Un stagiaire chez Google peut gagner près de 6000 dollars par mois !

Maj. le 10 avril 2016 à 13 h 51 min

Etre stagiaire dans notre pays est rarement une partie de plaisir. La faute à une législation qui permet aux entreprises de disposer de stagiaires durant dans deux mois sans avoir à les rémunérer et, passé ce délai, à le faire pour des sommes dérisoires (436 euros par mois). Si le marché du travail ne se porte pas forcément mieux outre-Atlantique, certaines entreprises n’hésitent pas à payer gracieusement leur stagiaires. Alors que le marché des smartphones pourrait ralentir, le secteur high tech en général reste en excellente forme.

stagiaire google 6000$ par mois

Glassdoor, un site américain dédié au marché du travail, a récemment publié une étude concernant les 25 entreprises qui payaient le mieux leurs stagiaires aux Etats-Unis. A l’instar de ce qui peut se passer dans l’hexagone, les stagiaires doivent parfois réaliser les mêmes tâches que les salariés, des tâches qui demandent des compétences particulièrement recherchées. La rémunération est donc en rapport avec ces compétences et, cela va sans dire, la bonne santé financière des entreprises.

Ces entreprises américaines qui proposent une rémunération conséquente pour leurs stagiaires

Tout en haut du classement des entreprises américaines, on retrouve Palantir, fournisseur de logiciels informatiques, qui paie ses stagiaires jusqu’à 7012 dollars (environ 5100 euros) par mois. Dans le top 5 du classement, on retrouve des firmes bien connues du grand public telles que Twitter (où se sont récemment taquinés Nokia et Sony) et Facebook dont la rémunération peut respectivement s’élever jusqu’à 6791 dollars (environ 4940 euros) et 6213 dollars (environ 4500 euros). Google les talonne et arrive en neuvième position avec 5 961 dollars (environ 4340 euros) par mois.

Un stagiaire de Palantir déclare : « Le travail est motivé par une véritable mission. Très peu de gens sont là seulement pour l’argent ». Notons par ailleurs que le secteur du high tech est très bien représenté puisque pas moins de 19 des 25 compagnies en font partie. Lorsque l’on sait que la durée maximale d’un stage est de douze mois aux Etat-Unis (contre six en France), les stagiaires ont de quoi rester motivé.

Si ces données sont à l’opposé de ce que l’on peut trouver en France, il faut garder en esprit que celles-ci ne concernent évidemment pas la majorité des stagiaires américains. L’écart reste malgré tout considérable avec ce que l’on peut trouver en France. Une réforme des stages est actuellement en cours dans l’hexagone. Retrouvez le classement complet des 25 entreprises ci-dessous. Stagiaire est-il synonyme de « galère » en France selon vous ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !