Top 5 des pires applications censurées ou interdites

Chaque jour, des dizaines de milliers d’applications tentent de passer le barrage du Play Store, qui n’accepte pas tout et n’importe quoi. Mais certaines applications de mauvais goût arrivent parfois à sortir et provoquent la polémique : nous vous en avons sélectionnés 5 ayant été par la suite censurées ou interdites.

Les applications, un univers de possibilités pour nous autres utilisateurs qui n’est limité que par la créativité et l’ingéniosité de nos développeurs et graphistes qui pullulent sur la plateforme pour nous faire découvrir leurs dernières idées.

Et puis, il y a ceux qui gâchent la fête du Google Play Store en s’invitant à la table avec des idées nauséabondes faites soit pour propager des idéaux xénophobes, soit pour faire quelques sous très rapidement avant de déguerpir… Voir même les 2 en même temps, comble de la stupidité.

Des applications qui ont passé les filets de la vérification imposée avant publication, il y en a eu beaucoup. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir 5 d’entre elles qui ont réussi à sortir avant d’être banni du fait des retours négatifs de la communauté.

Smuggle Truck

Un concept simple, et un peu trop efficace : le jeu vous proposait de conduire un camion transportant des émigrants mexicains, et les aider à traverser la frontière des Etats-Unis. Il s’agissait d’un jeu d’obstacles où la difficulté résidait de ne pas les faire tomber du camion en traversant le pays.

Pas particulièrement graphique et n’imposant pas vraiment de jugement sur la question, il a tout de même été banni du Play Store du fait de son sujet plus que sensible en Amérique.

Ironiquement, le jeu est ensuite revenu sous le nom de « Snuggle Truck« , a remplacé les émigrants par des peluches d’animaux et fait un carton plein sur la plateforme. Comme quoi, mieux vaut ne pas mélanger bonnes idées avec blagues potaches d’un samedi soir un peu trop arrosé.

KG Dog Fighting

Vous souvenez-vous de cette courte mode sur internet qui a également sévi sur Android, vous proposant d’entraîner quotidiennement un animal virtuel pour le faire s’affronter en ligne ? Un concept qui fonctionnait dans un monde créé de toute pièce, mais un peu moins une fois remis dans la dure réalité.

KG Dogfighting proposait le même concept, mais avec de véritables chiens entraînés pour s’affronter les uns les autres. Quoi de plus drôle que d’utiliser la cruauté envers les animaux comme base de gameplay n’est-ce pas ? D’autant que celui-ci proposait bien sûr d’injecter des drogues aux chiens pour les rendre plus féroces encore…

Les développeurs, qui avaient déjà proposé leur jeu sous le nom Dog Wars banni une première fois, s’étaient défendus en disant qu’ils étaient des amoureux des animaux et que ce jeu ne représentait qu’une parodie de ces pratiques barbares. Les rendre amusantes et inspirer la création d’un cercle réel, c’est vrai que c’est une très très bonne idée.

Au final, ceux-ci ont été bannis du magasin et sont venus la queue entre les pattes s’excuser, arguant qu’ils avaient désormais « compris qu’il s’agissait d’une mauvaise idée et qu’ils rejoignaient désormais le bon côté, qu’il était important d’envoyer le bon message aux enfants et condamner ces pratiques cruelles ». Un peu tard, mais c’est au moins ça.

Ass Hunter

Le jeu n’était pas récent, étant sorti en 2002 sur les sites de jeux en ligne en Flash. Mais il a reconnu une résurgence en sortant sur smartphones et tablettes. Le principe du jeu est assez simple : en vue du dessus, vous contrôlez un chasseur qui doit tirer sur ses cibles…

A ceci près que les cibles sont des homosexuels entièrement nus que l’on tue de sang froid, et que se rater fait que le chasseur est violé par ceux-ci. Vous le sentez, le bon goût là ?

L’application aura été téléchargée plus de 10 000 fois avant que les associations de lutte contre l’homophobie gagnent gain de cause et forcent Google à la retirer du Play Store. Il aurait peut-être fallu penser de prime abord qu’une application prônant l’homophobie, le meurtre et le viol n’était pas viable pour sa plateforme avant de la valider.

Bref, le bon goût à l’état pur qu’on aurait aimé ne voir jamais exister en premier lieu. Ce qui existe sur les bas fonds des plateformes de jeux flash sur Internet peut bien y rester.

Bomb Gaza

Le titre en dit déjà long… Vous deviez incarner un pilote israélien chargé de larguer des bombes sur la bande de Gaza. Le but était de mener à bien cette « mission » tout en évitant de tuer les civils toujours sur place. On commence déjà à grincer des dents.

