Des tests sur iPhone 6S montrent peu d’écarts entre les processeurs Samsung et TSMC

Maj. le 14 mars 2018 à 20 h 32 min

De nos jours, nombreux sont les constructeurs ayant recours durant l’assemblage de leurs smartphones à des entreprises multiples et variées afin d’assurer la pose de différents composants. Cela permet de pouvoir vendre plus et donne une sécurité à l’entreprise si l’un des fournisseurs subit un arrêt imprévu dans sa production. Apple n’échappe pas à la règle avec son iPhone 6S cependant des différences au niveau des deux versions de son processeur A9 auraient été remarquées.

puce a9

Le fait d’avoir des composants de différents producteurs dans un même terminal implique également des comportements différents. Généralement infimes, le cas des iPhone 6S et 6S Plus risque de faire date puisque des différences auraient été observées au sein de leurs processeurs. Son SoC A9 a été produit par Samsung et TSMC (Taïwan SemiConductor).

Des utilisateurs de ces modèles ont relevé des différences notables par le biais d’une application aujourd’hui retirée de l’Apple Store. Ainsi, les processeurs conçus par Samsung influeraient négativement sur l’autonomie des smartphones. Apple s’est aussitôt fendu d’un communiqué expliquant que ces résultats n’étaient pas représentatifs de la réalité et précisant que le test appliqué ne reprenait pas fidèlement une utilisation normale où les différences d’autonomie varient normalement entre de 2 et 3 % entre les deux modèles.

ArsTechnica a tenu à en avoir le cœur net et a mené un test sur deux iPhone 6S neufs au processeurs conçus par les deux constructeurs. Même luminosité d’écran (200 nits), même opérateur, aucune SIM. Voici les résultats obtenus :

Samsung TSMC processeur iphone 6S

Très clairement, la différence existant entre les deux processeurs n’est en rien le fossé imaginé. Néanmoins, force est de constater que sur les 4 tests, le processeur Samsung influe davantage sur la batterie que la version TSMC, WebGL étant la petite exception. Le test Geekbench (dans lequel figure le test batterie ayant amorcé cette affaire) affiche naturellement la plus grosse différence, les autres montrant plutôt des différences de 2 à 3 %, comme l’avançait Apple.

Un test plus poussé de Geekbench semblerait tout de même indiquer une longévité plus importante de 28 % pour les terminaux sous puce TSMC mais cela n’indique en rien un problème majeur puisqu’au cours d’un usage normal, que le processeur provienne de chez Samsung ou TSMC, le téléphone se comportera de la même manière. D’autant plus que les tâches semblant poser problèmes à la puce Samsung ne sont pas courant sur les smartphones autrement dit, l’autonomie des iPhone 6S devrait être la même peu importe leur puce.

iPhone 6S autonomie samsung

Ars Technica tient tout de même à préciser que ce test ne pourra pas réellement servir de preuve irréfutable vu qu’il ne porte que sur deux modèles et s’ils savent que l’un fonctionne sous Samsung et l’autre TSMC, de nombreux autres composants issus de divers constructeurs pourraient également influer sur l’autonomie et le comportement du smartphone.

D’autres personnes ont testé deux versions et leurs résultats semblent s’accorder avec celui de notre source mais encore une fois, l’échantillon restera trop faible face à la dizaine de millions d’exemplaires circulant à travers le monde.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !