Test du LG G4 : des bases solides, un smartphone impressionnant !

Avec le LG G4, le constructeur coréen revient sur le devant de la scène. Après un excellent G3 qui nous avait convaincus, son successeur a fort à faire cette année avec une concurrence plus féroce que jamais. Les Galaxy S6,  HTC One M9 et autre Huawei P8 sont passés par là, avec de la puissance, des matériaux premium et un positionnement très haut de gamme. Le G4 arrive-t-il à améliorer la formule LG et à se mettre au niveau des meilleurs ? On voit ça ensemble dans notre test complet du LG G4.

Notre test complet du LG G4

Sommaire

On commence ce test avec la fiche technique. Sans surprise, les composants embarqués sont de haute volée. LG reconduit l’écran 5,5 pouces Quad HD du G3 tout en améliorant la qualité d’affichage, nous verrons ça un peu plus bas dans la partie « Écran ». En revanche, pas de Snapdragon 810 comme on a pu le voir dans le LG G Flex 2.

En effet, ses problèmes de chauffe ont amené LG à utiliser le Snapdragon 808, toujours chez Qualcomm, mais les doigts qui brûlent en moins. L’appareil photo de 16 mégapixels embarque le laser autofocus, un stabilisateur OIS et une ouverture f/1.8 ! La batterie fait la même capacité que celle du G3, à savoir 3000 mAh, pas de progression sur la capacité, donc.

Fiche technique : du solide

LG G4 vs LG G3
LG G4 LG G3
Ecran IPS LCD 5,5 pouces Quad HD 2560 x 1440 pixels (538 ppi), protection Gorilla Glass 3, Ratio taille/écran 72,4 % IPS LCD 5,5 pouces Quad HD 2560 x 1440 pixels (538 ppi), protection Gorilla Glass 3, Ratio taille/écran 75,3 %
Processeur Qualcomm MSM8992 Snapdragon 808, 6 cœurs (2 x Cortex-A57 à 1,82 GHz + 4 x Cortex-A53 à 1,44 GHz) 64 bits Qualcomm MSM8975AC Snapdragon 801, 4 coeurs (Krait 400 à 2,5 Ghz)
GPU Adreno 418 Adreno 330
RAM 3 Go 3 Go
Stockage 32 Go (22,6 disponible) 32 Go (24 Go disponible)
MicroSD Oui, jusqu’à 128 Go Oui, jusqu’à 128 Go
Batterie 3000 mAh (amovible) 3000 mAh (amovible)
Appareil photo principal 16 mégapixels, ouverture f/1.8, Stabilisateur d’Image Optique (OIS), double flash LED, laser autofocus, vidéo 2160p@30fps et 1080p@60fps 13 mégapixels, ouverture f/2.4, Stabilisateur d’Image Optique (OIS), double flash LED, laser autofocus, vidéo 2160p@30fps, 1080p@60fps
Appareil photo avant 8 mégapixels, 1080p@30fps 2,1 mégapixels, 1080p@30fps
Connectivité 4G LTE Cat 6, Bluetooth 4.1 LE, WiFi 802.11n 2,4 GHz, WiFi Direct, NFC, DLNA, A-GPS, GLONASS, Infrarouge 4G LTE Cat 4, Bluetooth 4.0 LE, WiFi 802.11n 2,4 GHz, WiFi Direct, NFC, DLNA, A-GPS, Infrarouge
Réseaux Bandes de fréquence 4G : B3, B7, B8, B20, B28, B40 Roaming : B1, B4, B5, B17 Bandes de fréquence 4G : 700 / 800 / 900 / 1800 / 2100/ 2300/ 2600 MHz
Connectique microSIM, microSD, micro-USB 2.0, prise casque 3,5 mm microSIM, microSD, micro-USB 2.0, prise casque 3,5 mm
Audio Prise casque (tranche inférieure), haut-parleurs (coque arrière) Prise casque (tranche inférieure), haut-parleurs (coque arrière)
Dimensions 148,9 x 76,2 x 6,3 – 9,8 mm 145,5 x 74,6 x 9,1 mm
Poids 155 grammes 153 g
OS Android 5.1 Lollipop + LG Optimus UX 4.0 Android 5.0 Lollipop + LG Optimus UX
DAS 0,618 W/kg (tête) 0,291 W/Kg (tête)
Coloris Plastique : Gris métallique, Blanc céramiqueCuir : Camel, Noir, Bordeaux Plastique : Noire métallique, Blanc et Or

Dans la boite, on retrouve aux côtés du LG G4, un guide de démarrage rapide, un câble USB–micro USB 2.0, une prise secteur, des écouteurs intra-auriculaires et des embouts de différentes tailles pour offrir à vos oreilles du sur mesure, ou presque !

Design : du cuir et des courbes

Nous avons eu la chance de recevoir le LG G4 dans sa version cuir, couleur « camel », mais il existe également des versions avec un dos en plastique qui font probablement moins « premium ». Commençons par la face avant du téléphone. Son écran 5,5 pouces occupe 72,4 % de la surface totale, soit un peu moins que le G3. Il a également gagné en largeur et en hauteur, mais cela reste contenu.

LG reste un des meilleurs constructeurs pour ce qui est du ratio taille/écran. Aucun bouton sous l’écran, simplement le logo LG. Au-dessus, le haut-parleur pour les appels, l’appareil photo avant de 8 mégapixels et les capteurs de proximité et de luminosité.

On retourne le téléphone et cette version cuir nous fait forte impression. C’est très agréable au toucher, ça ne glisse pas et ne marque pas les traces de doigts. C’est également agréable à regarder avec quelques détails bien pensés comme les coutures qui sont centrées du haut vers le bas de la coque, sur l’axe de l’appareil photo. Ce dernier n’a pas changé de place, il est centré avec juste en dessous les boutons de contrôle du volume qui peuvent servir de raccourci vers l’appareil photo, ainsi que le bouton de mise sous tension.

Sur la droite, le double flash LED et sur la gauche le laser autofocus qui permet une mise au point quasi instantanée, y compris dans des conditions lumineuses difficiles. Dans le coin inférieur droit se trouve la mention « G4 » gaufrée dans le cuir, un bel effet. Sur la gauche, une fente pour laisser passer le son du haut-parleur.

Contrairement à Samsung et son Galaxy S6, LG a fait le choix de garder la coque amovible pour son nouveau G4. Vous ne perdez donc pas vos marques. C’est une encoche sur le côté droit qui permet d’ouvrir l’appareil. Sous la coque se cachent le port microSIM, l’emplacement pour éteindre la mémoire avec une carte microSD, et bien sûr la batterie 3000 mAh qui est amovible, une bonne nouvelle si vous voulez la remplacer.

Les tranches de l’appareil sont l’occasion de constater le design légèrement incurvé du LG G4. Sans atteindre les courbes du Flex 2, on remarque tout de même cet effet qui améliore sensiblement la prise en main, mais également le look global du téléphone. On aime ! Les tranches sont en revanche dans une matière en plastique chromé qui fait tout de suite moins premium que chez certains de ses concurrents.

Sur la tranche du dessous se trouve le port micro USB 2.0, la prise casque 3,5 mm et un microphone. Le second micro est sur la tranche du dessus, à côté du port infrarouge (pour la fonction télécommande). Sur le côté droit, on aperçoit simplement l’encoche pour ouvrir la coque, et sur la gauche absolument rien.

Comme pour le G3, le LG G4 concentre tous ses boutons sur la face arrière, ce qui est particulièrement pratique lorsqu’on est au téléphone, un peu moins pour les autres usages je trouve. C’est une question de goût et de coup de main à prendre également. À la rédac, on aime bien !

Écran : Quad HD et IPS Quantum Display

Pas de changement en terme de taille, de définition et de résolution. Comme sur le G3, nous sommes sur une diagonale de 5,5 pouces avec une définition Quad HD qui offre une résolution impressionnante de 538 ppp. C’est bien plus de détails que vos yeux ne peuvent percevoir sur 5,5 pouces, mais cela fait son effet. Une définition aussi importante trouve aujourd’hui son utilité pour les casques de réalité virtuelle.

Les principales améliorations viennent de la technologie Quantum Display apportée par LG sur l’écran IPS du G4. Par rapport au G3, on gagne en contraste, mais également en luminosité et en justesse colorimétrique. Cela se vérifie à l’usage avec un excellent contraste pour un écran IPS, pas au niveau des Super AMOLED, mais très bon quand même.

Les angles de vision et la luminosité maximum sont également au top. C’est un vrai plaisir d’utiliser l’écran de ce LG G4 au quotidien. Nous sommes en présence d’un des meilleurs écrans IPS du moment, avec celui du Huawei P8. L’écran Super AMOLED des Galaxy S6 et S6 Edge garde une courte tête d’avance, mais on joue clairement ici dans la cour des grands !

Petite remarque sur l’écran légèrement incurvé qui suit le design global du téléphone. C’est très léger, mais suffisamment bien fait pour que cela se voie et cela donne un certain style au LG G4 dont nous apprécions vraiment le design !

Benchmarks et performances du Snapdragon 808

Le LG G4 est-il un smartphone performant ? Oui, sans aucun doute (Julien Courbet a un LG G4). Si vous vous inquiétez de voir un Snapdragon 808 et pas 810, soyez rassuré, la différence est loin d’être énorme au niveau des performances. Le 810 a été écarté pour sa chauffe et sa consommation trop importante. Ce dernier fonctionne avec quatre coeurs A53 et quatre coeurs A57. Lorsque la température devient trop importante, il stoppe deux de ses coeurs A57, ce qui équivaut finalement au fonctionnement du Snapdragon 808 avec ses 6 coeurs à plein régime.

LG G4 vs Galaxy S6 vs HTC One M9
LG G4 Galaxy S6 HTC One M9
AnTuTu  48346 69374  49880
Geekbench 3 (Single-Core / Multi-Core)  1000 / 3037  1494 / 5189  941 / 3569
Basemark OS II (Overall / System / Memory / Graphics / Web)  1216 / 2062 / 889 / 1651 / 723  1761 / 3800 / 1306 / 2494 / 777  1238 / 1354 / 803 / 3176 / 681
GFX Bench Manhattan (Onscreen / Offscreen)  –  15 / 25 FPS  21 / 19 FPS
GFX Bench T-Rex (Onscreen / Offscreen)  –  38 / 56 FPS  42 / 37 FPS
PC Mark  4856  4973  4391
Browsermark  982  990  1746
3D Mark Unlimited (Gobal / Graphics / Physics)  18636 / 23376 / 10900 (FPS)  21930 / 23339 / 18105 (FPS)  22817 / 33981 / 10613 (FPS)
Basemark X (High Quality)  13694  27011  19276
Epic Citadel (Ultra High Quality)  38,5 FPS (2392 x 1440 pixels)  53,5 FPS (2560 x 1440 pixels)  57,8 FPS ( 1800 x 1080 pixels)
Gamebench (20 minutes de jeu sur Real Racing 3)  32 FPS  35 FPS  24 FPS
Androbench (Lecture / Ecriture Séquentielle)  241 / 87 (MB/s)  319 / 137 (MB/s)  234 / 115 (MB/s)
Androbench (Lecture / Ecriture Aléatoire)  28 (MB/s) / 7168 IOPS15 (MB/s) / 3838 IOPS  76 (MB/s) / 19705 IOPS19 (MB/s) / 5013,5 IOPS  20 (MB/s) /  5266 IOPS11 (MB/s) / 3027 IOPS

Comme vous pouvez le voir dans le tableau, les scores sont assez bons pour ce 808 qui fait aussi bien que le 810 du HTC One M9 dans presque tous les domaines, sauf peut-être en calcul graphique et en jeux vidéo. Le GPU embarqué dans le SoC est un Adreno 418. Il est puissant, mais la définition Quad HD du LG G4 ne l’avantage pas dans les benchmarks. On se retrouve donc avec des scores graphiques théoriques en dessous du HTC One M9 et son écran Full HD. Le Galaxy S6 et son SoC Exynos surclassent tout le monde.

En jeu sur Real Racing 3, aucun ralentissement à déplorer avec une moyenne constante de 35 images par seconde sur une session de 30 minutes. C’est largement suffisant pour jouer confortablement à n’importe quel jeu Android. Comme vous pouvez le voir sur Gamebench, le GPU tourne presque à plein régime, 93 % de sa capacité. Le CPU est lui à 16 %, avec 700 Mb de mémoire utilisé.

Le smartphone chauffe logiquement après la session de jeu, mais la chaleur ne m’a pas semblé excessive avec la coque en cuir qui semble bien la dissiper. Le Snapdragon 808 offre donc de très bonnes performances, proches de celles du 810, mais en dessous du SoC Exynos 7420 du Samsung Galaxy S6.

Interface : du classique pour LG UX sous Lollipop

LG joue le changement dans la continuité. Comprenez que l’interface du LG G4 ne change pas fondamentalement par rapport à celle du G3. On passe de KitKat à Lollipop avec la dernière version de l’interface LG UX 4.0. Il est toujours possible d’allumer et éteindre l’écran en tapant deux fois dessus avec le doigt (oui, pas avec une masse). On peut également depuis l’écran éteint afficher les icônes de la barre supérieure ainsi que l’heure et la date. Faites simplement glisser votre doigt du haut vers le bas de l’écran. Pratique.

On retrouve donc le flat design qui se caractérise par des formes simples et colorées, assez épurés. Lollipop apporte également la nouvelle gestion des notifications, y compris depuis l’écran d’accueil. Le widget Smart Notice est par défaut sur la page d’accueil (vous pouvez bien sûr le retirer). Il affiche toutes les informations importantes relatives à votre agenda, vos amis Facebook ou encore l’état de votre LG G4.

Sur le bureau de gauche, la page « Smart Bulletin » qui donne un aperçu de plusieurs applications de votre smartphone sous forme de flux. Cela va de l’application LG Health en passant par le lecteur de musique, les évènements dans votre agenda ou encore des conseils pour apprendre à utiliser le téléphone, par exemple.

On reconnaît le style de l’interface LG dans les icônes de raccourcis. Elles sont rondes et imposantes. Android Lollipop oblige, l’interface du G4 gagne également la gestion des comptes multi-utilisateurs, un excellent point.

Le bouton multitâches sert à afficher toutes les applications en cours d’exécution, sous forme de cartes. Restez appuyé sur le bouton, et c’est un menu contextuel qui s’affichera. Dans le multitâches justement, vous pouvez voir de petites icônes en haut des applications. Cela signifie qu’elles peuvent être affichées séparément les unes à côté des autres, dans une limite de deux.

On se retrouve alors avec un système similaire à celui que l’on connaît déjà, mais qui s’avère pratique et confortable sur un écran de 5,5 pouces avec une telle définition. Nous ne sommes pas encore au niveau du Note 4 sur cette fonctionnalité, mais elle a le mérite d’exister.

D’autres options logicielles et applications utiles sont intégrées comme la radio FM qui utilise le fil des écouteurs comme antenne ou encore la combinaison des boutons personnalisable pour en afficher jusqu’à quatre. Les Smart Settings offrent la possibilité de déclencher automatiquement certaines fonctions de votre LG  G4 en fonction de votre localisation. Cela peut être l’activation du WiFi ou encore le mode silencieux lorsque vous êtes chez vous. L’activation de la localisation sera nécessaire pour un fonctionnement optimal, ce qui consommera de la batterie.

