Un troll écope d’une amende de 7500 euros pour avoir dénigré un restaurant sur Internet

Maj. le 6 avril 2016 à 22 h 25 min

Un internaute a été condamné à verser 7500 euros d’amende (2500 euros d’amende et 5000 euros de frais) pour avoir dénigré un restaurant sur Internet. Il a posté un commentaire non seulement malveillant mais en plus totalement faux.

amende troll restaurant

Si vous consultez régulièrement les sites du type Trip Advisor ou La Fourchette avant de réserver une table dans un restaurant, vous devez probablement lire les avis des internautes. Il n’est pas rare de tomber sur des avis négatifs, encore faut-il qu’ils soient avérés.

Pour des raisons encore obscures un internaute a dénigré le restaurant Loiseau des Ducs à Dijon, restaurant arborant une étoile au guide Michelin et appartenant au groupe Bernard-Loiseau. Il a publié en juillet 2013 sur un site référence, Pagesjaunes.fr, sous le pseudonyme « Le Clarifieur » le commentaire suivant :

Restaurant très surfait, tout en apparat, très peu de chose dans l’assiette, l’assiette la mieux garnie est celle de l’addition. 

« Il a tout à fait le droit de publier ce genre de commentaire » direz-vous. C’est exact. Sauf que la critique a été publiée cinq jours avant l’ouverture officielle du restaurant. Impossible donc pour l’internaute d’avoir pu manger dans le restaurant en question. Son commentaire est donc totalement bidon.

La directrice du groupe Bernard-Loiseau et gérante du restaurant Loiseau des Ducs à Dijon a alors décidé de mener l’affaire devant la justice. Sa démarche vise à donner une leçon à ceux qui abusent de ce genre de commentaires.

On a voulu mener l’affaire jusqu’au bout et donner une leçon à ces personnes qui font des commentaires pour détruire. – Ahlame Buisard, directrice du groupe et gérante du restaurant –

Le 6 octobre, le tribunal de grande instance de Dijan a rendu son verdict. Il a estimé que le commentaire publié cinq jours avant l’ouverture du restaurant ne pouvait « pas correspondre à l’expression d’un avis objectif se fondant sur une expérience réelle ». Et d’ajouter :

Ces commentaires fautifs (…) du fait même de leur diffusion sur Internet sur un site largement consulté par les internautes à la recherche des coordonnées d’établissements, visaient à dissuader de potentiels futurs clients de se rendre dans le restaurant critiqué.

Ainsi, le tribunal de Dijon a condamné le troll auteur du commentaire à 2500 euros d’amende ainsi qu’à 5000 euros de frais. À ce prix, il aurait peut-être mieux fait de se payer quelques repas dans le restaurant en question.

La rédaction vous conseille

Posts not found

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Earth : voici les 10 découvertes les plus insolites

Google Earth permet régulièrement aux internautes de dénicher un lieu étrange, un objet hors du commun ou des vestiges encore inconnus des archéologues. Dans certains cas, les trouvailles les plus étonnantes n’étaient finalement que de simples bugs informatiques. De temps…