TF1, France TV et M6 ont créé SALTO après avoir tenté de racheter Molotov

Maj. le 6 juillet 2018 à 12 h 08 min

TF1, France TV et M6 ont essayé de racheter l’application Molotov avant de se lancer dans la création de leur plateforme SALTO. Selon Libération, les trois groupes ont finalement refusé de céder aux exigences des propriétaires, qui réclamaient 100 millions d’euros pour se séparer de leur service. TF1, France TV et M6 ont finalement décidé d’investir 45 millions d’euros pour lancer SALTO.

molotov tv

D’après les informations de Libération, TF1, France TV et M6 ont tenté de racheter l’application Molotov. Les négociations auraient été entamées au courant du mois de mai 2018, mais les différentes parties n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Les propriétaires de Molotov exigeraient 100 millions d’euros pour vendre leur app, une somme que TF1, France TV et M6 ne sont pas disposés à mettre sur la table.

TF1, France TV et M6 ont tenté de racheter Molotov

« Ce n’est pas possible à ce prix-là. C’est déraisonnable, ils ne gagnent pas un euro« , estime un cadre d’un des trois groupes sous couvert d’anonymat. Leur budget est bien plus limitée que la somme demandée par les patrons de Molotov. TF1, France TV et M6 vont lancer SALTO, leur propre plateforme en OTT, dans laquelle ils vont investir 45 millions d’euros, plus de deux fois moins que le montant nécessaire au rachat de l’application de distribution de chaînes TV.

De nombreux programmes seront disponibles sur SALTO. On retrouvera l’intégralité des contenus diffusés par l’ensemble des chaînes TNT du groupe ainsi que des services associés. Dans l’offre la plus chère, estimée à 6,99 euros par mois, on devrait également avoir accès à « un catalogue très riche d’inédits et d’exclusivités », expliquait Julien Verley, directeur du développement commercial de France TV, sur le plateau de FranceInfo. Les productions françaises seront notamment mises en avant.

Jean-Marc Denoual, dirigeant de Molotov, a refusé de confirmer ce chiffre de 100 millions d’euros avancé par Libération. Il assure par contre que l’application revendique 5,5 millions d’utilisateurs dont la moitié « qui l’utilise régulièrement tous les mois ». S’il admet que Molotov a « démarré tardivement l’aspect commercial », il se montre confiant dans sa capacité à gagner de l’argent et devenir rentable.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !