L’UFC Que Choisir accuse les opérateurs de dégrader la 3G pour valoriser la 4G

Maj. le 31 mars 2015 à 11 h 43 min

Les opérateurs dégradent-ils la qualité de leur 3G pour pousser leurs offres 4G ? C’est du moins ce que sous-entend l’UFC Que Choisir qui accuse les opérateurs suite à une étude réalisée sur « l’évolution de la non-qualité chez les opérateurs ». Nous vous parlions de Free Mobile qui porte plainte contre l’UFC, mais les accusations de l’organisme sont-elles légitimes ?

Free Mobile SFR Orange Bouygues UFC

Après avoir rappelé les opérateurs à l’ordre concernant leurs publicités qui ne reflètent pas leurs services réels, l’UFC s’attaque à la qualité de réception de la 3G. Grâce au « taux de non-qualité » calculé entre décembre 2012 et octobre 2013, un bilan est dressé des meilleurs et des plus mauvais élèves. Chez Orange on note une augmentation de ce taux de 5,2 à 8,2 %, même chose pour SFR qui passe de 6,6 à 7,9 %. Mais c’est Free Mobile qui bat tous les records avec un très mauvais taux qui passe de 19,8 à 36,2 % ! Seul Bouygues Telecom fait bonne figure avec une baisse de 6,2 à 4,5 %

La 4G responsable de la dégradation de la 3G ?

Le président de l’UFC, Alain Bazot, c’est une évidence. Si on constate ces mauvais résultats sur les débits 3G, c’est parce qu’« il n’y a pas de meilleure façon de valoriser la 4G ». Free en prend pour son grade en étant accusé de privilégier la bande de fréquence 900 MHz qui couvre un maximum de zones géographiques, mais qui est également de moins bonne qualité. Un choix de la part de Free qui s’explique par son engagement de couvrir 75 % du territoire d’ici 2015, la course est lancée. Mais dans ce cas, la 4G ne peut pas expliquer les mauvais chiffres de Free qui est le seul opérateur à ne pas proposer ce service.

Si l croissance de Free peut-être en cause, les accusations sur le réseau 4G peut-elle se justifier quand on parle des deux autres mauvais élèves que sont Orange et SFR ? La question reste entière et Free entend bien porter plainte, reprochant l’UFC d’une « méthodologie très contestable ». On attend de voir de quelle manière cette affaire va aboutir.

Pensez-vous de l’évolution de la qualité du réseau 3G ? La 4G est-elle en cause selon vous ?

[appbox googleplay com.ufcquechoisir.signalandposition&hl=fr]
Réagissez à cet article !
  • Achraf Rafiqi

    Je ne sais pas pour les autres opérateurs, mais étant chez B&you sur le réseau Bouygues, ma 3G s’est nettement améliorée depuis le lancement des forfaits 4G, j’en ai été surpris, avant je n’avais que de la 2G chez moi, maintenant de la H+ très rapide, voilà… Je trouve aussi que Bouygues est très sérieux dans son travail en cette fin d’année.

    • Gabriel Manceau

      Oui ça rejoint ce que dit l’enquête, Bouygues Telecom est le seul opérateur qui
      semble s’être amélioré sur son réseau 3G. Je crois également qu’ils ont la plus grande couverture en 4G…

  • Phileg

    A charger sans plus attendre pour aider l’UFC que les fournisseurs nous prennent pour de c*ns.

    http://www.clubic.com/telecharger-fiche430065-info-reseau.html

  • Gabriel Manceau

    Merci pour le lien, je l’ai ajouté en fin d’article ;)

  • jean-luc Mutabazi

    Je ne sais pas si c’est vrai mais aujourd’hui j’ai halluciné je me suis mis en 3G j’avais les 4 barres mais impossible de charger un site sur mon smartphone (chez Virgin)…..

  • Arnaud

    Sortir des offre 4G qui coûte un bras faut vraiment en avoir l’utilité j’ai la 3G /H+ et cela et suffisant. Encore un coup de marketing à qui s’en mettra plus dans les poches … Pour ma part j’ai toujours un relais ( 934 mHz ) à 500 m , j’espère qui vont le changer un jours ….

  • gormy

    Il en va de même pour la 2G dont certaines fréquences sont utilisées par la 4G. Tout le monde n’a pas de smartphone. Pour ceux qui souhaitent seulement passer des appels vocaux, je confirme que le réseau 2G s’est nettement détérioré depuis l’avènement de la 4G

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR abandonne son plan pour fibrer la France

Le Secrétaire Général du groupe SFR, Régis Turrini, a officiellement confirmé que l’opérateur renonce à couvrir entièrement le territoire français en Très Haut Débit d’ici 2025. Une décision attendue tant le groupe est à l’agonie.