Test du Sony Xperia Z Ultra

Maj. le 24 septembre 2013 à 14 h 59 min

Avec son Xperia Z Ultra, Sony fait ses premiers pas dans le secteur des « phablets » avec beaucoup d’ambitions, dont celle de venir concurrencer directement le Galaxy Note 3. Avec un écran géant de 6,44 pouces capable de gérer les crayons et les stylos, Sony réussit-il son pari en offrant une réelle alternative ? La réponse dans notre test du Sony Xperia Z Ultra.

Sommaire du test :

1. Présentation et prise en main
2. Interface logicielle
3. Ecran
4. Appareil photo
5. Internet et Multimedia
6. Performances et autonomie
7. Prix et date de sortie
8. Conclusion

1. Présentation et prise en main

test z ultra
Notre test du Sony Xperia z Ultra !

Au premier coup d’œil, le Xperia Z ultra ne laisse pas indifférent. C’est un très bel objet, ici dans sa version noir, dont on distingue très peu l’écran des bordures de l’appareil lorsque celui-ci est éteint. Il ne trompe cependant personne sur son gabarit assez imposant avec un écran de 6,44 pouces. Il a cependant le mérite d’être extrêmement fin avec ses 6,5 mm d’épaisseur.

À l’avant on retrouve le capteur frontal et le logo Sony, aucune touche tactile, le constructeur ayant depuis longtemps fait le choix de tout mettre sur l’écran. À l’arrière on retrouve le capteur de 8 mégapixels, malheureusement sans flash, ainsi que les logos Sony et Xperia.

Sur la tranche supérieure, l’écouteur pour les appels, sur la partie inférieure le micro ainsi que le haut-parleur qui délivre un son assez puissant. Sur le côté droit le bouton d’alimentation ainsi que le réglage du volume et la prise jack 3,5 mm. Sur la partie gauche la prise micro USB pour connecter et recharger le téléphone et un peu en dessous un connecteur pour poser la phablet sur une station dock. C’est le seul port avec la prise jack à ne pas être recouvert par un cache, ce qui n’empêche pas le Xperia Z Ultra d’être parfaitement étanche à l’eau et à la poussière.

Les Caractéristiques techniques officielles du Sony Xperia Z Ultra :

  • Écran : LCD 6,44 pouces Full HD 1920 x 1080 pixels avec Technologie TRILUMINOUS et X-Reality (344 ppi)
  • Processeur : quad core Qualcomm Snapdragon 800 MSM 8974 cadencé à 2,2 GHz
  • Chipset graphique (GPU) : Adreno 330
  • RAM : 2 Go
  • Appareil photo / vidéo : 8 mégapixels « Exmor RS » (Vidéo Full HD) sans flash
  • Capteur frontal : 2 mégapixels (vidéo Full HD à 30 fps)
  • Stockage : 16 Go extensibles par carte microSDHC jusqu’à 64 Go supplémentaires.
  • Batterie : 3050 mAh
  • Dimensions : 179 x 92 x 6,5 mm. Le smartphone Full HD le plus fin du monde selon Sony
  • Poids : 212 grammes
  • Connectivité : 4G jusqu’à 150 Mb/s et 3G+ jusqu’à 42 Mb/s, Wi-Fi 802.11ac (compatible Miracast), Bluetooth 4, NFC, GPS compatible GLONASS.
  • Connectique : USB 2.0 avec support du MHL pour en faire une sortie HDMI.
  • OS : Android 4.2 + Interface Sony

2. Interface logicielle

2.1. L’écran de déverrouillage

déverrouillage ecran
L’écran de déverrouillage est personnalisable

Le système repose sur Android 4.2.2 avec la surcouche Sony. Cette version d’Android a introduit la personnalisation de l’écran de déverrouillage. Vous aurez ainsi la possibilité en quelques manipulations d’ajouter certains widgets directement sur cet écran afin d’accéder à l’application ou à la fonctionnalité d’une manière plus directe sans avoir à la chercher sur le bureau. L’accès rapide à l’heure, la date et l’application appareil photo sont préinstallés sur le Xperia Z Ultra.

2.2. Barre de notifications et réglages rapides

reglages rapides z ultra
Les réglages rapides pour configurer la barre des notifications

La barre des notifications est classique, mais Sony permet de totalement personnaliser les icônes que l’on veut voir afficher. De la luminosité en passant par la connexion Wi-Fi ou le mode avion, vous pourrez choisir de les afficher ou non grâce aux réglages rapides que vous trouverez dans « Paramètres > Personnalisation > Réglages rapides ».

Vous pouvez en mettre autant que vous voulez, mais attention à ne pas surcharger votre barre des notifications qui perdrait alors tout son intérêt.

2.3. Le bureau et le lanceur d’applications

interface xperia z ultra
Le bureau personnalisable du Xperia Z Ultra

Un appui long sur le bureau vous donnera accès aux thèmes, applications, widgets et fond d’écrans. Vous pourrez ainsi les ajouter facilement et rapidement sur les différents bureaux. La résolution Full HD de l’écran offre beaucoup de place pour mettre les icônes et vous aurez également de quoi faire pour placer vos raccourcis favoris.

Le lanceur d’applications auquel vous accédez en appuyant sur le bouton central en bas de l’écran est assez bien conçu. Vous pouvez faire apparaître une barre latérale sur la gauche afin de trier les applications selon différents critères comme vos favoris, les plus utilisées ou encore par ordre alphabétique. Vous pourrez également en supprimer certaines de ce niveau en appuyant simplement sur « Désinstaller ».

2.4. Les micros applications

micro application
Les micros applications s’affichent en pop-up

Sur le Xperia Z Ultra, on peut accéder à des micro-applications en appuyant sur le bouton du multitâche. En plus des applications en cours de fonctionnement sur le téléphone, vous verrez apparaître juste en dessous ces micro-applications que vous pourrez ajouter à vos bureaux sous la forme de fenêtres pop-up qui resteront par-dessus tout le reste jusqu’à ce que vous décidiez de la fermer. C’est assez pratique quand il s’agit d’utiliser la calculatrice ou encore le chronomètre par exemple.

2.5. Le clavier

z ultra clavier
Vous pouvez écrire avec votre doigt ou un stylo sur le clavier

Le clavier du Xperia Z Ultra a la particularité d’être utilisable de différentes manières. Pour ce qui est de la saisie classique, Sony a prévu la possibilité de le rabattre sur la gauche ou sur la droite pour pouvoir l’utiliser avec une seule main, chose impossible sinon quand on voit la taille de l’écran. L’autre particularité est de pouvoir écrire en dessinant avec son doigt ou un stylo. La reconnaissance d’écriture est assez bien faite, même si on ne doit pas hésiter à appuyer un peu fort pour ne pas rater son coup. En pratique, le clavier classique gardera sûrement votre préférence.

3. Ecran

ecran z ultra 2
L’écran du Xperia Z Ultra est impressionnant

L’écran du Xperia Z Ultra est impressionnant. Avec sa diagonale de 6,44 pouces, sa résolution Full HD 1008p et sa technologie Triluminous que l’on retrouve déjà sur les téléviseurs Sony, c’est l’atout numéro un de cette phablet. C’est aussi son défaut selon comment on se positionne par rapport au produit.

Si regarder des films ou naviguer sur internet est très agréable, écrire des SMS et des mails à une main ou encore appeler avec tableau de bord collé à l’oreille pourrait en refroidir plus d’un. Si le téléphone est très fin, il n’en reste pas moins encombrant et ne peut pas se glisser dans toutes les poches. La qualité de l’écran est donc irréprochable, mais sa diagonale peut également jouer en sa défaveur. En effet, on est plus proche d’une Nexus 7 que d’un Galaxy Note 2 avec ses 5,5 pouces.

4. Appareil photo

4.1. L’application

appareil photo xperia z ultra
L’application photo est complète

L’application « Appareil photo » du Z Ultra ne change pas de formule par rapport aux autres terminaux Xperia de 2013. On retrouve une interface simple et efficace qui vous donne accès à tout ce qu’on peut attendre d’une telle application. Un Mode automatique pour la prise de photos rapide sans se soucier des réglages, mais aussi la possibilité de prendre des clichés en HDR pour avoir des tons plus riches ou encore un mode panorama qui fonctionne bien.

Vous pourrez choisir différents effets qui s’affichent en temps réel avec ce que vous avez en face de votre objectif. Un bon moyen d’avoir un aperçu du rendu avant même de prendre la photo. Malheureusement une bonne application n’est rien sans un bon capteur photo.

4.2. Les photos

auto superieur
Photo en mode automatique supérieur

Voilà un gros point faible de ce smartphone, son capteur photo. Il fait 8 mégapixels et ne possède pas de flash. Deux défauts vraiment importants pour un terminal vendu plus de 700 euros lors de sa sortie. À l’heure où tous les smartphones haut de gamme ont un capteur de 13 mégapixels avec flash, Sony arrive avec un produit hybride et haut de gamme en délaissant clairement la partie photo.

Si les clichés ne sont pas forcément mauvais en soi, on s’attendait à une qualité bien supérieure au vu du prix que demande le constructeur japonais. Le flash à surement être abandonné sur l’hôtel de la finesse du produit, tout comme un capteur plus performant qui aurait surement pris plus de place. Une grosse déception de ce côté-là.

5. Internet et Multimedia

5.1. Le navigateur web

internet z ultra
Chrome est le navigateur par défaut

Le navigateur web par défaut du Sony Xperia Z est Google Chrome. La puissance du processeur Snapdragon 800 et l’optimisation du navigateur permettent des scores vraiment excellents. Le tout est extrêmement rapide avec un score de 842,8 ms, à titre de comparaison, la Samsung Galaxy S4 fait « seulement » 1190 ms. Même constat du Vellamo où le Z Ultra fait 2796 en HTML5, un meilleur résultat que le S4 qui affiche 2100 au même test. Vous l’aurez compris, naviguer sur internet avec cette phablet est très rapide, mais aussi très agréable grâce à son large écran et à sa résolution Full HD.

5.2. L’application Dessin

dessin z ultra
L’application dessin met à profit l’utilisation d’un stylo

L’application dessin est celle qui tire le meilleur parti de la taille d’écran et de sa capacité à être utilisé avec n’importe quel crayon à papier ou stylo. En pratique, ils ne fonctionnent pas tous parfaitement, mais la fonctionnalité a le mérite d’être innovante. L’application en question laisse place à la créativité. Vous pouvez partir d’une page blanche ou commencer avec une photo ou encore un capteur d’écran. À vous ensuite de choisir vos couleurs, l’épaisseur des traits, les effets ou encore les petites icônes que vous voulez y ajouter. Le tout est bien conçu, offre de nombreuses fonctionnalités et prend tout son sens quand on sait dessiner, comme on a pu vous le monter lors de notre première prise en main du Xperia Z Ultra.

5.3. Walkman, Album, Films

walkman xperia
L’application Walkman

Côté multimédia, Sony a une certaine expérience et ça se voit. On retrouve l’application Walkman, très esthétique, qui fait la part belle aux pochettes d’album. Tous les formats sont reconnus et on a la possibilité de trier par titres, artistes, ou encore album. Vous pourrez également synchroniser votre compte Deezer avec l’application qui vous affichera tout en un même endroit si vous le souhaitez. Pratique et efficace.

L’application Album est également bien pensée avec une bonne gestion des miniatures donc la taille varie selon que vous zoomiez ou dézoomiez avec deux doigts. Un système d’aperçu permet à l’ensemble de s’afficher très rapidement avec une qualité moindre avant de retrouver leur qualité d’origine en une seconde ou deux. Vous pouvez les trier par catégorie ou tout afficher dans un seul flux.

Enfin, l’application Films du Xperia Z Ultra lira tous les formats que vous voudrez bien lui soumettre. Le processeur Snapdragon 800 est capable de décoder n’importe quel fichier HD et la partie logicielle assure également parfaitement son rôle. La taille et la résolution de l’écran font bien sûr la part belle à la haute définition et vos vidéos seront sublimés si elles sont de bonne qualité.

6. Performances et autonomie

6.1. Benchmarks

antutu z ultra
Le Xperia Z Ultra sur le benchmark AnTuTu

Comme on pouvait s’y attendre, les benchmarks du Xperia Z Ultra montrent un smartphone surpuissant. Le processeur Qualcomm Snapdragon 800 associé à 2 Go de RAM affiche des performances de haut vol. Avec un score de 30 648 sur AnTuTu, il devance sans difficulté le Galaxy S4 et le HTC One. Même chose sur le 3DMark avec 17 198 en classique et 11 873 en extrême. Vous l’aurez compris, le CPU de Qualcomm est une bête et fera absolument tout ce que vous voulez sans broncher. Une interface extrêmement fluide et des jeux qui tournent au maximum sans aucun ralentissement grâce à la partie GPU assuré par l’Adreno 330. Voilà à quoi vous pouvez vous attendre.

6.2. Autonomie

batterie z ultra
Le mode batterie faible vous sera d’un grand secours

L’autonomie du Xperia Z Ultra est un gros point noir pour la première phablet de Sony. Sur le papier une capacité de 3000 mAh peut paraître correct, mais quand il s’agit d’alimenter un téléphone avec un écran géant très lumineux et un processeur surpuissance, la batterie se décharge très rapidement. Le score d’autonomie sur AnTuTu Tester est de 433. À titre de comparaison, le LG Optimus F5 fait 586 et le Galaxy S4 Mini fait 618.

Leurs écrans et leurs batteries sont plus petits, mais offrent un meilleur compromis capacité/autonomie que le Z Ultra. La phablet de chez Sony déçoit de ce côté, d’autant que la batterie n’est pas amovible. Compter donc une journée en utilisation et pas plus. L’écran consomme beaucoup d’énergie alors il faudra être prudent dans l’usage que vous en faites. Le mode Stamina pour économiser la batterie ne sauvera pas la mauvaise autonomie du terminal.

7. Prix et date de sortie

prix xperia z ultra
Prix du Sony Xperia Z Ultra

Le Xperia Z Ultra sera commercialisé au prix conseillé de 719 euros. Un tarif très élevé, même pour un smartphone haut de gamme. Les revendeurs devraient réussir à faire baisser les prix rapidement, même si cela restera plus cher que les modèles haut de gamme du moment, qui ont cependant un écran moins imposant. Pour ce qui est de la date de sortie du Xperia Z Ultra, on est encore dans le flou avec un lancement annoncé « fin septembre ». Aucune précision supplémentaire pour le moment, mais Sony devrait rapidement communiquer à ce sujet. Sa commercialisation devrait coïncider avec celle de son plus gros concurrent, le Galaxy Note 3 qui sera présenté début septembre pour une sortie quelques semaines plus tard.

8. Conclusion

Pour son premier essai dans le secteur des phablets, Sony livre une copie incomplète, avec des qualités, mais aussi de gros défauts. Si on aime la finesse de l’appareil, la très bonne qualité de l’écran et la finition en verre, il faudra composer avec une diagonale et un gabarit au final imposant qu’on ne pourra pas mettre dans toutes les poches. Si vous achetez ce téléphone, vous savez à quoi vous attendre en terme d’encombrement.

Mais certains défauts viennent clairement ternir le tableau pour un produit haut de gamme proposé à ce tarif, a commencé par le capteur photo de 8 mégapixels sans flash, une concession que peu de personnes sont prêtes à faire lorsqu’il dépense plus de 700 euros. L’autonomie est également un point faible de cette phablet qui est très loin d’être un champion de la mobilité. De plus le produit ne semble pas encore mature sur certains points. Il arrive avec comme ambition de concurrencer le Galaxy Note 3, mais l’absence de stylet et la reconnaissance des crayons et stylos pas toujours exemplaire montre bien que Sony ne maîtrise pas encore totalement son sujet.

La finesse du smartphone semble avoir sacrifié la partie photo ainsi qu’une capacité plus importante pour la batterie. Si vous cherchez un smartphone avec un bel écran de plus 6 pouces, de bonnes finitions et des performances au top vous pourrez y trouver votre compte, à condition de ne pas être exigeant en photo et de faire avec la faible autonomie. On attend beaucoup mieux de la part de Sony pour une prochaine version.

Xperia Z Ultra

Sony Xperia Z Ultra
Design
Ecran
Performances
Interface logicielle
Camera
Autonomie
Note finale

Réagissez à cet article !
  • Darkvi

    ça aurait pu être un bon Smartphone si certains point ne faisaient pas défaut

    a mes yeux le plus gros point noir c’est son manque de Flash vu le prix de l’appareil

    • Gabriel Manceau

      Oui il manque quelques choses pour que le smartphone soit vraiment bien, mais à plus de 700 euros on ne veut faire aucune concession et ça se comprend !

