TF1 vs Canal+ : le CSA demande de trouver un accord rapide au conflit

Maj. le 19 mars 2018 à 19 h 20 min

Le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) demande à TF1 et Canal+ de trouver un accord dans les plus brefs délais, et ce, dans l’intérêt des téléspectateurs.  Nicolas Curien, président par intérim du Conseil supérieur de l’audiovisuel, a rappelé aux deux chaînes que le CSA reste présent pour les aider à trouver une solution au conflit. Le CSA pourrait-il jouer un rôle dans la fin de ce bras de fer ?

TF1 canal +

Depuis le jeudi 1er mars 2018, Canal+ ne diffuse plus les chaînes du groupe TF1. Faute d’un accord financier avec la chaîne privée, Canal+ refuse de rétablir les chaînes de TF1. Privé des abonnés Canal, les audiences de TF1 sont en chute libre. Le JT de la Une a même été dépassé par celui de France. Pire encore : The Voice s’est retrouvé privé d’1 million de téléspectateurs.

TF1 vs Canal+ : le CSA demande aux 2 chaînes de trouver un accord

« Notre souhait le plus vif au CSA, c’est que ça débouche au plus vite pour l’intérêt du téléspectateur » déclare Nicolas Curien à nos confrères de l’AFP. « On ne peut pas les contraindre à un dialogue puisqu’il s’agit d’une relation privée entre acteurs » a expliqué le président avant de préciser que le CSA a  » fait une offre de médiation mais pour l’instant nous n’avons pas été saisis dans ce sens ». Pour l’heure, TF1 et Canal+ ne souhaitent apparemment pas compter sur le CSA pour trouver un accord.

« Si derrière Canal+, Free et Orange coupaient le signal, ce serait quand même plusieurs millions d’usagers qui seraient privés de leur moyen habituel de recevoir TF1 et nous considérons qu’il faut que la situation aboutisse au plus vite pour éviter un tel scénario » s’est inquiété Nicolas Curien. Inspirés par la bravade de Canal+, Free et Orange pourraient eux aussi couper le signal de TF1 sous peu.  Pour rappel, début février, peu après la coupure du Replay sur les Livebox, le CSA s’immisçait déjà dans le conflit qui oppose TF1 à Canal+, Free et Orange. Bien décidé à jouer les médiateurs, le CSA n’a finalement pas été consulté par les différents acteurs du conflit.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !