Tim Cook : la fragmentation rend Android obsolète

Maj. le 3 octobre 2017 à 1 h 13 min

L’iPhone 5S et l’iPhone 5C entamant leur commercialisation ce matin-même, rien de surprenant dans le fait que le PDG d’Apple accorde quelques interviews, si ce n’est que dans la dernière en date, publiée par le magazine américain, BusinessWeek, Tim Cook parle plus d’Android que d’iOS et, comme vous vous en doutez, pas pour en dire du bien.

Au programme : coup bas, mauvaise foi et arguments creux. Du pur Apple en somme ! Et surtout des déclarations qui laissent supposer que la chute des parts de marché de l’iPhone, opérée depuis plusieurs mois, semble avoir fait perdre à celui qui occupe la place de PDG d’Apple, depuis maintenant deux ans, le sommeil et surtout son sang-froid.

Le PDG d’Apple s’en prend une fois de plus à Android

Et le premier point «noir » d’Android mis en avant par Tim Cook lors de l’entretien n’est autre que la fragmentation de l’OS. Ainsi d’après lui lorsqu’un nouvel utilisateur achète un smartphone Android, il se retrouve face à une version du système d’exploitation vieille de 3 ou 4 ans et par conséquent obsolète.

Non seulement, ces affirmations sont totalement fausses dans la mesure où chaque nouveau smartphone lancé sur le marché tourne au moins sous Android 4.1. Par ailleurs, comme l’avait récemment révélé la dernière étude de Rich Miner, la plupart des utilisateurs se déclarent satisfaits de leur appareil, même lorsque celui-ci tourne sous une ancienne version de l’OS.

Bien entendu, le dirigeant d’Apple omet de préciser que chaque nouvelle version d’iOS n’offre 100% de ses fonctionnalités que sur le dernier appareil de la marque tandis que les générations précédentes ont seulement droit à une version « édulcorée »

Toujours sur le sujet de la fragmentation d’Android, Tim Cook en remet une couche en évoquant, cette fois-ci la diversité de l’offre. Et pour lui, le fait que l’OS de Google soit présent sur toutes sortes d’appareils, allant de la SmartWatch 1,6 pouces au PC All-in-One 21 pouces, n’est qu’une faiblesse de plus. N’est-ce pas pourtant cette polyvalence qui a permis à Android de se positionner comme leader mondial ?

Des propos encore une fois bien acerbes, face à l’écrasante domination d’un système d’exploitation devenu universel, à classer dans la même catégorie que les dernières déclarations du PDG de Windows Phone.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Turquie : des citoyens pro-Erdogan massacrent leur iPhone, en vidéo

De nombreux citoyens turcs ont pris la décision de détruire leur iPhone en réaction à l’appel au boycott des produits américains lancé par le président Erdogan. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes pro-Erdogan se filment d’ailleurs en train de réduire…