TEST HTC One S

Maj. le 8 novembre 2017 à 22 h 27 min


TEST HTC One S, du haut de gamme dans du milieu de gamme

Le HTC One S, smartphone milieu de gamme, a été annoncé comme étant l’un des meilleurs du moment dans sa catégorie. Mais est-ce réellement le cas? Le One S ne cacherait-il pas quelques faiblesses, quelques imperfections?

Réponses dans ce test.

Au sommaire

  1. Caractéristiques techniques.
  2. Aspect général et prise en main.
  3. Interface.
  4. Benchmarks
  5. Test de l’appareil photo et prise vidéo.
  6. Conclusion.
  7. Où se procurer le HTC One S.

1/ Caractéristiques techniques HTC One S

  • Dimensions : 130.9 x 65 x 7.8 mm
  • Poids : 119.5 grammes avec la batterie
  • Ecran : 4.3 pouces AMOLED qHD, résolution 540 x 960
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon S4 double-coeur cadencé à 1.5 GHz,
  • Software : Android™ 4.0 avec HTC Sense™ 4
  • Type carte SIM : microSIM
  • Mémoire : 16 GB (pas de port microSD) / 1 GB de RAM
  • Appareil photo : APN 8 mégapixels avec auto focus, flash LED et capteur BSI (pour de meilleures images par faible luminosité) / Enregistrement vidéo en 1080p HD
  • Caméra de façade : 1.3 mégapixels (720p pour chat vidéo)
  • Connectivité : jack 3.5mm – Bluetooth 4.0 – Wi-fi – DLNA – compatibilité câble MHL
  • Batterie : 1650 mAh

2/ Aspect général et prise en main HTC One S

Le HTC One S est beau et très épuré. Ses lignes arrondies ainsi que sa finesse lui confèrent une excellente prise en main. Il est assez avare de boutons physiques puisqu’il ne dispose que d’un bouton « Power » (sur le dessus à doite) et des touches de volumes (sur la tranche droite).

Le port Jack 3.5mm sur le dessus ainsi que l’entrée MicroUSB en haut de la tranche gauche finissent la partie connectique.

A l’arrière, on retrouve comme sur tous les smartphones, un appareil photo cerclé de rouge doublé de son flash LED. En bas, le haut-parleur certfié Beatsaudio.

Le devant est muni en haut de la caméra de façade destinée à la visio vidéo ainsi que trois boutons tactiles en bas de l’écran : « Retour », « Home », « Multitâches ».

L’accès à la MicroSIM se situe derrière l’appareil photo. En effet, il suffit d’enlever le petit cache en haut à l’arrière pour y accéder. Le One S ne comprend malheureusement pas de port MicroSD, ce qui aurait été, à mon humble avis, un plus non négligeable.

Enfin, l’écran d’une taille plus que respectable, reste en harmonie avec le design général.

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

3/ Interface HTC One S

Rien d’extraordinaire en ce qui concerne le mobile une fois allumé. On retrouve un Sense 4.0 évoluant sur la version Ice Cream Sandwich d’Android 4.0.3. L’interface est exactement identique à celle du HTC One X (lien test).

On retrouve donc une personnalisation plus pousée avec ses thèmes et des bureaux prédéfinis ainsi que des animations qui donnent une certaine fluidité, une certaine légèreté au tout.

Personnalisation assez complète lorque l’on sait que même l’écran de verrouillage peut être modifié, une option rare que seul HTC propose et même si cela paraît anodin, c’est un sacré bon point. Pourquoi? Simplement parce que l’on évite le téléchargement d’applications qui s’en chargent, tel Go Locker par exemple.
Nous ne sommes donc pas obligé de saturer la mémoire car le One S dispose déjà d’un tas de petites choses bien agréables.

Le HTC One S est relativement fluide mais souffre de temps en temps de talentissements étranges. En effet, j’ai sollicité le multi-tâches avec des applications lourdes et le smartphone ne l’a pas vraiment supporté : extinction du mobile ou disparition de l’accueil avant d’être remis quelques secondes plus tard.

Autre point faible, je dirais même plus : autre gros point faible : l’appareil photo. Non pas pour ses photos, cela sera vu juste avant la Conclusion, mais lors de l’enregistrement vidéo.

En effet, avec une batterie pleine à 100%, je suis parti filmer le Samsung Unpacked 2012. Je prends des photos avec le One S, tout va bien. Mais en passant à la partie vidéo, c’est la catastrophe. Au bout de 5 minutes d’enregistrement, le smartphone a du dépasser facilement les 42°C! Avec une chute de la batterie en 45 minutes de 95% à 4%.

