Ultra HD Blu-Ray : le Blu-Ray passe enfin à la 4K Ultra HD !

Alors que la 4K ou Ultra HD commence doucement à s’installer dans les offres de streaming comme sur Netflix ou YouTube, le format physique semble un peu à la traine, mais plus pour longtemps, car l’Ultra HD Blu-ray arrive pour faire évoluer le Blu-Ray que nous connaissons vers un nouveau format.

Ultra HD Blu Ray 4k

Vous avez connu le CD-ROM, puis le DVD et enfin le Blu-Ray. Comme on n’arrête pas le progrès, et surtout pas le marketing, la « Blu-Ray Disc Association » vient d’annoncer ce nouveau format et quelques-unes de ses caractéristiques techniques. Vous pourrez grâce à lui profiter de films dans une définition Ultra HD de 3840 x 2160 pixels à 60 images par seconde. De quoi vous en mettre plein les mirettes sur votre écran Ultra HD de 52 pouces qui est plus grand que le mur de votre salon.

Les capacités de stockage pourront ainsi atteindre 66 Go en double couche et 100 Go en triple de couche, de quoi mettre beaucoup de données sur la galette. Le support du HDR pour un meilleur contraste ainsi que l’encodage en H.265 font également partie des nouveautés. La palette des couleurs devrait également être revue à la hausse. Des améliorations sont également à prévoir côté sonore avec le support du Dolby Atmos et du DTS:X.

Pour l’Ultra HD Blu-Ray, vous allez devoir investir

Sur ce tableau idyllique, il y a quand même une ou deux petites taches. La première est le support de la 3D en Ultra HD qui n’est pas encore pris en charge, le disque n’étant pas encore assez gros pour stocker l’ensemble des données. Autre point négatif, il faudra racheter un lecteur si vous voulez en profiter. Les premiers exemplaires devraient être en vente d’ici la fin de l’année 2015.

L’Ultra HD Blu-Ray a l’avantage du support physique qui ne nécessite pas d’avoir une très bonne bande passante comme c’est le cas lorsque vous voulez regarder des contenus en streaming. Notez également que des options seront disponibles pour regarder le contenu sur plusieurs appareils.

Via

Réagissez à cet article !
  • Jonathan Simon

    J’ai lu cet Info il y a quelques jour,
    Uhd-brd sublime acronyme pour le grand public…
    La même norme que le simple bluray, juste qu’il tourne plus vite…
    Pas de 3D du à la non évolution du support…
    Ce format est une blague, j’en suis dégoûter (je l’attendais pour me faire une vidéothèque)

    Pourtant il y avais des projets bien plus ambitieux… Comme ceux avec d’autres laser mais non on se cantonné à une technologie que le grand public connais depuis 10ans pour minimiser les coûts et pour le perturber un peu plus…, bref de la daube va du à prix d’or en perspective (d’ailleurs rien n’empêche les éditeurs d’encoder un brd en h265…)

    • Plumplum

      Cette norme, je la trouve effectivement beaucoup plus destinée aux lecteurs physiques qu’au support lui même…
      Le problème des lecteurs de salon actuels étant qu’ils ne gèrent ni la 4k (ou alors en upscaling), ni h265…

      Par contre, je suis entièrement d’accord, tu peux graver une vidéo sur un blu-ray normal, j’ai fait quelques tests d’encodages h265 à partir de blu-ray originaux, c’est assez impressionnant : avec une vidéo très proche de l’original (avec certes quelques artéfacts sur les scènes sombres), et un son encodé en stéréo à 640kb/s, j’arrive à des fichiers d’à peine 4go pour des vidéos de 2h en 1080p. Je pense que tu peux arriver très facilement à de l’excellente qualité 4k h265 dans les 25go du blu-ray… Surtout que vu la puissance de calcul demandé, je me suis contenté d’une seule passe

