Tricherie : les smartphones dans le viseur de l’Education nationale !

C’est un député qui a fait cette proposition d’utiliser des « Cages de Faraday » dans les universités pour empêcher les étudiants de tricher lors des examens, le Ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur a balayer cette proposition sans hésitations.

Triche par smartphone

Ce n’est pas la première proposition de ce genre, 4 ans auparavant le député UMP Jean-Claude Guibal avait fait une suggestion au ministre de l’Education nationale de l’époque, utiliser des brouilleurs d’ondes dans les structures étudiantes. Cette suggestion a aussi été rejetée très rapidement.

Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale de l’époque, avait mis en avant les coûts d’installation et de maintenance de ces brouilleurs et l’opposition que pourrait émettre le personnel des structures étudiantes. Au-delà de ces arguments, la loi elle-même empêche ce genre de pratique : (Article L33-3-1)

l’utilisation de tout dispositif destiné à rendre inopérants des appareils de communications électroniques de tous types, tant pour l’émission que pour la réception est prohibée

La nouvelle proposition concerne les « Cages de Faraday » qui est le même principe que les brouilleurs, mais de manière un peu différente, sans aucun courant une « Cage de Faraday » permet de protéger d’éventuelles perturbations électromagnétiques et par conséquent de couper le réseau de nos téléphones portables.

détecteur de téléphone portable
Voici un détecteur de téléphone portable

Le ministère de l’Education nationale donne une réponse assez similaire à celle donnée pour les brouilleurs :

L’importance des moyens techniques et financiers à mettre en oeuvre pour expérimenter, et a fortiori pour généraliser si les résultats sont concluants, la transformation d’une salle d’examen en cage de Faraday pour lutter contre tous types de tricherie aux examens par voie électronique, ne permet pas une telle opération

Encore une fois c’est surtout un souci financier qui bloque la réalisation de ce projet, le ministère reste sur des pratiques beaucoup plus simples, l’obligation de chaque étudiant ou élève de déposer ses affaires personnelles à un endroit donné et qu’il ne puisse par la suite plus utiliser son téléphone, car il est censé l’avoir déposé.

Pour accompagner cette obligation il y a aussi la présence des détecteurs de téléphone portable qui sont le moyen technique le moins coûteux pour essayer de dénicher les récalcitrants. Est-ce la bonne solution pour éviter les triches ? Que pensez-vous de la décision du ministère de l’Education nationale ?

Réagissez à cet article !
  • Xixou

    On peut toujours prendre ses cours en photo, se mettre en mode avion, utiliser une gear 2 pour visionner la galerie, etc bref pleins de techniques :p

    • Raphg1070

      ça sent le vécu ;)

    • ViV

      Exactement ! Télécharger au préalable les documents et plus aucune utilité du réseau mobile !

  • Les montres connectées sont l’avenir de la tricherie ! :p

  • John

    Bof, il suffit de télécharger tout Wikipédia avec Kiwix qui doit peser dans le 25 Gio et c’est parti ! :D
    Ok, je sors…

    o/

  • Loïc

    J’ai passé mon BAC avec une smartwatch 2 et a aucun moment je ne m’en suis servi (a part pour l’heure :D)
    De toute façon quelqu’un qui veut tricher y arrivera toujours peu importe les moyens mis en place!

  • Luna

    Aaaah le gouvernement face à la technologie…
    Je me rappelle l’année où j’ai passé le Bac : le proviseur du lycée avait reçu du rectorat un « détecteur d’ondes ». Il est passé dans toutes les salles pour vérifier si il y avait des tricheurs. Dans chaque salle, il hurlait à la mort, en se rendant compte que le tracker s’affolait. Bien évidemment, personne ne se dénonçait (tout le monde était soigneusement passé en Mode Avion), donc c’était le bordel et il déconcentrait tout le monde. Ce n’est que trois heures après qu’il a compris que le tracker s’affolait à cause de son propre portable et du talkie-walkie interne de l’école qu’il avait dans les poches…
    Trop de brain –‘