Des outils de sauvegarde de données et de nettoyages sont intégrés dans le téléphone. On trouve bien plus complet sur le Google Play, mais elles ont le mérite d’exister. Les options liées à la sécurité sont également intéressantes, comme le cryptage complet de votre téléphone ou encore le verrouillage de votre carte SIM. Il faudra pour tout cela définir un mot de passe suffisamment sécurisé.

Les traditionnelles applications télécommande (qui utilise l’infrarouge) et QuickMemo+ pour prendre des notes et dessiner sont toujours de la partie, tout comme LG Health pour vous aider à mesurer votre activité physique au quotidien. Enfin, l’application Musique n’a rien de révolutionnaire, mais arbore un look flat design très réussi et se montre particulièrement agréable à l’usage.

Audio : du gros son sur le LG G4 ?

Puisque l’on parle de musique, intéressons-nous aux qualités audio de ce LG G4. Tout d’abord, il est livré avec des écouteurs intra-auriculaires qui sont de bonne facture. Ils peuvent également vous servir de kit mains libres. La prise casque 3,5 mm ne souffre d’aucun défaut et envoi une puissance suffisante pour ne jamais avoir à mettre les écouteurs à leur maximum (ce qui est déconseillé évidemment). Le rendu est clair, précis et puissant si nécessaire.

Dans l’application Musique, vous avez un égaliseur audio avec des réglages préenregistrés, mais vous pouvez également choisir un mode totalement personnalisé. Il est également possible de modifier la tonalité et la vitesse de lecture. Les plus pointus d’entre vous apprécieront jouer avec ces options.

Quand on passe aux haut-parleurs, c’est un peu moins bien, mais cela reste tout à fait correct. La puissance est au rendez-vous, mais ne poussez pas trop sous peine de dénaturer le son. Encore une fois, le placement à l’arrière n’est pas idéal lorsqu’on tient son G4 à l’horizontale pour jouer ou regarder une  vidéo. Difficile de faire mieux que les haut-parleurs frontaux.

Avec le LG G4, on peut téléphoner !

Le LG G4 a un seul emplacement microSIM. Tout fonctionne très bien, la qualité des appels est là, l’accroche réseau est rapide, la 4G de catégorie 6 jusqu’à 300 Mb/s est prise en charge. N’oublions pas que c’est un mobile haut de gamme à plus de 600 euros et que le minium est qu’il fasse au moins téléphone. Mission accomplie !

Un Appareil photo au top

Le LG G4 arrive avec capteur photo très solide. Par rapport au G3, on note une nette amélioration. On passe de 13 à 16 mégapixels et d’une ouverture f/2.2 à une ouverture f/1.8. Les photos peuvent maintenant être enregistrées au format RAW pour une plus grande liberté au niveau de la retouche. Une photo au format JPEG est toujours conservée en parallèle pour avoir une version avec un poids moins important et donc plus facile à partager.

Une application photo très complète

L’application est à la fois complète et accessible. Trois formats d’affichage sont disponibles : simple, basique et manuel. Une fois dans ce dernier mode, les plus experts et bidouilleurs d’entre vous seront ravis de voir qu’ils ont une grande marge de manoeuvre dans les options photos. Vous allez ainsi pouvoir régler la température des couleurs, le focus, l’ouverture ou encore les ISO. Pour ceux à qui cela ne parle pas rassurez-vous, les photos en mode automatique sont déjà d’excellente qualité, comme vous allez le voir tout de suite !

De superbes photos

On ne va pas tourner autour du pot, le LG G4 possède pour moi l’un des meilleurs capteurs photo du marché, aux côtés du Galaxy S6 et du Galaxy Note 4. Commençons par la mise au point et la vitesse d’exécution. Grâce à son laser autofocus, la mise au point est presque instantanée, même de nuit. La capture est également très rapide et la mise au point sélective se fait très facilement en appuyant sur l’écran pour choisir son sujet. Un effet de flou s’appliquera automatiquement si l’arrière-plan est suffisamment éloigné du sujet principal.

Un excellent point est le raccourci pour prendre rapidement une photo lorsque l’écran est éteint. Pour cela, appuyez deux fois rapidement sur le bouton « volume bas » à l’arrière du téléphone. Le G4 s’ouvre alors automatiquement sur l’application photo et capture un cliché. Entre le moment où l’on appuie et celui où la photo est prise, il se passe environ deux secondes, c’est très pratique. Le S6 comporte une fonction similaire.

Passons maintenant aux photos en elles même. Dans de bonnes conditions de luminosité, les photos sont simplement magnifiques. Un très bon piqué qui offre une grande netteté aux clichés. Les détails sont là, même sur les bords de l’image. Certaines photos parlent d’elles-mêmes. Elles ont été prises en mode automatique sans avoir à s’y reprendre à plusieurs fois, un vrai plaisir. Le zoom maximum ne dégrade pas trop la photo si la lumière est bonne.

L’appareil photo avant de 8 mégapixels prend de très bons selfies. Les gestes de la main sont pris en charge pour pouvoir prendre une photo sans avoir à appuyer sur le bouton de capture. Nous l’avons déjà vu chez d’autres marques, mais cela est toujours aussi pratique et efficace.

Terminons sur les photos de nuit et le flash. Avec son ouverture f/1.8, le LG G4 s’en sort très bien en basse lumière et pour les photos de nuit. En mode automatique, le téléphone trouve le juste milieu entre la clarté et les détails. Si vous passez en mode manuel, vous pourrez obtenir des images plus claires, mais cela se fera au détriment de la qualité avec l’apparition de bruit sur la photo .

Nous avons en revanche été un peu déçu par le rendu du flash qui n’est pas parfaitement homogène et qui varie même d’une photo à l’autre. Le G4 n’en reste pas moins l’un des meilleurs en basse luminosité, avec le Galaxy S6.

Bonne autonomie, mais recharge lente

Tout comme son ainé le G3, le LG G4 embarque une batterie de 3000 mAh. Nous aurions aimé voir  une capacité rehaussée, mais il faudra faire avec. Le constructeur coréen a amélioré la consommation énergétique de son écran Quad HD, mais le SoC gagne en puissance et consomme également de l’énergie. On se retrouve au final avec une bonne autonomie qui se situe entre une et deux journées maximum selon vos usages. Comme vous pouvez le voir dans ce tableau comparatif, le LG G4 se montre moins endurant en lecture de vidéo YouTube que le S6.

LG G4 vs Galaxy S6 vs HTC One M9
LG G4 Galaxy S6 HTC One M9
Vidéo YouTube (1h, WiFi, luminosité max)  – 21 % – 16 % – 25 %
Vidéo locale 1080p (1h, luminosité max)  – 15 %  – 7 %  – 16 %
Web (Page rafraîchit toutes 60 secondes, 1h, WiFi, luminosité max)  – 17 %  – 16 %  – 14 %
GFX (Battery Test) 139,7 minutes 153,3 minutes
PC Mark (Work battery Test) 4h16  5h15 4h17
Recharge avec fil (30 minutes, WiFi et Data désactivés)  + 32 % + 52 % (Fast Charging) + 31 %

Un des points faibles concerne le chargeur livré avec le LG G4. Le smartphone est bien compatible avec la recharge rapide Quick Charge 2.0 de Qualcomm, mais le chargeur dans la boite ne permet pas d’en profiter. Vous devrez pour cela utiliser celui d’un autre smartphone compatible, ou la recharge sans fil (que nous n’avons pas pu tester).

LG estime que ce n’était pas un point fort à mettre en avant, d’où l’absence du chargeur. Nous pensons le contraire, surtout avec une batterie 3000 mAh qui met donc un peu plus de deux heures à se recharger complètement avec le chargeur présent dans la boîte. Une éternité par rapport à la concurrence. Un mode économie d’énergie est bien sûr de la partie pour gagner un peu en endurance.

Conclusion

Voir les commentaires
Ailleurs sur le web