    • Provoc

      Je ne suis pas d’accord,
      le 4K apporte un vrai avancé. Perso, c’est la 3D que je trouve gadget. Passer l’effet premier, l’engouant s’estompe, comme on peut le constater sur les ventes actuelles.
      Le Blu-Ray Ultra HD, permettant de contenir dans de bonne condition les vidéo 4K, il ne peut être considéré comme « une blague » technologique.
      D’ailleurs il va être compliqué d’espérer de la vraie 3D en 4K, car elle n’est pas possible avec le H265. le codec HEVC ne dispose pas (encore) d’équivalent du sous-ensemble MVC de l’AVC, qui permet de stocker deux canaux (gauche et droite) pour chaque image…
      Autre avantage du Blu-Ray Ultra HD, c’est qu’il tient enfin compte du droit à la copie privé, en intégrant le système Digital Bridge de Sony.
      Effectivement, Sony et Panasonic développent de nouvelles galettes optiques pouvant contenir de 300 Go à 1.5 To de données, soit entre 6 et 30 Blu-ray sur un seul disque. Mais la complexité de fabrication et le prix de ses supports les réservent pour l’instant à de la sauvegarde chez les professionnels.

      • CNNN
      • CNNN

        tu as l’air de bien t’y connaitre et j’aurai donc une question si tu veux bien y répondre ;)
        Je dispose d’une TV UltraHD (LG) et je me demandais si un disque dur (usb3) branché sur la tv (en USB2) avait le débit nécessaire pour sortir une vidéo 4K en 60 images/s ? ou faut il passer par le HDMI 2 et donc un disque dur multimédia (qui n’existe toujours pas à ma connaissance) ?
        A savoir que ma TV dispose d’une puce HEVC

        • Provoc

          Beaucoup de paramètres rentrent en compte.
          Prenons quelques exemples, avec une compression standard de 48:1
          – En 4.2.0 10 bits, qui sera utilisé entre autres pour la diffusion TV, on obtient grossièrement 5,07 Mo/s + l’audio de 640 Ko à 1,69 Mo = débit moyen entre : Env 5,7 Mo/s et 6,76 Mo/s
          – En 4.2.0 12 bits qui devrait être utilisé pour les films, on obtient grossièrement
          6,07 Mo/s + l’audio de 1,69 Mo à 3,38 Mo = débit moyen entre : Env 7,76 Mo/s et 9,45 Mo/s
          Maintenant si le film est très peu compressé et avec un son Master audio, ce n’est pas la même histoire. Avec un fichier vidéo toujours avec une compression de 24:1, mais en 4.4.4 et 12 bits, on obtient pour la vidéo 24.4 Mo/s + l’audio en DTS Master Audio 3.40 = 27,8 Mo/s. Là, cela posera plus de problèmes…
          Sachant que l’USB 2.0 permet un débit théorique de 60 Mo/s, cela devrait passer. Mais dans les faits les contrôleurs vacillent plus entre 15 et 30 Mo.
          Ce même fichier sera lu sans problème avec l’entrée réseau de 1 Go/bits (Fichier sur NAS, Ordi, etc.)
          Après effectivement l’HDMI 2.0 permet plus de débit, mais du coup, c’est un signal décodé qui est lu, donc beaucoup plus gros aussi. Et même si l’HDMI 2.0 permet un débit de 2,25 Go/s, elle ne permettra toujours pas, la lecture de certain fichier en 4K 60 i/s.
          Les 4.4.4 en 10 et 12 bits et les 4.4.4 en 8 bits, 4.2.2 en 12 bits si le câble/puce n’est pas de bonne qualité.
          C’est pour cela que je pense, que comme sur beaucoup de BD, le standard sera à 24/30 images/s.
          Quelques box sous Android permet la lecture de fichier 4K 60 i/s, comme la Open Our Chameleon 4K ou la Zappiti Player 4K, mais toutes deux se servent de la puissance du SoC pour décoder les vidéos. La seule a ma connaissance qui a une puce dédier vidéo 4K (Sigma Designs SMP8757 avec VXP) est la Popcorn Hour Vten 4K mais qui ce limite au 24 i/s.

          • CNNN

            Merci pour ta réponse ;)
            Concernant la puce HEVC tu peux m’en dire plus ?
            Et si je comprends bien un film 4k en h265 et ripé pourra se lire sans problème à partir d’un support en usb 2 ?

      • Michael

        La 3D est en effet un peu gadget mais devient très abordable. j’ai acheté une télé Panasonic à 350 euros à la Fnac, et elle est équipée de 3D passive, compatible donc avec des lunettes se trouvant facilement à moins de 50 centimes la paire…c’est sur que ce n’est pas le plus important, mais je trouve que certains films (en particulier les films d’animation Disney, que j’apprécie toujours autant) sont beaucoup plus immersifs avec :)

        • Provoc

          Je comprends tout à fait que l’on puisse apprécier la 3D.
          Mais tu comprendras également qu’ils ne peuvent pas « bloquer » la sortie du support de la vidéo 4K, qui suffira tel quel a la majorité, alors que ni la taille des supports et ni le codec ne sont, pas encore, existant. D’autant que rien ne t’empêche de toujours profiter de la 3D, mais en 1080P ;-) upscaler en 4K

          • Michael

            C’est sur qu’ils ne doivent pas bloquer cette sortie, mais j’ai l’impression que pour le moment la 4K reste une technologie exceptionnelle, pas vraiment à la portée de tous, comme l’était la 3D il n’y a pas si longtemps. Elle devrait donc suivre le même chemin et finir par être abordable et démocratisée, mais c’est pas pour maintenant :p

      • Jonathan Simon

        Je suis pour l’uhd (équivalent à l’argentique 70mm), c’est le support que je considère comme une blague,
        je me suis priver du bluray pendant toute sa vie car à sa sortie j’étais encore à l’école et après, j’ai attendu le support pour l’uhd pour me faire ma vidéothèque

        Mais ce support la n’a rien de plus qu’un blu-ray, du moins l’avancée est ridicule comparer à ce que l’on(je ?) attendais, je voulais un support qui durerait ses 7 années sans devoir me dire « il y aura mieux dans 1ans », car la il manque pas mal de chose à ce disque,

        En 10ans de temps ils essaient de nous dire qu’ils ont améliorer leurs support de si peu alors que les autres supports étaient des évolutions gigantesque à leurs sorties, et que en plus de sa il vont ressortir mieux pendant la durée de vie du support (environ 7ans), bref j’avale mal la pilule, surtout que ce sera potentiellement le dernier support physique grand public

  • jean-luc Mutabazi

    Je suis toujours à regarder du 360/480P sur un écran FHD je n’ai pas de soucis ^^

    • Hugo

      Pareil, je regarde aussi quelques fois en 720 vois en 1080P

      • CNNN

        Sérieux ? Perso j’ai un écran UltraHD LG de 55″ et je regarde jamais en dessous du 1080p ou sinon en 720p dans ma chambre.. sinon ça pique les yeux ^^

        • Hugo

          Pour moi c’est tout a fait convenable. Je peut regarder une vidéo en 1080p ou en 480p sans problème. C’est peut être psychologique j’en sais rien

  • Carlos Nunes

    Voici un tableau avec les différent compression (h264,h265) et duré avec et sans compression en bas à droite du tableau.

    http://www.safe.fr.cr/Temp/Hifi/D%e9bit%20film%204.jpg

  • Carlos Nunes

    La 4k demande énormément de place et le support blu-ray actuel même avec un encodage h265 qui fait baissé drastiquement la place occupé par le support ne permet pas de le supporté. Un film de 2h30 sans compression demande pas moins de 7 873 Go ! Avec une compression h264, on passe à 328 Go et avec le h265 il faut 164 Go pour une profondeur de couleur de 12 bit.

    • Kami-Kenjin

      TimeScapes: The Movie en 4096p, dure 48 minutes et pèse 309 Go ! Il faut à minima que le film soit sur un SSD et avoir une machine de « guerre » pour supporter le taux de transfert et le visionnage ! Bref, sont en effet rigolos avec leur galette de 100 Go !

