Tests en conditions réelles réussis pour la fibre optique à 1000 gb/s !

La fibre optique n’a pas fini de délivrer son plein potentiel, et les opérateurs à travers le monde le savent. Dans un nouveau test, une alliance de 3 industriels a réussi à pousser la vitesse de la fibre à 1000 gb/s, et ce dans des conditions réelles !

La technologie avance naturellement à pas de géant, mais pas nécessairement dans le secteur des télécoms. En effet, l’avancée est tout de suite freinée par le besoin de renouvellement de l’infrastructure. Une procédure coûteuse qu’il est difficile à mettre en place.

C’est pourquoi la fibre optique, quand bien même elle existe depuis bien longtemps désormais, n’est pas si développée que ça. Alors que le gouvernement a annoncé que la moitié des foyers français aurait accès à l’internet à très haut débit d’ici fin 2016, la fibre évolue de plus belle.

Aujourd’hui, elle en est presque à atteindre sa limite physique. En effet, les chercheurs de Nokia Bell Labs, Deutsche Telekom et l’Université Technologique de Munich ont réussi à pousser une fibre optique à 1 tb/s dans leurs tests, et ce en conditions réelles avec émulation de trafic et variations de chaîne.

Pour arriver à ce taux de transfert, proche du maximum théorique de la technologie, ils ont développé une nouvelle technique de modulation baptisée « Probabilistic Constellation Shaping » qui se concentre sur les points possédant le moins de bruit pour transmettre le signal, augmentant ainsi de 30% la distance de transfert.

Vous ne verrez bien sûr par la technologie arriver tout de suite dans vos foyers, d’autant que la France manque d’investissement dans ses réseaux faisant que les discussions autour du mariage Orange / Bouygues ont de nouveau repris.

Il n’empêche toutefois que cela fait rester rêveur : en conjonction avec l’arrivée de la 5G en Europe, une nouvelle technologie de fibre donne l’impression que les débits vont véritablement exploser d’ici quelques années. Espérons que les prix ne les suivent pas.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Sairhvo

    Mon dieu j’ai éjaculé en voyant ces chiffres stratosphériques.!!

    • Fred

      Ahahahah.

    • Anthony Fontaine

      De la porno en streaming en résolution 32K :D

  • Valentin Henry

    Une Start Up française a déjà fait 2 Petabits par seconde (2 000 000 Gb/s).

    • Mathieu

      Yep en condition labo. Ici c’est un premier test en condition réelle sur réseau existant.

  • Mathieu

    C’est un énorme progrès pour l’avenir ! Bien évidemment nous sommes loin d’avoir besoin de tels débits sur nos liaisons domestiques mais c’est du tout bon pour relier les NRO et les datacenters au reste de l’internet. Surtout dans les 10 ans à venir quand nous recevrons tous la télé/Youtube/Netflix en 4K via nos box fibre FTTH le soir chez nous il faudra que le débit du NRO suive derrière pour tous nous alimenter :)

  • Capmalo

    Un grand pas en avant, à voir le prix des abonnements après ^^.

    Mais où est donc Emmanuel Milcent et sa norme DOCSIS 3.1 ? Ah bah non là il se tait parce que le cable ne pourra jamais faire aussi bien !

    • tabo56

      J’ai aussi pensé à lui en lisant l’article ;)

      • MoutonNoir

        Mouhahaahaha je me suis dis pareil « est ce ça passe dans un coaxial »

    • Fred

      Méfies toi du câble a Manu 😂

  • Everythix

    J’en suis loin avec mes 1MB/s ……………

  • alfred

    Il faut encourager le déploiement de la FTTH en ne souscrivant qu’à ce type d’offre… je n’ai pas envie d’avoir du pauvre cable…

  • Kévin Lenoir

    N’empêche ça peut laisse entrevoir l’avenir sur les ordinateurs. Du cloudcomputing. Dans quelques années si cela se trouve, on aura plus d’ordinateur mais uniquement un identifiant, on pourra se connecter n’importe où dans le monde avec son identifiant comme si on avait embarqué son pc avec soit.