Twitter : il désactive le compte de Donald Trump et devient le héros du réseau social ! 

Tout le monde en rêve, lui il l’a fait ! Pour son dernier jour, un employé de Twitter a décidé de désactiver le compte officiel de Donald Trump sur la plateforme. Le compte Twitter du président américain est donc resté hors ligne pendant 11 longues minutes avant d’être réactivé par le réseau social. Comme on s’en doute, ce mystérieux employé est devenu la star du moment sur Twitter !

donald trump

Comme vous le savez probablement, Twitter est le moyen de communication privilégié de Donald Trump, le très controversé président américain. L’homme politique a d’ailleurs affirmé devoir sa victoire face à Hilary Clinton aux réseaux sociaux. Selon son directeur de campagne, Trump doit même son élection à Facebook !

Sur Twitter, le milliardaire multiplie régulièrement les tweets engagés et enragés. On se souvient du buzz créé par la faute de frappe de Trump, le fameux covfefe ou de sa déclaration d’amour à Samsung. Pour bon nombre d’internautes, ses déclarations sur le réseau social ne sont rien d’autre que des incitations à la haine à peine masquées. Ils réclament donc la suppression du compte du président. Malheureusement, Twitter refuse de passer à l’acte, affirmant que les tweets postés sur @realdonaldtrump ont « valeur d’information ».

Twitter : un employé désactive le compte de Donald Trump pour son dernier jour dans l’entreprise !

Jeudi 2 novembre au soir, un employé de Twitter a décidé de prendre les choses en main. A l’occasion de son dernier jour dans l’entreprise, l’homme a supprimé le compte du président. Pendant 11 minutes, l’URL du compte n’affichait donc rien d’autre que « Désolé, cette page n’existe pas ». Twitter a bien vite eu vent du problème et a d’abord affirmé qu’il ne s’agissait que d’une erreur.

Après investigation, le réseau social a découvert quel employé était derrière la manoeuvre. Dans un nouveau tweet, Twitter a explicité la situation en toute transparence. Il s’agirait donc de l’oeuvre d’un employé du support client. Si l’identité de cet ancien salarié n’a pas été divulguée, cette personne est vite devenue la star du moment sur Twitter. Traité en héros, il aura finalement accompli ce que personne n’avait osé avant lui : faire taire Donald Trump.Espérons que cet ancien employé n’a pas eu de problèmes avec son ancien employeur. De son côté, et c’est étonnant, Donald Trump n’a pas communiqué sur la situation.

 

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    Il a des couilles dis donc ! Pas comme IAndroid qui prends les boules de Kim €==8

  • Gargamel

    Bof c’est surtout enfantin

  • piero

    Ça s’appel une atteinte a la liberté d’expression… Vous avez le droit de ne pas aimé Trump mais vous devez respecter la liberté d’expression et d’opinion

    • Anthony Fontaine

      Sauf que Trump à enfreint les règles d’utilisation de twitter…

      • MO BIOPHARMEDIS

        Il y a des règles sur Twitter LOL ?

        • Anthony Fontaine

          Oui oui, les trucs que tu n’as pas lu, mais oui, il y a des règles sur Twitter ;)

          • andersson

            Ce type est juste un presse bouton de la campagne de bashing anti trump,les medias le traitent carrément de hero rien que ca , de nos jour meme  » le prix « du heros est en chute libre.

  • « Espérons que cet ancien employé n’a pas eu de problèmes avec son ancien employeur. »
    Il a fait quelque chose d’illégal, j’espère donc qu’il aura eu quelques problèmes, sinon, c’est la porte ouverte aux règlements de compte chaque derniers jours des employés.

    • AndrOS

      Trump ne respectant pas les règles de twitter, je pense pas que ça puisse être considéré comme illégal.

      • Il y raconte n’importe quoi, et souvent des conneries, mais il respecte les règles de Twitter.

