TF1 vs Free : les négociations sont désormais « très avancées »

TF1 a négocié des accords de diffusion avec Orange, SFR et Bouygues, mais les discussions continuent toujours avec Free et Canal+ sur fond de menaces de blocage. Le directeur général adjoint du groupe TF1 annonce ce jeudi 19 avril que les négociations sont désormais « très avancées » avec Free, faisant poindre une sortie de crise avec l’opérateur. Les discussions tourneraient entre autres autour de la mise en place de publicité ciblée sur les Freebox. 

tf1 tv

TF1 vs Free, le feuilleton continue ! Nos confrères du Huffington Post rapportent ce matin les propos de Régis Ravanas, le directeur adjoint du Groupe TF1. Selon ce dernier, les discussions avec Free seraient désormais « très avancées » ce qui éloigne la menace d’un blocage des chaînes du groupe sur les Freebox. Etonnamment Free n’a à aucun moment eu recours à un réel blocage des chaînes de TF1 alors que c’est sans doute l’opérateur qui s’est montré le plus véhément à l’égard des demandes du groupe média. TF1 cherche en effet depuis plusieurs mois à dégager de nouvelles ressources via les FAI et distributeurs, en échange d’une nouvelle offre de services.

TF1 vs Free : négociations « très avancées »

Une situation qui a fait vivement réagir les intéressés, à la fois à cause des montants demandés, mais aussi parce que l’idée de faire payer les opérateurs pour la diffusion de chaînes gratuites sur la TNT fait des émules. Le groupe M6 puis le groupe NextRadioTV (BFM) ont en effet formulé des demandes similaires dans la foulée de TF1. Or ces dernières semaines il semble que l’on s’approche d’une sortie de crise : des accords ont été noués avec Orange, SFR, et Bouygues. Reste encore à convaincre Free et le groupe Canal+.

Selon le Huffington Post, TF1 chercherait désormais à faire de la publicité ciblée sur ses chaînes via les box des FAI. Cette idée faisait partie de discussions du responsable du groupe TF1 mercredi 18 avril devant les députés. Bien sûr, impossible de procéder à ce ciblage sans l’accord des FAI. Néanmoins celui-ci réduira certainement le montant de la facture pour ces derniers. Reste à savoir si cette idée sera là encore acceptée par tous les FAI, ou si ces derniers compliqueront les choses pour TF1 en abordant là encore ces négociations en rang dispersé. Mais aussi si ce ciblage sera ou non conforme à la RGPD.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport est plus cher que SFR Sport : colère des abonnés

En devenant RMC Sport, SFR Sport en a profité pour augmenter ses tarifs. Désormais, pour pouvoir profiter des matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, les abonnés doivent souscrire à un second bouquet. Cette décision passe très…