Mise en ligne le 29 juillet 2014, elle aura pu être téléchargée par plusieurs milliers d’utilisateurs avant d’être enfin retirée par Google, qui ne se sera rendu compte de son existence que par le fait que la presse a bien vite saisi l’affaire.

Le jeu tenait compte aussi bien des militants du Hamas que des civiles tués, et était assez glauque pour vous mettre dans des situations où vous deviez nécessairement tuer des innocents pour gagner… Quoi de plus hilarant qu’un véritable drame humain représentant des milliers de morts et de familles en deuil, n’est-ce pas ? On enjoint le développeur à sonder la pureté de son âme.

Send me to heaven

Un cas un peu particulier puisque cette application a été bannie de l’App Store d’Apple, mais pas du Play Store… Send me to Heaven (ou SMTH pour les intimes) est une application au concept très simple : vous devez lancer, littéralement, physiquement, votre téléphone le plus haut possible et arriver à le rattraper.

L’application fait en sorte que vous ne pouvez tricher : si vous équipez votre appareil d’un parachute, elle le saura. Un système de classement en ligne vous permet ensuite de vous mesurer à vos adversaires virtuels à travers le monde.

Un jeu pour les braves. Un jeu pour les plus forts n’ayant pas peur de briser leurs appareils à 600/700€ pour simplement avoir le meilleur score. Un jeu pour les idiots donc, que vous pouvez essayer vous-même si vous n’avez pas froid aux yeux.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Azerty

    Je vois pas trop en quoi l’application « bomb gaza » pose problème: d’autres développeurs créent bien des jeux sur d’autres conflits et ça passe très bien.

    En plus, il faut tuer les terroristes et éviter les civiles, c’est même pas éthiquement incorrect. (Et oui, je compte le Hamas parmi les organisations terroristes)

    • fred

      Les terroristes ne sont pas ceux qui envahissent l’autre??? on m’aurait menti???
      On devrait faire un jeu : Mort aux envahisseurs dans ce cas.

      • PMN

        Et bien, ce sont les arabes/musulman/… qui envahissent Israël justement. As tu déjà vu un drapeau de la Palestine datant d’avant la 2eme Guerre Mondiale? Il y a une belle étoile de David dessus!

        Sinon, le Hamas a commit plusieurs attentats (c’est reconnu) et utilise la technique du bouclier humain: ils tirent des roquettes depuis des cours de récréations, des hôpitaux,… en espérant une réplique d’Israël.

        C’est aussi le Hamas qui creuse en cachette des tunnels arrivant en Israël, pour tuer des civiles durant la nuit.

        Ce sont des Palestiniens qui tous les jours poignardent des israéliens dans la rue

        C’est la Palestine qui ne veut signer aucun accord de paix, pour eux, la seule issue, c’est de massacrer tous les juifs.

        Je suis conscient que ce n’est pas une guerre absolument manichéenne, mais il faut un peu sortir de l’opinion prédigéré de nos médias et de nos gouvernements et ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement

        • Tahina

          Tu as dit tout ce que je voulais dire , ça fait du bien de savoir qu’il y a des gens qui pense juste sans se faire bourré le crane par des journalistes anti-Ïsrael !

          • fred

            Des journalistes anti israel???? j’ai ri,merci.

          • PMN

            @disqus_V9jnlJ9zII:disqus: demande à n’importe quel historien (neutre), il te dira que les juifs sont dans leur bon droit.
            Jérusalem n’est même pas une ville sainte pour les musulmans, le seul truc qui pose problème, c’est que les juifs aient leur propre état.
            De tous les traités de paix qui ont été proposés, le Hamas les a tous refusés.
            Et n’oublions pas qu’Israël essaie au mieux d’éviter de faire des victimes civiles alors que le Hamas essaie d’en faire un maximum, y compris parmi les palestiniens (technique du bouclier humain: tirer depuis des écoles, des hopitaux,…)

            Nos gouvernements sont pro-Palestine, la seule chose positive qu’ils aient fait pour Israël, c’est interdire le boycott

            @disqus_sLgAjoD8Q6:disqus: c’est avec plaisir. Je finis par douter de tout ce que disent les médias « mainstream », ils sont tout aussi corrompus que nos politiciens, pas neutres pour un sou et à la recherche du buzz

        • fred

          Perso je compare cela a une invasion,et les mecs qui défendent leur terre sont juste des résistants a mes yeux,un peu comme les français avec les nazis.Les « colons juifs » volent des terres tous les jours a leurs voisins,il est normal que les mecs se défendent non? certains juifs eux même disent que c’est déconné d’envahir et d’affamer les voisins.
          Ps: Nos gouvernements seraient plutôt Pro Israël que contre quand même.