Tiny Build : pour chaque jeu Android vendu, 12 sont piratés

L’éditeur de jeux Tiny Build vient de publier quelques chiffres concernant l’état du piratage. Des chiffres incroyables qui révèlent que pour pour chaque vente du jeu Punch Club sur Android, on dénombre 12 piratages.

En début d’année, Tiny Build lançait Punch Club, un jeu de simulation de boxe développé par Lazy Bear Games et disponible sur PC et sur mobile au prix de 5 euros. Un jeu qui a su remporter un certain succès puisqu’il a été téléchargé près de 2 millions de fois. Mais sur ces 2 millions de téléchargements, seulement 300 000 sont légaux tandis que les quelques 1,6 millions d’installations restantes sont le fuit du piratage.

Seulement 19% des utilisateurs de Punch Club ont payé pour le jeu tandis que 81% des installations sont issues du piratage. Sur ces 1,6 millions d’installations illégales, on dénombre 514 000 installations illégales sur mobile dont 90% sur Android. Il faut dire que c’est nettement plus facile de pirater un jeu sur l’OS de Google que sur iOS qui reste un système fermé.

A chaque fois qu’un utilisateur achète le jeu sur iOS, deux autres le piratent. Sur PC, on compte quatre piratages pour un installation légale et sur un smartphone Android, pas moins de 12 installations pirates par vente.

On notera également que le PC représente 72,9% des ventes et 68,9% du piratage tandis que le mobile représente 27,1% des ventes et 31,1% du piratage. Avec Punch Club, Tiny Build aurait pu gagner cinq fois plus sans le piratage. C’est en Chine, en Russie et au Brésil que les installations pirates sont les plus nombreuses tandis qu’en France, 18,8% des joueurs ont préféré acheter le jeu plutôt que le pirater.

A noter que pour contrer le piratage de jeux pour smartphone et tablettes Android, certains éditeurs préfèrent désormais proposer des modèles freemium avec des achats in-app.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Le3zooz

    Mon Dieu, je comprend mieux pq Apple et Microsoft tiennent à rendre leur système fermé …

    • Tet Monboyo

      Ils ont effectivement plus de scrupules que Google a énculer les développeurs. C’est osé comme position. Quelle audace.

      • gamer4life2

        C’est surtout que punch club se vend mal et les développeurs essaient de rejeter la faute sur le soit disant piratage de masse du jeu

  • Soufiane

    Je fais la même chose sur le playstore , jeu payant ? Je télécharge l’apk en dehors du store 😀

    • Tet Monboyo

      C’est super. Ne change rien.

  • Blayaux

    Les graphismes de ce jeu piquent les yeux ils ont réussi à faire pire qu’Evo Créo. Si tôt Installé aussitôt supprimé. Il faudrait aussi comptabiliser les personnes qui l’ont piraté par curiosité et qui s’en sont immédiatement débarrassé

  • almanzo

    Sur PC j’achète, sur IOS aussi, mais pas sur android tout simplement parce que comme j’habite pas en France, je n’ai PAS LE DROIT d’accéder au Play Store (Sympas le racism ^^)
    De plus c’est si facile de cracker le play store…

  • Jaffal Daniel

    D’un autre point de vue, les personnes qui installent illégalement les jeux (avec les apk) veulent juste essayer le jeu. Ce serait l’équivalent d’acheter un smartphone sans l’avoir testé et de ne pas en être satisfait.

  • Tet Monboyo

    Bravo !

  • gamer4life2

    Il a l’air fier de lui