SFR : Patrick Drahi serait prêt à vendre l’opérateur en difficulté pour entrer au capital d’Orange !

La vente de SFR revient une nouvelle fois sur le tapis avec des informations de Challenge. Le magazine nous apprend que Patrick Drahi ne serait pas contre une vente de l’opérateur, filiale du groupe Altice, si cela lui permet d’entrer au capital du concurrent Orange. Il semble cependant que ce scénario soit le seul qui inciterait Drahi à se séparer du FAI français. Se dirige-t-on vers un rachat de SFR par Bouygues Telecom et une participation d’Altice dans Orange ?

patrick drahi

Mise à jour 28/05 : Patrick Drahi s’est exprimé sur un potentiel rachat de SFR. Dans des propos rapportés par Bloomberg, il affirme « ne pas être vendeur de ses activités françaises ».  Il explique que « pour acheter une telle entreprise, vous devez avoir beaucoup d’argent » et qu’aucune proposition concrète ne lui a été formulée jusqu’ici. Une déclaration visant à faire monter les enchères ? 

Nouveau rapport sur l’évolution possible du marché des télécoms français. Selon le magazine économique Challenges, Patrick Drahi envisage de vendre SFR si cela peut lui permettre d’entrer au capital d’Orange. Il n’est pas pressé et une potentielle cession du FAI déténu par Altice serait forcément liée à une participation dans l’opérateur historique, mais il s’agirait d’une possibilité.

Vente de SFR à Bouygues pour investir dans Orange ?

A la mi-avril 2018, Bloomberg assurait qu’un rachat de SFR par Bouygues Telecom était dans les tuyaux. L’agence expliquait que le second cité avait effectué des démarches auprès de fonds d’investissement pour rendre l’opération réalisable. Altice et Bouygues avaient alors bien évidemment démenti ces informations, ce qu’ils feraient que ce soit vrai ou pas.

Là où tout se recoupe, c’est qu’en mars 2018, La Lettre de L’Expansion affirmait que Patrick Drahi voulait revendre SFR à Bouygues Telecom. Il aurait même informé « le plus haut niveau de l’exécutif français » de ses intentions. Là encore, l’hebdo économique rattachait l’opération à une entrée dans le capital d’Orange. Ces derniers mois, il semble donc que cela s’agite en coulisses. Bien sûr rien n’est fait et in est encore loin d’un retour à trois opérateurs, mais le fait que les différents acteurs envisagent ces possibilités reste intéressant.

SFR a réalisé un bon 1er trimestre 2018 avec entre autres 239 000 nouveaux clients mobile. Le FAI se se redresse après une fin d’année 2017 catastrophique marquée par une dégringolade du cours de l’action Altice suite aux mauvais résultats de SFR. Reste à savoir si l’embellie se confirmera et ce que décide Patrick Drahi : conserver SFR puisqu’il reprend des couleurs ou le vendre au prix fort tant que l’opérateur montre des signes de bonne santé.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !