Prise en main du Wiko Cink Slim

Date de dernière mise à jour : le 21 juin 2016 à 18 h 27 min

Nous vous proposons une prise en main vidéo du Wiko Cink Slim, le plus petit des smartphones entrée de gamme de la marque française. Après le test du Wiko Cink King, la plus grande diagonale de la marque, ce nouveau Cink Slim est plus compact, mais également moins cher. Présentation en vidéo du petit gabarit de chez Wiko.

Wiko est une marque française qui propose des smartphones entrée de gamme abordable sans pour autant sacrifier les fonctionnalités et les performances. Le Wiko Cink Slim est déjà un succès commercial et on comprend pourquoi il séduit. Son premier argument est sans conteste son prix. Le Wiko Cink Slim est proposé à moins de 140 euros sans subvention opérateur. Un prix très intéressant pour tous ceux qui ne veulent pas mettre plus dans un smartphone et qui sont chez Sosh, Free Mobile ou encore B&You.

Pour ce qui est des caractéristiques techniques du Wiko Cink Slim, elles sont modestes comme celles d’un smartphone entrée de gamme, mais suffisent à l’utilisation de toutes les fonctionnalités d’un smartphone :

  • Écran : 4 pouces IPS avec une résolution de 800 x 480 pixels
  • Processeur : Cortex A9 1GHz Dual-Core
  • RAM : 512 Mo
  • Mémoire de stockage : 4 Go (avec un port micro SD)
  • Capteur photo : 8 mégapixels à l’arrière et 1,3 mégapixel à l’avant
  • Batterie : 1600 mAh
  • Dimensions : 127,5 x 65,5 x 9,9 mm
  • Poids : 140 g
  • OS : Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich (bientôt Jelly Bean)
  • Prix : 137 euros

 

Des caractéristiques techniques qui collent avec le prix très agressif du Wiko Cink Slim. Comme vous allez le voir dans la prise en main vidéo, le Cink Slim s’en sort plutôt bien dans un usage courant. Ne vous attendez pas à des performances de haut vol, mais à un smartphone qui fait le travail sans problème. À noter que le Wiko Cink Slim comme le Cink King et Cink Peax seront mis à jour sous Android Jelly Bean 4.1 au début du mois d’avril, de quoi donné un coup de jeune à l’interface et encore amélioré la fluidité de l’ensemble. Que pensez-vous de ce Wiko Cink Slim ?

Réagissez à cet article !
  • Faco

    Hahaha j adore la video entre 4.27 et 5.03 ^^

  • Kakashi Hatake

    Présentation sympathique mais tire beaucoup en longueur avec pas mal de blanc.

    Pour ma part il manque 2-3 info que les gens aime bien connaitre, comme le type d’écran, 3g+ ou H…; mais rien de bien handicapant (on peu chercher les infos nous même aussi ^_^)

    Ce qui me gène un peu plus c’est de dire qu’un smartphone avec 512mo de ram est un entrée de gamme qui va être mou, j’ai perso un Nexus S simple-core 1ghz 512 mo et il encaisse presque toute les applications et jeux

    Le Cink Slim est un téléphone certes entrée de gamme mais qui reste puissant et très fluide, de la trempe d’un galaxy S2. D’autant plus que la maj vers Jelly Bean prévue pour bientôt devrais encore plus fluidifier l’interface.

  • Vaykadji

    Il y a une petite faute à la fin : “de quoi donné […] et amélioré”, il faut deux infinitifs en ‘-er’ :)

  • Thomas

    Salut !

    Est-ce que je me trompe en affirmant le contraire de ce qu’il est dit à 8min40 : “un smartphone reste constamment connecté au réseau” ; c’est le choix de l’utilisateur d’activer ou pas la connexion 2 ou 3G ?!?

    Une observation car je possède un antique Spica de 3 ans passé et qui tiens sans souci 3 à 4 jours maxi sans charge et sans l’éteindre en utilisant 1 heure de connexion data par jour… avec la batterie d’origine.

    Juste un paramétrage pour garder une immense autonomie !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xperia XA1 : le borderless selon Sony au goût d’inachevé

Le Xperia XA1 de Sony promet beaucoup en proposant un capteur photo arrière 23 mégapixels sur un appareil à seulement 300€, et vante les vertus de son écran “borderless” sur les tranches. Mais au quotidien, tient-il vraiment ses promesses ? Nous avons pu le tester en conditions réelles : voici notre verdict.

6bf4408002d3e8ffd2d8d3a054ee2a8f222222222222222222222