Défaut matériel ou logiciel, quoiqu’il en soit, j’ai du lâcher, et sans plaisanter, le One S parce qu’il me brûlait littéralement la main. Incompréhension totale de ma part. Mais le souci de chauffe ne s’est pas arrêté là. Place aux jeux. Sans être aussi importante que lors de ma malheureuse expérience à Londres, le One S chauffe tout de même anormalement lors de séance de jeu comme ShadowGun par exemple. Avec bien entenud une fonte de la batterie impressionnante.

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

HTC One S

Ce qui est un point essentiel lors de ma décision. Si je ne peux ni filmer, ni jouer sans mettre le feu à mon appartement, à quoi sert un smartphone dans ce cas? Ou en tout cas, le One S. Et bien j’ai appellé HTC pour en avoir le coeur net de ce défaut technique. Une mise à jour rapide devrait mettre fin à ce défaut.

Espérons que HTC soit aussi réactif que pour le One X.

Mais mettons de côté quelques instants la partie désagréable de ce test.

Si on oublie cela, le One S reste un bon smartphone. Pas excellent, juste bon. L’écran est lumineux, le dual-core se comporte plutôt bien. L’accès aux applications est plutôt rapide et son interface est agréable.

En ce qui concerne les applications justement, on retrouve bien entendu la suite de Google avec Gmail, Maps, Youtube,… mais aussi quelques applications misent par HTC. La suite Polaris Office qui permet de gérer ses documents, 7digital, la boutique d’achat de chansons, Flash, l’application HTC qui utilise le flash de l’appareil photo comme lampe de poche, HTC Hub qu’il n’est plus besoin de présenter, Dropbox bien entendu, Miroir qui utilise l’appareil photo de façade pour vous admirer ou Watch, l’espace de location de films.

S’agissant d’Android 4.0, attendez-vous à certaines incompatibilités avec d’anciennes applications non prévues pour tourner avec cette version du système d’exploitation, mais rien de bien méchant en sommes.

4/ Benchmarks HTC One S

Pour ces petits tests de performances, je vais utiliser les applications les plus connues et donc les plus utilisées :

Test Quadrant HTC One S

HTC One S

Test Nenamark 2 HTC One S

NenaMark 2 HTC One S

Test AnTuTu HTC One S

AnTuTu HTC One S

5/ Test de l’appareil photo HTC One S

J’ai beau me montrer le plus objectif possible et chercher la moindre petite faille dans les appareils mobiles sans ayant peur de vous la dire, l’appareil photo du One S est tout simplement excellent. En extérieur du moins. L’intérieur est un peu plus fastidieux avec énormément de bruit si la pénombre est installée. Je dis bien en intérieur, dans la pénombre. Car dehors, même la nuit.. et bien c’est pareil qu’à l’intérieur. Et bien oui mes amis, le noir reste le noir. On se retrouve avec des photos immondes… Bref, à proscrire lors des soirées arrosées. N »hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir, après tout, c’est fait pour ça.

Mais le jour, et si en plus le ciel est bleu et le soleil éclatant, les photos prennent une toute autre dimension. Riches en couleurs et en détails, les clichés sont réellement superbes!

Pour preuves, en voici quelques-uns qui vous donneront très certainement une idée précise de ce que j’essaye tant bien que mal de vous expliquer :

Un mode photo excellent en plein jour c’est joli, mais si je veux faire des vidéos pour les partager directement sur YouTube avec tous mes amis, la qualité sera-t-elle aussi au rendez-vous?

La réponse est simple : oui. La capture en Full HD du One S est saisissante. Mais attention! Dès lors que le zoom est sollicité, ne vous attendez plus à des miracles!

6/ Conclusion test HTC One S

Le HTC One S a tout pour plaire, en apparence. Design, léger et plutôt fin, il devrait prendre le coeur de la plupart d’entre nous s’il n’y avait pas quelques gros hics tapis dans l’obscurité.

Dans ces points faibles, je citerai bien entendu la surchauffe extraordinaire et la vitesse à laquelle la batterie se filme lorsque l’on filme en Full HD mais aussi lors de séance de jeux vidéos. A ce point, je rajoute la qualité photo médiocre dans la pénombre, mais c’est le cas de tous les smartphones.

A part cela, rien de plus à dire. Le One S dispose d’un écran très confortable, lumineux, d’une interface plaisante et ludique et surtout d’Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich!

