Uber prévoit de lancer ses premières voitures autonomes à l’été 2019

Maj. le 25 janvier 2018 à 15 h 19 min

Uber a l’ambition de lancer officiellement sur les routes ses premières voitures autonomes dans 18 mois, ce qui nous amène à l’été 2019. Une information qui provient de son PDG Dara Khosrowshahi, qui pense donc que des clients payants pourront être pris en charge par de tels véhicules dans un an et demi déjà. Il prévient toutefois que la plupart des trajets ne pourront pas être assurés par une voiture autonome au cours des premiers mois.

Uber voiture autonome

Uber se montre confiant sur sa possibilité à déployer rapidement des voitures autonomes sur les routes afin de prendre en charge des clients. Interrogé par Bloomberg lors de son événement The Year Ahead (l’année à venir), son PDG Dara Khosrowshahi a déclaré qu’il pensait que ses voitures autonomes seraient prêtes pour circuler hors-test et en conditions réelles dans 18 mois, ce qui nous amène à l’été 2019.

Uber : les voitures autonomes prendront en charge les clients dès 2019

Mais le remplacement définitif des chauffeurs Uber par les voitures autonomes est encore loin de la réalité. Khosrowshahi a admis que lors du lancement, la plupart des trajets ne pourront être assurés que par des humains. Il faut cartographier très précisément toutes les routes pour que les voitures autonomes soient pleinement utilisables, ce qui constitue un véritable challenge.

Uber réalise actuellement des tests dans la ville de Phoenix, aux États-Unis. Son PDG explique que lors des premiers mois durant lesquels cette nouvelle fonctionnalité sera disponible, une voiture autonome ne pourra être envoyée que dans 5% des cas. Le client aura le choix entre l’intelligence artificielle et un vrai conducteur et Uber se laisse la possibilité de laisser les voitures autonomes au garage si la météo est capricieuse.

Pour le moment, on ne risque donc pas de voir un déferlement de véhicules sans conducteurs humains sur les routes, mais c’est vers ce quoi on va tendre ces prochaines années. Les voitures autonomes seront peu à peu capables d’effectuer de plus en plus de trajets. « Dans cinq ans, on aura le chauffeur parfait à Phoenix », s’enthousiasme Khosrowshahi. Pour la France, il faudra sans doute attendre plus longtemps, mais on ne devrait à terme pas y échapper. Puis ce sera peut-être au tour des taxis volants, dont un prototype a été présenté par Uber au CES 2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les voitures électriques sont encore beaucoup trop chères

Les voitures électriques sont encore beaucoup trop chère ce qui freine leur adoption malgré une image très positive. Une étude prédit ainsi que le marché devrait rester marginal à court terme, asphyxié par ces prix trop élevés. L’autre handicap pour…

Android Auto va débarquer sur les voitures Toyota

Toyota adopte Android Auto pour ses véhicules, un accord aurait été signé entre Google et le constructeur automobile. Jusqu’à présent ce dernier n’a pas souhaité proposer la solution dans ses véhicules pour ne pas partager d’informations personnelles avec le géant….