        • AndrOS

          Ah bon ? Il me semble pas que l’incitation à la haine raciale soit autorisée, ni par la loi, ni par twitter, sauf que évidemment, vu que c’est le président, il faut prendre des pincettes sinon il nous délocalise.

          • Incitation à la haine raciale ?
            Soit tu parles de ses tweets sur le muslim ban, qui est un décret anti-immigration mis en place dans le cadre de la « protection contre le terrorisme », ce qui n’est pas pas de l’incitation à la haine raciale.
            Soit tu parles de ses tweets sur Charlottesville, où il indique que les torts sont partagés, ce qui est vrai : Il y a eu des violences non provoquées des deux côtés, avec la même intensités (Agresseurs multiples, usant d’armes contondantes), c’est donc pas non plus de la haine raciale.
            Il fait du protectionnisme américain, ça ne veut pas dire qu’il fait de l’incitation à la haine raciale.

          • AndrOS

            Wow, je vois que je fais face à quelqu’un qui l’apprécie, je vais couper court maintenant à la discussion, parce que j’ai pas envie de rentrer dans un débat avec quelqu’un qui nie ses tweets impulsifs, il demande même la peine de mort cet abruti.

          • Loul, parce que j’enlève des faits, je l’apprécie. Bien sûr. Et je suis également anti féministe, raciste, climatosceptique,…
            Ou juste, je dis que malgré l’impulsivité de ses tweets (qui n’est pas contraire aux règles de Twitter), malgré la stupidité de nombreux d’entre eux (toujours en accord avec les règles de Twitter), il n’en poste pas qui soient contraire à ces règles, et certainement pas qui prônent la haine raciale.
            Il demande la peine de mort pour quelqu’un qui dit « être satisfait de son acte meurtrier).
            C’est compréhensible. Très stupide, mais compréhensible. Et surtout, ça n’engage que lui puisqu’il n’a aucun pouvoir la dessus.
            Bref, on appelle ça la liberté d’expression, et malheureusement, un certain nombre d’abrutis en use puisqu’il y ont le droit.
            Mais les en empêcher, c’est faire opposition à un droit fondamental, et c’est interdit.
            Tant qu’il ne dit rien d’illégal, on ne peut pas empêcher un abruti de dire des conneries, c’est comme ça.

          • AndrOS

            Cette discussion n’a vraiment aucun intérêt…

    • Warthawk

      illegal ? il a mis un booleen a false (vu que rien n’est sans doute jamais supprimé sur ce genre de services). A la limite une faute grave commis par un employé, et encore, il ne l’est plus. Juste une gaminerie lol.

      Mais bon c’est l’USA, prison a vie lol

      • Il a utilisé des outils et des accès professionnels pour bloquer un compte illégitimement pour une raison totalement personnelle. Pour ça, il devrait s’en tirer avec un coup de pied au cul de Twitter.
        Il a coupé la « liberté d’expression » d’un citoyen américain en outrepassant ses droits en tant qu’employé du réseau social. Aux Etats Unis, je pense sans trop me tromper qu’il s’agit, vu leur constitution, d’un délit, au moins.

  • andersson

    Ce sont les medias qui applaudissent a ce genre de delits qui devraient etre poursuivis pour incitation au piratage.

  • ben_kenobi

    en gros, le type coupe la parole à un président… Pendant 11 minutes en enfreignant, donc, plusieurs lois fédérales et c’est un héros ?
    En france on a mis en examen des personnes pour moins que ca, alors qu’elles dénonçaient de vrais problèmes. Sans que cela n’émeuve personne…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Semi dévoile le camion électrique du futur, 800 km d’autonomie !

L’entreprise d’Elon Musk vient de dévoiler son premier camion électrique, le Tesla Semi. Résolument futuriste, le semi-remorque électrique bénéficie d’une autonomie de 800 km. Après avoir révolutionné le monde de l’automobile, Elon Musk s’attaque à celui du transport routier. Que sait-on du premier camion Tesla ?

9cd1b7f21d3c4328d3c134bad0c006fa3333333333