Mais les souvenirs des mains brûlées reviennent à la surface et la rédaction ne lui accordera pas une excellente note, la surchauffe étant impardonnable sur un produit de 2012, qu’il soit ou non haut de gamme. J’avais réellement l’impression de revenir à mon Acer Liquid premier du nom, il y a de ça une éternité.

C’est donc un « bon » 14/20 que je lui décerne. On en attendait beaucoup plus. On a le sentiment d’une réplique du One X : un smartphone sorti trop vite ou trop tôt.

7/ Où se procurer le HTC One S, à quel prix?

Le HTC One S est disponible quasiment dans toutes les boutiques et e-boutiques spécialisées :

CDiscount : 474.21€ (hors FdP)
FNAC : 506.48€ (FdP offerts)
Orange : à partir de 59€
SFR : à partir de 39.90€
Darty : 479€

Réagissez à cet article !
  • greatest-j

    Comme quoi il faut continuer à acheté Samsung si on veut de la qualité! C’est bizare j’avais vue de meilleur note pour le one s et le s4 aurait du faire des miracles c’est décevant on dirait que htc à voulu faire vite pour faire rapidement des ventes avec les indécis avant que la concurrence fassent mieux…c’est vrai que le htc one x m’avait séduit à sa sortie.

    • En tout cas, je reste super objectif dans mes tests, tant pis si ça ne plaît pas aux constructeurs, cela ne m’empêche pas d’entretenir de bonnes relations avec eux. Et le One S, je ne l’ai pas loupé, très déçu, même s’il est vraiment joli et super fluide. Un excellent tactile mais la chauffe… ça m’a refroidit ^^

  • Projectsoft

    A moins avis tu as dû tomber sur un modèle défectueux car aucun autre test ne signale ce problème de surchauffe et j’en possède un, après l’avoir longuement sollicité, il reste à bonne température!

    • Je n’ai vraiment pas eu de chance alors ;) Sachant que je ne suis pas le seul à avoir constaté ça :)

      Du coup, c’est peut*être le tien qui est défectueux, va savoir ^^

      Plus sérieusement, je ne pense pas qu’il était défectueux, cela vient de la couche logiciel, pas du téléphone.

  • tom

    je crois que ton model etait défectieux car apres lecture du test avec mon one s j’ai tester. et les resultat sont tres defferent
    en filment en full hd pendant plus de 45min je suis passer de 100 % a 68%.
    ET pas de surchauffe apres 1 de video hd.
    NI apres 45min de jeu comme gta3 et autre jeux lourd avec luminositer aux maximun et le son aussi.
    ALORS TON MODEL ETAIT VRAIMENT MAL FICHU

    • Pas de souci pour les fautes ^^ Evite juste les majuscules, je vois bien ^^

      Je vais recontacter HTC pour avoir un autre modèle, je vous confirmerai :)

  • tom

    DSL POUR LES FAUTES D’ORTOGRAPHE

  • David

    Je confirme, ton one S est défectueux. Dans aucun autre teste il a eu des problemes de surchauffe et encore moin un problème d’autonomie (surtout que l’autonomie de se téléphone est tout simplement bluffant). et je répète shadowgun ou gt3 ou ZELDA MARIO 64 sous émulateur 100% fluide. le téléphone reste a température plus que normal.

  • bob

    Hallucinant Damien !!!

    Tu baisses la note pour ton problème de surchauffe mais tu généralises à mort. J’ai un HTC ONE S, j’ai exactement fait ta description. Résultat, j’ai perdu 30% de batterie et le mobile ne chauffait pas. Donc quand tu dis que c’est un défaut logiciel, laisse moi rire.
    Le pire c’est que tu dis que tu es objectif.
    Bref, test bidon

    • Ah mais je suis objectif ;) Avec l’appareil que j’ai eu en main :) C’est un test D’UN appareil pas de 150000 et celui que j’avais m’a donné ces résultats.

      Après libre à toi d’être en désaccord ;)

  • Lolo

    Effectivement, je pense que ton One S avait un souci. Le mien ne m’a jamais chauffé en filmant HD.

    Pour les jeux je sais pas, je joue pas avec… pour ça j’ai la PS3 :-)

    Il serait à mon humble avis, de lui faire passer un extra test avec un autre appareil.

  • tomsgate101

    Serait un bon téléphone s’il ne souffrait pas d’un BUG GRAVISSIME

    Ce téléphone est certainement très attrayant, tant au niveau du design que de son ergonomie et de ses caractéristiques techniques. Quelques bémols néanmoins au niveau de la batterie assez faiblarde, de la qualité audio somme toute plutôt moyenne et de la réception du signal pas brillante.

    Mais il y a bien pire: ce modèle souffre d’un défaut décelé depuis son apparition sur le marché: il s’agit du « Home screen bug » (je vous conseille VIVEMENT avant de l’acheter de faire une recherche google sur le sujet (« HTC One S Home screen button issue »)).
    Pour résumer le problème, pour peu que vous vous trouviez dans une zone où le signal est assez faible (2G/EDGE), le téléphone va soudainement commencer à simuler une pression continue et répétée du button Accueil, ayant pour résultat une alternance constante entre l’écran d’accueil et la vue de tous les écrans d’accueil. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez absolument plus rien faire: ni appeler ni répondre, ni utiliser d’application ou quoi que ce soit. Rien! Vous ne pouvez même pas éteindre le téléphone avec le bouton du haut. Tous les boutons capacitatifs sont désactivés. Le seul moyen de stopper cela (je vous rappelle que la batterie est inamovible, eh oui!) est de vous déplacer vers une zone de meilleure couverture réseau.
    La théorie la plus crédible quant à ce bug est que le téléphone, lorsque le signal est faible, va booster l’antenne de réception, ce qui va créer une interférence avec les boutons capacitatifs et simuler une pression constante du bouton accueil. Je ne vous raconte pas le grand moment de bonheur qui s’en suit…

    HTC a été averti du problème il y a des mois, mais aucune mesure n’a été prise. Les appareils envoyés en réparation sont revenus avec toujours le même problème. Par conséquent, je vous déconseille vivement l’achat de cet appareil tant que le problème n’aura pas été résolu par HTC. Vous avez été prévenus! HTC, faites quelque chose, et vite. Vos clients sont mécontents!

  • samir

    je suis très déçus de htc one s le mien ne fonctionne pas trop il chauffe il capte pas trop le reseau pour envoyer sms et telephoner et en plus je peux pas l’utiliser

  • jeremy62

    Bonjour , pour ce qui est de la surchauffe je reste d’accord avec Damien. C’est au moment que je joue a des jeux tels que Springfield ou Sonic Dash par exemple que l’arrière du telephone surchauffe. La température netait qu’à 39.7 quand j’ai stoppé volontairement de jouer. Et la batterie à perdu aussi de sa capacité -30%

  • jeremy62

    Bonjour , pour ce qui est de la surchauffe je reste d’accord avec Damien. C’est au moment que je joue a des jeux tels que Springfield ou Sonic Dash par exemple que l’arrière du telephone surchauffe. La température netait qu’à 39.7 quand j’ai stoppé volontairement de jouer. Et la batterie à perdu aussi de sa capacité -30%

  • Un User

    LE PIRE TÉLÉPHONE que j’ai eu.
    Ça fait un peut plus qu’un an que je l’ai et le son ne fonctionne plus. Même après avoir fait à mainte reprise une réinstallation du système.
    Bref, un conseil n’acheter pas ce téléphone.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 5T : voici l’anti-iPhone X !

Le OnePlus 5T est officiel depuis le 16 Novembre 2017. Cette évolution du OnePlus 5 épouse les standards des haut de gamme de fin 2017. Mais son prix est deux fois moins élevé. Y a-t-il anguille sous roche ? Nous avons utilisé le OnePlus 5T au quotidien pendant plusieurs jours. Voici notre test complet !

Test Honor 7X : le meilleur de sa catégorie !

Le Honor 7X est officiel. Pour la première fois, la marque lance un smartphone borderless. Nous avons pu tester en avant-première le dernier né du constructeur chinois. Commercialisé à 249 euros en France, est-il le meilleur smartphone de sa catégorie ?

Test Honor View 10 : notre première prise en main de l’autre OnePlus 5T !

Honor a marqué la fin d’année 2017 en présentant le 05 décembre le Honor View 10. Le smartphone a tout pour plaire avec une fiche technique digne des meilleurs du marché et en prime l’intelligence artificielle. Nous avons eu la chance de le tester quelques minutes après la conférence. Voici notre prise en main.

Test LG V30 : oubliez l’iPhone X !

Le LG V30 sera disponible début décembre 2017 au prix de 899 euros. Nous avons pu le tester et il est tout simplement incroyable. LG n’a rien laissé au hasard. De quoi faire oublier l’iPhone X d’Apple ? Sans aucun doute !