Uber sait que vous serez plus enclin à dépenser plus si votre batterie est faible

Uber est le service de VTC le plus utilisé, et pour déterminer le prix d’une course plein de paramètres sont pris en compte. Récemment il a été dévoilé que l’entreprise utilise aussi le pourcentage de votre batterie.

En France, Uber avait fait beaucoup parler d’eux notamment avec la « bagarre » face aux taxis qui avait eu raison de UberPop. Cette fois on parle de l’application à cause des données qu’elle récolte sur votre smartphone, par exemple elle est capable de déterminer à n’importe quel moment où vous êtes situé.

L’entreprise ajuste aussi ses prix en fonction de l’heure et de l’affluence. Lorsque beaucoup de personnes cherchent à avoir un Uber, les prix vont augmenter et inversement quand la demande est normale, les prix redescendent. Ce système est complètement assumé par l’entreprise et les utilisateurs en sont bien conscients, mais ne sont pas vraiment d’accord avec ça.

Comme vous pouvez le voir les prix peuvent carrément doubler voire tripler, certains préfèrent donc attendre que les prix diminuent, oui, mais voilà tout le monde ne peut pas le faire. Effectivement les personnes ayant une batterie sur le point de lâcher ne peuvent pas attendre, et vont payer plus cher plus facilement pour pouvoir recharger leur portable au plus vite.

Et c’est ce paramètre que Uber prend en compte maintenant. Il semblerait que l’application soit en mesure de détecter si votre smartphone est en mode économie d’énergie. Si c’est le cas, l’entreprise sait que vous serez enclin à payer plus sans rechigner.

Néanmoins Keith Chen, responsable du pôle de recherche économique d’Uber, se défend en disant qu’ils «  n’utilisent absolument pas (cette donnée sur la batterie) pour élever les prix, mais il s’agit d’une information psychologique intéressante sur le comportement humain ».

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • kimbus

    sérieusement! vous exagérer vous n’apporter aucune preuve . Comment peut on vous croire?

  • iAndroid

    M’en fous je ne prends en IDF que les transports en commun, les taxis et autres Uber sont des escrocs.

  • Humanz_CTO

    « doublé voir triplé »

    Hahem…
    C’est quel membre de votre équipe qui a proposé à son neveu/sa nièce de 10 ans d’écrire l’article ?

    • Billy_boolean

      « doubler voire tripler » pour les moins forts qui ne comprendraient pas cette remarque.

  • jeknoz

    M’en fout, j’ai un oukitel k10000 qui tient……. Trop longtemps ! 😄😄

  • Karim Bentahar

    C’est faux ! Je suis VTC et je n’aime pas Uber pourtant. Les majorations tarifaires se font par zones. Le chauffeur voit les zones mais pas le client. Du côté client, pour voir les zones non majorées, il suffit de déplacer le point (sa position) sur la carte. Souvent c’est rive droite majorée, et rive gauche non, ou inversement. Je n’ai jamais reçu une course majorée dans une zone NON majorée, ce qui m’aurait surpris. De toute façon, le client a toujours le choix entre taxis, Chauffeur-privé, Lecab, Marcel, Snapcar, Allocab… Il y en a plein. A paris, tout le monde connaît les VTC, mais ils ne connaissent que Uber. Ils ne savent pas aller voir ailleurs ; C’est leur problème. Uber pratique des estimations, les autres pratiquent des prix fixés à l’avance, pour éviter les surprises.

  • bibelo

    Faites gaffe, la diffamation c’est chaud pour un site d’infos. Et affirmer un truc sans preuve, c’est de la diffamation. D’autant que la seule source que vous avez, c’est Uber eux-même.

  • Thierry Goettelmann

    « Comme vous pouvez le voir les prix peuvent carrément doubler voire tripler » … le graphique n’ayant aucune échelle, non, on ne peut pas le voir… ;)

    • itachi

      l’échelle du pifomètre ;-)

      • Spectateur

        Excellent

  • Adarion 29

    Le genre de stratégie qui à fait fuir les utilisateurs régulier de train SNCF lorsque le covoiturage a pu être considérer comme une alternative moins cher.

  • Martin

    « Lorsque beaucoup de personnes cherchent à avoir un Uber, les prix vont augmenter et inversement quand la demande est normale, les prix redescendent. »

    A part pour insinuer (à cause de votre formulation) que Uber se fait plus d’argent aux heures de fortes demandes, vous auriez pu parler de la loi de l’offre et de la demande qui est la base de ce genre de procédé …

    Quand la demande augmente, les prix augmentent (pour faire diminuer la demande) car l’offre risque d’être insuffisante, et quand la demande est faible les prix sont plus bas pour attirer les clients car il y a trop d’offre.

    C’est un basique, mais j’ai l’impression que vous ne maîtrisez pas ce genre de chose, ce qui est inquiétant pour des journalistes qui touchent au domaine économique.

  • Bro !

    UBER SAIT QUE VOUS SEREZ PLUS ENCLIN À DÉPENSER PLUS SI VOTRE BATTERIE EST FAIBLE

    Sauf que j’ai un Xperia donc je suis jamais en RAD de batterie enfaite donc bon si je suis à 100% c’est gratuit ? woualllez !!

  • Bulldozer

    On peut pas le désactiver dans les autorisations ?