Toyota dévoile sa voiture autonome et ses deux modes de conduite en vidéo !

Maj. le 26 novembre 2017 à 14 h 24 min

Fière des progrès réalisés par ses équipes, Toyota a mis en ligne une nouvelle vidéo dédiée à sa technologie Platform 2.1, qui permet de rendre une voiture parfaitement autonome. L’impressionnante vidéo postée par le constructeur automobile nous dévoile les différentes modes de conduite qui seront proposés sur ses véhicules. 

voitures autonomes

La vidéo qui nous occupe aujourd’hui a été réalisée par le Toyota Research Institute : le département de recherche de la marque dédié aux voitures autonomes. Dans ce court métrage instructif, vous pouvez découvrir une Lexus LS équipé de la technologie Platform 2.1 parcourir les routes de la Silicon Valley. Qu’est-ce que cette vidéo nous apprend vraiment sur la technologie de Toyota ?

Toyota : 2 modes de conduites différents, lesquels ?

Sur ses futures voitures autonomes, Toyota va proposer deux modes de conduites différents : un mode Chauffeur qui donne carte blanche au logiciel de contrôle de l’ordinateur de la voiture, et un mode Guardian, dans lequel le système se contente de prendre le volant qu’en cas de pépin ou si l’utilisateur se montre inapte à assurer sa sécurité. C’est évidemment le mode Chauffeur qui constituera l’avenir de nos véhicules sur le long terme.

Grâce à ce mode Chauffeur, vous n’avez plus rien à faire ! Vous ne conduisez pas votre voiture, c’est le système de la voiture qui s’en charge. Le niveau d’autonomie de l’ordinateur pourra être réglé par l’utilisateur. Réglé sur le niveau 5, vous serez libre de vous endormir pendant que votre véhicule vous amène à bon port. En mode Guardian, vous restez donc le seul maître à bord. Le système de contrôle ne prendra les rennes que si vous vous endormez, si vous faites un malaise ou si vous êtes distrait. Il s’agit d’une chouette alternative si vous n’êtes pas encore prêt à confier votre vie à un logiciel. Après tout, 1 français sur 2 a peur d’avoir un accident au volant d’une voiture autonome !

Dans les autres fonctionnalités révolutionnaires qui équiperont les véhicules autonomes de Toyota, citons par exemple son intelligence artificielle, qui lui permettra d’éviter aisément les obstacles sur son chemin. C’est aussi grâce à cette intelligence que votre voiture autonome respectera le code de la route ! A l’heure où un robot est parvenu à composer un album de musique, nous ne sommes pas étonnés d’apprendre qu’ils conduiront bientôt à notre place ! Alors, que pensez-vous de la vidéo de Toyota ? Prêt à croiser des voitures autonomes dès 2018 sur les routes de France ?

Réagissez à cet article !
  • Batlongthienam

    La voiture ne se conduira JAMAIS tout seul en condition normale (pluie, neige , beau temps). Les situations d’urgence les plus inattendues, le traffic et la vitesse etc cumulés feront que la voiture (IA) ne pourra pas réagir avec l’action appropriée dans un premier temps, et dans un second temps, la voiture réagira et provoquera des accidents pour les autres usagers. Il en faut beaucoup et beaucoup de capteurs, exploser les coûts et rendre la voiture inabordable sans pour autant atteindre la perfection et le zéro risque. Par contre, à moindre coûts, ces capteurs peuvent aider à conduire comme l’a montrée la video , en cas de somnolence etc… et dans le meilleur des cas, aider dans des situations moins urgentes, plus calmes.

    • Golfiste

      Bonjour,
      Et bien détrompe toi, c’est le strict inverse de tout tes propos qui va se passer.
      As tu déjà conduit une voiture actuelle haut de gamme ?
      Toutes les « aides a la conduite » sont déjà commercialisé, même des aides thermique a la conduite nocturne (par exemple).
      L’IA réagira toujours mieux que l’homme et choisira en dernier recours la collision la plus « conservatrice ».
      Après il y a un GROS dossier en cours sur les algorithmes ou autrement dit la « morale » de l’IA.
      Mais c’est tout, le reste continue d’évoluer.
      L’exemple le plus parlant c’est un radar qui scan l’environnement coûtait 25.000€ pièce en sortie de labo, puis 10.000€ en proto, aujourd’hui ce même radar, valeo se dit sur le point de le produire pour 150€ 10ans plus tard…

      • Batlongthienam

        J’ai bossé chez Valeo autrefois (merci d’avoir mentionné==nostalgie lol). Je me base sur mon expérience pour dire qu’aucune AI ne peut tout prévoir car l’homme programme l’AI à partir des AMDEC et toutes les AMDEC du monde ne peuvent cerner toutes les défaillances car l’homme ne peut pas penser à tout (ceux qui ont pratiqué les AMDEC savent de quoi je parle). Dans des fonctions bien ciblées, je suis d’accord avec toi. Mais quand ça devient trop complexes c-à-d trop de cas, trop de situations , font que les programmeurs (qui sont imparfaits) qui tapes des lignes et des lignes de codes introduisent déjà des bugs à leur niveaux (il ya des tests mais ça ne fait pas tout et l’expérience du passé l’a démontré avec certaines fonctionnalités pourtant basique comme le régulateur de vitesse). Les omissions dans les AMDEC en plus de cela et je ne parle même pas des défaillances des capteurs lorsque ce dernier « raconte » n’importe quoi lorsqu’il perd son étalonnage (un cas parmi tant d’autres) l’Ai peut faire des dégâts en pleine traffic à haute vitesse.. Quand l’homme deviendra parfait un jour et que le matériel aussi, sait-on jamais…alors on peut parler de voiture autonome mais pour l’instant on tend vers…et je ne suis pas ûr qu’on soit sur l’asymptote….

  • citoyen_grand_paris

    Oui, prêt à croiser des voitures autonomes dès 2018 sur les routes de France et prêt à les conduire avec le niveau 5. La voiture autonome permettra à des millions de français d’augmenter leur mobilité. Il faut abandonner la conduite humaine des automobiles.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les voitures autonomes pourraient sauver 500 000 vies en 30 ans !

Malgré les craintes des automobilistes en matière de sécurité, les voitures autonomes pourraient sauver de nombreuses vies en réduisant le nombre d’accidents de la route. De 2020 à 2050, les voitures sans chauffeur pourraient bien épargner 500 000 vies humaines !

Voitures autonomes : Uber va s’offrir 24 000 Volvo d’ici 2021 !

Le géant du VTC vient de signer un accord avec Volvo : entre 2019 et 2021, le constructeur automobile suédois va fournir jusqu’à 24 000 SUV autonomes à Uber . Avec cette flotte de voitures sans chauffeur, Uber entend bien révolutionner à nouveau le monde du transport urbain.