  • Martin

    Sony me déçoit sur ce coup, pour l’autonomie je l’avait parié : le SGN II à une batterie de plus de 3100 mAh avec un écran HD720p et un processeur « bien moins puissant » (je ne critique pas ;) ) et il tient 2j en utilisation normale+. Alors que là, la batterie a une moins bonne capacité et un écran FullHD 1080p et un processeur bien plus puissant : où est l’erreur ^^

    Sony a vraiment voulu jouer sur la finesse et pas sur la batterie + le flash + un capteur plus gros ==> les 3 défauts de ce Z ultra

    • Gabriel Manceau

      C’est un bon résumé des manques du téléphone, mais c’est vrai qu’en regardant les caractéristiques, on voit mal comment Sony aurait pu sauver l’autonomie de sa phablet ^^

  • jlmutabazi

    La taille d’écran n’est pas bonne enfin je dirai que Sony s’est perdu, soit un 7 soit un 5,5″ max mais pas entre.
    Après la surcouche, svp Sony plus l’écran est grand plus il faut adapter la surcouche, je suis désolé mais sa surcouche ( aux niveaux des icônes) n’est absolument pas adapté à cette taille d’écran, faudrait que ça fasse en terme d’icône du 5*5 ou 6 en verticale et 5 en horizontale.

    • Gabriel Manceau

      C’est vrai que les icônes sont assez petites vu la taille et la résolution de l’écran. Cela dit, ça laisse énormément de place pour les applications et les widgets ^^

      • jlmutabazi

        de plus avec cette taille d’écran Sony aurait pu se donner la peine de créer des nouvelles mini-apps en natif et aussi le partage d’ecran enfin l’ecran en deux, je suis désolé mais si on n’a pas ça sur cette taille d’ecran alors …… surtout de la part de Sony c’est décevant grosse manque d’évolution ou révolution.

        • Gabriel Manceau

          Il y a bien des minis apps, mais le nombre reste limité… Sony a en effet encore du chemin à faire pour rejoindre Samsung au niveau de l’optimisation logicielle en fonction de la taille et des fonctionnalités des terminaux. On espère que ça arrivera avec un Z Ultra 2 ! ^^

  • skizofrag

    16 GO 700€ mdr + probablement 70 € de plus pour micro SD et bim n’importe quoi !!!

    • jlmutabazi

      micro SD 32 GO classe 10 coute 40€ max sur amazon

      • Gabriel Manceau

        Je dirais même dans les 20 euros ^^

  • Richard Alexandre Riani

    ◢ L’ayant acheté dès sa sortie, je peux me permettre de dire que ce phablet aurait pu faire un sans faute, mais il a gros gros défaut en plus du flash manquant: la sensibilité de l’écran face aux rayures. En à peine un mois, la face avant comme la face arrière est rayée comme pas possible (et pourtant, plus attentionné que moi à ce niveau, y’a pas) bien que ces rayures restent fort heureusement invisible lorsque l’écran est allumé, c’est tout de même assez inadmissible surtout vu le prix et l’allure classe que ce phablet dégage……

  • Richard Alexandre Riani

    ◢ L’ayant acheté dès sa sortie, je peux me permettre de dire que ce phablet aurait pu faire un sans faute, mais il a gros gros défaut en plus du flash manquant: la sensibilité de l’écran face aux rayures. En à peine un mois, la face avant comme la face arrière est rayée comme pas possible (et pourtant, plus attentionné que moi à ce niveau, y’a pas) bien que ces rayures restent fort heureusement invisible lorsque l’écran est allumé, c’est tout de même assez inadmissible surtout vu le prix et l’allure classe que ce phablet dégage……

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test Honor 7X : le meilleur de sa catégorie !

Le Honor 7X est officiel. Pour la première fois, la marque lance un smartphone borderless. Nous avons pu tester en avant-première le dernier né du constructeur chinois. Commercialisé à 249 euros en France, est-il le meilleur smartphone de sa catégorie ?

Test Honor View 10 : notre première prise en main de l’autre OnePlus 5T !

Honor a marqué la fin d’année 2017 en présentant le 05 décembre le Honor View 10. Le smartphone a tout pour plaire avec une fiche technique digne des meilleurs du marché et en prime l’intelligence artificielle. Nous avons eu la chance de le tester quelques minutes après la conférence. Voici notre prise en main.

Test LG V30 : oubliez l’iPhone X !

Le LG V30 sera disponible début décembre 2017 au prix de 899 euros. Nous avons pu le tester et il est tout simplement incroyable. LG n’a rien laissé au hasard. De quoi faire oublier l’iPhone X d’Apple ? Sans aucun doute !

Test Echo Horizon : être à la mode sans se ruiner !

Echo a lancé le Echo Horizon, un smartphone à 170 euros intégrant les évolutions technologiques de 2017. Au programme : design premium, écran 18:9 et double capteur photo. La marque parvient-elle, comme elle le souhaite, à démocratiser ces technologies ? Nous avons testé le smartphone pendant plusieurs jours. Voici nos impressions !