  • Balo

    Il faudrait que les surveillants aient des brouilleurs d’ondes, et passe autour des élèves afin que les ondes soit perturbées en permanence. Et surtout que les personnes qui surveillent récupère tous les téléphones/smartphone y compris les objets connectés notemment les montre connectées. Et rien ne sera plus efficace que de surveiller vraiment les élèves en passant régulièrement autour d’eux. Car à juste titre pour l’avoir vécu comme tout le monde, on voit bien que les surveillants ne font pas vraiment leur travail, il passe mais ne regarde pas, c’est uniquement de la présence dissuasive rien d’autre, combien de fois j’ai vu des gens sortir des pavés de cours et les glisser sous leur copie pour commencer un examen, entre ça et les feuilles de brouillons où on trouve les réponses rédigées avec du cours ou encore les anti-sèches intégrées dans les trousses ou collées sur le corps, je pense que « vigilance » est le maître mot pour un examen sans faude…
    Après certes, on voit tout le temps les surveillants discutés entre eux, rester immobile au même endroits, rien que là déjà je pense qu’il y a un audit à faire et je pèse amplement mes mots… pour l’avoir vécu j’ai déjà vu des étudiants aller aux toilettes et sortir des feuilles car ils connaissaient les « pions » qui leur disaient juste « faites gafe », sous entendu, le je ne vous dénoncerai pas pour ne pas avoir de paperasse à faire avec mon supérieur… Et pour nos élus, rien ne sert de parler technologie tel un fourre-tout quand initialement on ne sait pas de quoi on parle. A titre d’exemple, je propose tout simplement, d’embaucher des chômeurs qui seraient rémunérés en partie selon le volume de fraude repéré… Je pense qu’une mesure simple de bon sens aurait plus d’action que d’utiliser à tort les ondes…

  • badou

    Merci de ne pas supprimer les commentaires, marre de la censure. Frandroid c’est plus ce que c’était.

    • Alex

      Tu est sur Phonandroid actuellement et pas Frandroid :P

  • kif67

    Moi j’avais mon Alcatel OT511 dans le creux de la main, mais bon ça date un peu …

  • Adarion 29

    Un jour il faudra me dire en quoi il est utile d’apprendre par cœur des formules, des théorèmes dans la seule optique de pouvoir les ressortir pour un examens?
    Surtout dans l’ère d’internet ou quand on ne sait pas, on se renseigne et on trouve l’info en quelque secondes, avant c’était les bouquins c’était plus long mais l’idée était déjà là.

    • CuPoFtY

      D’où la fameuse phrase du plus grand penseur de tout les temps :

      Tu sais pas alors bah :
      « Google est ton amis ! »

      L’heure du par cœur c’est fini enfin pour ma part je suis encore en BTS et ce n’est pas fini mais on y arrivera.

    • SenSy Kev

      Bah c’est vrai que c’est génial, autant se dispenser de proffesseur à ce moment là, et autant laisser libre l’entrée aux écoles d’ingénieurs, puisque tout est sur internet !!!

      • doggy310

        Avoir un prof pour t’aider à la méthodologie et à la logique de ce que tu étudie c’est indispensable si tu veux faire des études correctement, savoir des formules hyper longues et source d’erreur qui te serviront peut-être jamais dans la pratique par contre je ne suis, personnellement, pas de cet avis.

    • Le dabe

      Si t’as raté tes études, n’en dégoûte pas les autres. La France pourrait finir comme la Chine d’avant 1980 avec des feignasses comme toi qui ne cherchent pas l’excellence.

      Allez, vas trouver ton info sur le net. On a des ingénieur et des scientifiques à former.

      • Adarion 29

        Personnellement je suis en école d’ingénieur et l’apologie du par coeur n’a jamais autant perdu son sens (la transition entre la prepa et école d’ingénieur c’est le jour et la nuit). C’est juste a mon avis que la disponibilité de l’information a énormément évoluée ces dernières années et que l’éducation nationales ne l’a toujours pas intégré et persiste avec les vieille méthode.

  • doggy310

    Les élèves ont toujours triché, à toutes les époques et de toutes les manières.
    Empêchez les smartphones et ils trouveront autre chose :)
    Voilà pourquoi dépenser du fric pour élimer seulement le réseau mobile n’est effectivement pas très utile.

  • jean-luc Mutabazi

    Faut être malade pour essayer de tricher en examen le risque n’en vaut pas la chandelle au pire sortez la calculatrice grapique ;-p

  • gg

    Si c’est à ça que sert l’argent public… Je pense qu’il y a d’autres priorités. Sérieux quoi !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?