Uber France : les deux dirigeants seront jugés en correctionnelle

A moins de vivre au fond d’une grotte, vous n’avez pas pu rater le confit qui opposait, la semaine dernière, le service de VTC, Uber, et les taxis français. Conflit à l’issue duquel le Président de la République, François Hollande, a réclamé la dissolution d’UberPop qu’il considère comme illégal. Comme vient de l’annoncer le parquet de Paris et comme nous l’apprend aujourd’hui Le Parisien, les deux dirigeants français du service, Thibaud Simphal et Dimitri Gore-Coty, passeront devant le tribunal correctionnel fin septembre.

Uber
Crédit Photo : AFP.

Après avoir été placés en garde à vue dans la journée d’hier et déférés au Parquet, aujourd’hui en fin de matinée, les directeurs généraux d’Uber pour la France et l’Europe de l’Ouest, Thibaud Simphal et Dimitri Gore-Coty, seront jugés devant le Tribunal Correctionnel de Paris, le 30 septembre prochain pour « pratique commerciale trompeuse, complicité d’exercice illégal de la profession de taxi et traitement de données informatiques illégal ».

C’est dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en novembre dernier que les deux responsables français d’Uber ont été entendus hier et aujourd’hui. Le service de relation entre chauffeurs et particuliers est actuellement pointé du doigt par la justice. Une pratique jugée illégale par la loi Thévenoud qui réglemente les services entre particuliers. Une loi fortement contestée et dont la société Uber, domiciliée en Californie, a déjà demandé le retrait à deux reprises.

Malheureusement, ça le résout pas le problème puisque les chauffeurs sont rémunérés mais ne reversent pas de charges sociales. En outre, la loi Thévenoud n’est pas la seule sur laquelle s’appuie actuellement la justice. D’après une source du Parisien, la société serait également soupçonnée de «conservation illégale de données à caractère personnel au-delà de la durée prévue préalablement à la mise en œuvre du traitement» soit une infraction à la loi informatiques et liberté.

Via

Réagissez à cet article !
  • kenny33

    c’est fou un jugement en correctionnel 2 mois après la GAV si tous les criminels étaient jugés aussi vite…

    • Insomnia

      c’est ça qui me fait rire, un grand criminel va mettre quelques mois mais quand le président décide d’y mettre les mains ca passe tout seul

  • Guest

    Et les chauffeurs de taxi qui ont frappé des gens, caillassé des voitures, balancé des pneus et autres sur le périph…ils vont être jugés??

    • Nexus-Gen

      Mais non se serait trop injuste pour eux c’est pas leurs fautes c’est la vinasse qui leurs est monter à la tête…

  • flo #3

    Mdrrr l’image de l’article … la punctuation est utile dans la vie de tous les jours ( là sans l’espace on a l’impression de lire AMOR UBER et ça change tout ) ;)

    • +1

      Excellent ! :) +1

    • Nexus-Gen

      Oui mdrr ça ma fais rire

    • Erimen

      Viens on va peindre le T en blanc

  • Nexus-Gen

    AMORE UBERRE

  • itachi

    Pauvre hubert.

  • Slaughter

    Yeah  » Amort Uber » x)

  • reggi

    Bah voyons. Et à tous les taxis qui ont tabassés des gens, brûlés des voitures et autres, je leur enleverai la licence et interdiction d’exercer à vie.

    • Erimen

      Ensuite ils iront chez Uber

      • reggi

        C’est clair mdr

  • Supermassive Ass Hole

    La force des syndicats des taxis.. l’état baisse sa culotte au lieu d’essayer d’améliorer les choses pour faire cohabiter les deux services.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les commentaires privés vont vous permettre de rester discret !

Le réseau social de Mark Zuckerberg teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de choisir les paramètres de confidentialité à chaque commentaire que vous postez. Grâce à cette nouvelle option, vous choisirez donc qui peut voir les commentaires que vous publiez sur Facebook !

Facebook répond aux accusations d’être le fléau de la société

Facebook répond aux accusations de deux anciens cadres de l’entreprise, qui déclarent regretter avoir participé à la création du réseau social. Selon eux, Facebook est conçu pour agir comme une drogue et influence négativement notre cerveau. Dans un communiqué, la…