apparaissent plus dans leur résultat. La compagnie a mis à cet effet un formulaire accessible pour les Européens pour faire les demandes. Vous l’aurez compris, ça ne retire pas le contenu d’internet, en revanche.

Bien sûr, qu’il s’agisse de Bing ou Google, le retrait est soumis à conditions. Microsoft, passant après son concurrent dans cette nouvelle démarche, a pu voir les “débordements” subits par celui-ci. En effet Google a déclaré avoir reçu 70.000 demandes concernant 250.000 pages une fois leur formulaires en ligne. L’un comme l’autre craignent pour la confiance que l’on peut faire en leurs résultats, car bien qu’un internaute aime sa vie privée, il veut pouvoir fouiller sans limite dans celle des autres.

Bien sûr ceci n’est pas leur argument et ils invoquent plutôt le droit à l’information. Ils arguent du fait que des demandes ont et auront lieu pour effacer par exemple des articles de presse négatifs, des fautes professionnelles, des escroqueries commises. Dans les faits, les formulaires demandent d’expliquer les motifs du retrait ( vie privée, données erronées, obsolètes) et sont traitées individuellement. Le risque avancé par les deux moteurs reste donc limité.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
WhatsApp : certaines fonctionnalités bientôt payantes ?

WhatsApp pourrait-il bientôt devenir payant ? Il y a de fortes chances à la suite d’une offre d’emploi parue sur le site officiel de la plateforme, celle-ci spécifiant que l’entreprise recherche une personne calées dans le domaine de la monétisation. Ce qui amène à penser que certaines fonctionnalités pourraient bien être payantes à l’avenir.

2f629aaac73ad69b965ce73b877c9fca[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[