      • Provoc

        Mauvais exemple, la version 4K Cineform est en 4:4:4, H264 avec un débit de plusieurs centaines de Mb/s. Cette vidéo est réservée aux professionnels et à la post-production. Elle n’a aucun intérêt pour le particulier.

      • Carlos Nunes

        Normalement ils doivent sortir un support de 300 Go pour du 4k encoder en h265.

    • Provoc

      Il y a comme un problème avec ton calcul?!
      Une vidéo 4K non compressée en 4:2:0 12 bits et 24p prend:
      (((3840x2160x12)+(1920x1080x24))x24) = 3 583 180 800 bits/s
      x9 000s (2H30) = 32 248 627 200 000 bits total, soit 3 754 Go
      ((((/8) /1024 Ko)) / 1024 Mo))) / 1024 Go)
      le facteur de compression moyen de l’AVC est de 24:1 et celui de l’HEVC le double soit 48:1.
      On obtient donc avec ton exemple une vidéo de 78,20 Go en H265.
      Ce qui laisse 21 Go pour la bande-son et les sous-titre.
      Bitrate moyen Audio HD 5.1:
      Dolby TruHD = 1687 Kb/s total pour 2H30 1.81 Go
      DTS HD 96 khz = 1687 Kb/s total pour 2H30 1.81 Go
      DTS HD 192 khz = 3375 Kb/s total pour 2H30 3.62 Go

      On met ainsi sur un Blu-Ray Ultra HD de 100 Go, ton exemple de film et au minimum 3 bandes-son en DTS HD 192 khz.

  • Goundy

    La vrai question qu’on peut se poser à l’heure où le débit moyen national est de seulement 5 Mbts et que les supports physiques n’existent pas pour quoi les constructeurs de télé se sont précipités à nous pondre des écrans 4K au lieu d’améliorer le Full HD actuel? Certes le upscalling de 1080 à 4K est bien mais ça reste quand même très inférieur à du vrai 4K.
    (heureux propriétaire d’une tv LG 4K 55″ qui vous écris ce commentaire avec son débit de 9 Mbts… :/ )

    • Provoc

      Indirectement les vidéos 4K seront également profitable au écran Full HD.

      • Math Picpic

        5Mb?? tu me fais réver.. moi c’est 1.5m =)

        • ArkeiiZa

          50Mb pour ma part x)

          • Math Picpic

            oua! un épisode de GOT de 1.5go en 5 minutes? snif!

          • Math Picpic

            EDIT: ma commune promet 10Mb l’an prochain, et la fibre en 2022!! Je confirme le 77 c’est la cambrousse

  • Michael

    Personnellement j’attends davantage des écrans OLED que des écrans 4K, même si le positionnement tarifaire est le même :/

  • Modifiervotrenom

    Je vais enfin pouvoir profiter de ma TV UHD 55″, j’ai déjà le lecteur Blu-Ray UHD, c’est ma PS4 ;)

    • CNNN

      La ps4 pourra lire des Blu-ray UHD ??

      • Modifiervotrenom

        Normalement oui. C’est techniquement possible.

        • SuceTonCul

          Désolé de te décevoir mais la PS4 n’est pas « techniquement » équipée pour l’UHD, il lui faut de l’HDMI 2.0 et le codec HEVC ainsi qu’un lecteur bluray UltraHD donc des mise a jour Hardware apres je sais pas si Sony on prévu une nouvelle console mais faut deja attendre les lecteur bluray prévu en fin d’année et voir l’évolution de cette technologie..

    • CNNN

      Pourtant dans l’article il est précisé faut changer de matériel

      • Carlos Nunes

        Exacte le blu-ray actuel ne supporte les taux de compression demander par le 4k

      • Modifiervotrenom

        A parce que Phon Android donne de bonne informations maintenant ? ;)

  • fr$4¤

    A noter que ce nouveau format proposera de copier le blu-ray sur le lecteur pour une diffusion sur tous les appareils de la maison sans avoir à insérer le disque. Il sera même possible d’exporter son blu-ray sur un disque dur ou un appareil mobile, le tout chiffré avec gestion des DRM par serveur en ligne, bien sûr. C’est la techno Digital Bridge.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !