Ventes de smartphones : les européens achètent haut de gamme et gardent leur flagship plus longtemps

Deux études IDC et Canalys montrent d’une part que le volume de ventes de smartphones continue de baisser en Europe et que les consommateurs du continent plébiscitent principalement les smartphones premium. Samsung et Apple y concentrent pour l’heure l’essentiel du marché. Les enquêtes relèvent néanmoins une poussée des constructeurs chinois, notamment Xiaomi et Huawei, qui proposent des smartphones originaux, très haut de gamme avec les meilleurs rapports qualité/prix.

smartphones

Ce n’est plus vraiment une surprise : en France comme dans le reste de l’Europe, les ventes de smartphones sont bel et bien en baisse. Deux études IDC et Canalys confirment un recul de 8,2% d’une année sur l’autre au 1er trimestre 2018. Le déclin est d’ailleurs beaucoup plus marqué en France (-23,2 %), au Royaume-Uni (-29,6%) et en Allemagne (-16,9%). Les études donnent le chiffre de 29,1 millions de smartphones vendus, voire 30,1 millions pour l’enquête Canalys. A l’échelle plus globale de l’ensemble EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) le marché se stabilise avec au total 86,5 millions de smartphones vendus au premier trimestre 2018.

Smartphones : en Europe le haut de gamme a la côte, même si cela veut dire changer moins souvent de flagship

En Europe de l’Ouest, la domination de Samsung et d’Apple est particulièrement évidente. Samsung y a ainsi vendu quelques 15,2 millions de smartphones contre 10,2 millions pour Apple au 1er trimestre 2018. Les smartphones les plus plébiscités par les consommateurs sont haut de gamme, avec un marché qui « tend vers le premium », selon IDC. Les smartphones qui s’en sortent le mieux adoptent ainsi les dernières technologies comme les double (voire triple) capteur photo et écran OLED avec toujours moins de bordures. Ainsi les smartphones avec double capteur photo se sont écoulés 13 millions sur la période, et plus de 7 millions de smartphones proposaient un écran premium au format 18:9.

Forcément les prix ont également augmenté de près de 20% en moyenne, de quoi sans doute expliquer le ralentissement d’un marché où les consommateurs préfèrent garder plus longtemps leur smartphone. Dans ce contexte, les constructeurs chinois semblent en bonne posture pour marquer des points – ce sont d’ailleurs les seuls constructeurs à afficher une croissance à deux chiffres. Ainsi Huawei progresse de 38,6% au 1er trimestre 2018 avec 7,4 millions de smartphones vendus, suivi de Xiaomi (2,4 millions de smartphones). Nokia/HMD ferme le top 5 avec 1,6 millions de smartphones vendus. Huawei, Xiaomi, et HMD proposent tous des fonctionnalité premium originales à prix cassé, et devraient bénéficier en 2018 de la notoriété de leurs produits comme le P20 Pro, le Mi Mix 2S ou encore le Nokia 8.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !