Test du Sony Ericsson Xperia™ Arc par Phonandroid

Maj. le 27 septembre 2017 à 1 h 46 min

Élégant, glamour, élancé… Tels sont les adjectifs que l’on pourraient employer afin de qualifier cet Xperia™ Arc. Et non sans raison.

Son dos incurvé qui justifie son nom, son gris métalisé ou encore ses tranches métalliques en font un objet de mode incontournable. Mais n’oublions pas qu’il s’agit avant tout d’un smartphone. Son design est cruellement plaisant, mais quand est-il de l’intérieur? Fluidité, rapidité, prise en main, applications natives, vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur ce Xperia™ Arc à travers ce test proposé par Phonandroid.

Au sommaire :

    1. Caractéristiques techniques.
    2. Contenu de la boîte.
    3. Vue générale.
    4. Prise en main.
    5. Applications proposées.
    6. Test de l’appareil photo.
    7. Conclusion.

 

1/Caractéristiques techniques :

Disponible en deux couleurs (Midnight Blue et Misty Siver), le Xperia™ Arc révèle des caractéristiques très intéressantes :

  • Dimensions : 125.0 × 63.0 × 8.7 mm.
  • Poids : 117 grammes.
  • Ecran : LED 4.2″ 854×480 pixels Reality avec Mobile BRAVIA® Engine (meilleur contraste et couleurs plus vives).
  • Système d’exploitation : Android 2.3.3 Gingerbread.
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon™ MSM8255 à 1 GHz
  • Mémoire : 512Mo de RAM / 320 Mo de ROM extensible jusqu’à 32Go via une carte MicroSD.
  • Autonomie : 7h en appel / 700h en veille.
  • Appareil photo : 8MPx avec flash LED, autofocus, détection sourire et visage, zoom numérque 2,46x et capteur CMOS Exmor R™.
  • Mode vidéo : enregistrement en HD 720p.
  • Réseaux : Quadribande 850/900/1800/1900 MHz / Edge – GPRS – HSDPA (3G+) / Wi-Fi.
  • Connectiques : compatible DLNA, micro USB, sortie HDMI, entrée Jack 3.5mm, Bluetooth, aGPS.

 

2/ Contenu de la boîte :

Comme tout terminal haut de gamme, la packaging du Arc se compose de l’habituelle liste d’accessoires commune à tous. Mais avec tout de même un petit plus. Jugez par vous-même :

  • Le Sony Xperia™ Arc (bien évidemment).
  • La batterie.
  • Un câble micro USB pour synchroniser vos données entre autre.
  • Un chargeur secteur micro USB.
  • Un câble micro HDMI.
  • Une protection écran.
  • Un kit main-libre.
  • Une carte MicroSD de 8Go.
  • Le guide d’utilisation.

On remarquera notamment la présence du câble micro HDMI, qui vous permettra de diffuser votre contenu numérique sur votre ordinateur ou votre TV compatible.

La carte MicroSD de 8Go, pré-insérée dans le mobile, est aussi une excellente nouvelle ; la plupart des constructeurs n’en fournissant que de capacités allant de 2 à 4Go, voire pas du tout. Ce qui n’est pas un mal lorsque l’on connaît la faible capacité native du téléphone (320Mo). L’ensemble reste de bonne facture et il se dégage une certaine robustesse.

 

3/Vues générales :

Le propre du Xperia™ Arc est son dos finement recourbé. C’est d’ailleurs ce qui frappe au premier regard. On se laisse donc vite séduire par cet aspect très « Feng Shui », très doux. Il est évident que Sony Ericsson a souhaité ici faire de son Arc, un modèle d’esthétisme unique.

Pari réussi.

Cependant, la perfection étant une chose abstraite de nos jours, quelques détails restent perfectibles dans la finition et le choix des matériaux. En effet,, la coque arrière en plastique gâche un peu le paysage. Dans cette atmosphère très chic que nous offre l’Arc, on aurait aimé voir aussi de la noblesse dans ses matériaux. Ce qui donne au final un air beaucoup plus « cheap ». Le plastique étant assez tendre, il faudra faire attention aux chutes qui risqueraient soit de le fissurer, soit d’aplatir les parties de la coque touchées. Les coins étant les plus fragiles.

Coté entrées, on trouvera sur le dessus le port de sortie HDMI, protégé par une sorte de clapet. D’ailleurs, sur le modèle testé, ce clapet était très pénible à manipuler car pas souple. Situé en haut sur la tranche gauche, on n’accédera seulement à l’entrée Jack 3.5. Avis donc aux adeptes qui ne jurent que par les écouteurs sur le haut de leur appareil. Ce n’est qu’un détail mais qui a son importance.

Enfin, la tranche droite embarque l’entrée micro USB, permettant de mettre le terminal en charge ou de le brancher via le câble USB. Côté boutons physiques, ils sont au nombre de six. Tout d’abord, sur la face avant, sous l’écran, on accède aux trois raccourcis du mobile :

  • la touche « Retour » : permet de revenir en arrière où que l’on soit dans le téléphone.
  • la touche « Home » : permet d’accéder directement au menu principal. En appuie long, le gestionnaire d’application s’ouvre, laissant voir les 8 dernières applications ouvertes.
  • la touche « Menu » : permet d’accéder aux options des applications. En appuie long, le clavier s’ouvre directement.

Reste les boutons Power sur la tranche du dessus pour la mise en veille, l’extinction et l’allumage du périphérique, les touches de volumes monobloc très légèrement incurvées qui se situent juste sous l’entrée micro USB et enfin le bouton de déclenchement des prises de vue photo ou vidéo qui se trouve (et ce choix s’avère très judicieux), en bas de la tranche droite.

 

4/ Prise en main :

Une fois l’Xperia™ Arc sorti de sa boîte, on est de suite emballé par son poids ridicule. Celui-ci ne pèse en effet que 117g. En comparaison, l’iPhone 4 en fait 137 et le Galaxy S II 116. On peut donc réellement parler de « poids plume » et sa manipulation n’en est que plus efficace.

Le dos du mobile n’est pas pourvu d’alvéoles ou de matières grippante. Toutefois, il ne glisse pas sous les doigts. Et c’est tout ce que l’on demande lorsque l’on a un smartphone dans les mains.

Les boutons sont bien placés, et même si ce modèle est reservé à de grandes mains, même les petites y trouveront leur compte. On accède donc facilement aux boutons Power, volumes et ceux de l’écran sans « jouer » à le positionner sans arrêt pour permettre d’aller d’une touche à l’autre.

Le mobile est allumé. Il est temps de voir la navigation à travers les menus. Personnellement, j’ai été étonné, voire surpris par la réactivité. Il ne souffre d’aucun ralentissement et l’accès au diverses options proposées se fait presque instantanément. Un énorme gros point donc. J’irai même jusqu’à dire que malgré son single core cadencé à 1Ghz, il n’a rien à envier à un Galaxy S II par exemple.

Un autre point qui m’a laissé stupéfait lorsque le mobile est arrivé sur la page d’accueil, c’est la qualité extraordinaire de l’écran. Il est tout simplement magnifique et à la première utilisation, on se surprend à à l’admirer durant quelques minutes. La technologie Bravia® brevetée par Sony retrouve toute sa splendeur dans cet écran LCD. D’ailleurs, Bravia® a fait ses preuves sur nos écrans de salon. Comparativement, le Super Amoled Plus paraît terne tant la clarté et les couleurs du Xperia™ Arc sont profondes et ne souffrent d’aucunes critiques. On s’aperçoit vraiment tout le savoir-faire de Sony, et on ne peut qu’être ravi.

On retrouve donc Android 2.3.3 Gingerbread (mise à jour 2.3.4 en Octobre) avec l’habituelle mais non moins efficace surcouche Sony Ericsson UI™, qui rappelons-le a subi quelques modifications / améliorations depuis le Xperia X10, suite aux nombreuses critiques des utilisateurs.

En conclusion, la prise en main est simple, intuitive grâce à Sony Ericsson UI, mais surtout extrêmement réactive. Le constructeur sort de ses sentiers battus, quand on connait la faiblesse d’autres modèles comme le Xperia™ Play, sorti en même temps.

 

 

 

5/ Applications proposées :

Sur la page d’accueil, composée de 5 bureaux personnalisables à nos souhaits via des widgets ou autres applications, on retrouve 5 raccourcis :

  • Média : une fois cliqué dessus, une fenêtre pop-up s’ouvre, révélant trois choix possibles : accéder à la galerie qui regroupe vos images et vidéos, au lecteur musical et à la Radio FM.
  • Messagerie : vous permet d’accéder très facilement à vos messages SMS / MMS reçus (nouveaux ou anciens), envoyés, brouillons mais aussi d’en créer un.
  • Lanceur : composé de carrés 4×4, cette icône vous permet d’ouvrir la fenêtre des applications où sont listés toutes celles que vous avez installées ou qui se trouve déjà dans le mobile. Celles-ci peuvent être classées notamment par ordre alphabétique.
  • Contacts : raccourci vers votre répertoire téléphonique. Dedans vous pourrez gérer vos contacts (ajouts, suppressions, modifications) mais aussi procéder aux transferts SIM / mobile entre autres.
  • Téléphone : ce dernier raccourci ouvre le clavier numérique afin de passer un appel. Il contient aussi le journal d’appel, la liste des contacts ou encore les favoris.

Du côté des applications installées, aucunes surprises. On tombera donc sur :

  • Android Market : après avoir créer un compte Gmail, ou s’être connecté avec un compte existant, vous aurez accès à quelques 400 000 applications. Celles-ci sont regroupées par thématiques pour un meilleurs accès. Vous pourrez aussi configurer des mises à jour automatiques et gérer vos applications via l’onglet « Mes Applications ».
  • Navigation / Maps / Latitude / Adresses : les services de localisation Google afin que vous trouviez toujours le chemin de la maison :).
  • Actualités et Météo : pour se tenir informé et du temps et dans le monde.
  • Agenda : gérez vos rendez-vous et évènements (anniversaires,…).
  • Assistance : une application bien réussie. Elle vous permettra d’accéder au guide de l’utilisateur ainsi qu’à des didacticiels vidéos en anglais) pour aider à vous en sortir avec votre Xperia Arc.
  • Lecteur de musique / Vidéo / Galerie : accédez à tous vos contenus multimédias.

Mais aussi :

  • Serveur Multimédia : grâce à la technolgoe DLNA, partagez votre contenu avec d’autres appareils compatibles via le réseau Wi-Fi.
  • Facebook : nul besoin de le présenter. Accéder à votre compte Facebook et gérer vos amis ou encore vos messages.
  • LiveWare™ Manager : permet de gérer les accessoires connectés à votre mobile. L’avantage de cette application et qu’il permet d’attribuer une application à ouvrir automatiquement dès qu’un casque, par exemple est connecté. En situation réelle, on peut donc régler pour que dès que le casque soit branché, l’application Musique s’ouvre.
  • Timescape™ : l’application Sony Ericsson qui regroupe vos réseaux sociaux (Facebook et/ou Twitter).
  • WarnerVOD : un service de vidéo à la demande. Louez les derniers films en date, les séries et gérer vos achats. 2.99€ le film, 1.99€ l’épisode d’une série. La location est pour 48h et une inscription est nécessaire (disponible directement depuis l’application).
  • PostCard : créer et envoyez vos cartes postales partout dans le monde. Postcard est un service proposé par Touchnote.com.
  • TrackID™ : enregistrez de la musique depuis n’importe quelle source audio et retrouvez toutes les infos la concernant. Cette application est très connue des utilisateur Sony Ericsson.
  • Canal+ : réservé aux abonnés Canal+ et Canal Sat et profitant de l’option Web+ Mobile, cette application vous permettra de regarder sur votre Xperia™ Arc toutes les chaînes proposées sur Canal+ et Canal Sat.
  • Jeux Gameloft™ : cette application n’en est pas vraiment une. Il s’agit simplement d’un raccourci vers le site mobile Gameloft. Vous pourrez alors vous offrir un de ces jeux à succès pour 3€.

 

 

6/ Test de l’appareil Photo :

Pour ce test, je ne vais pas faire de description détaillée avec des mots techniques. Je pense que pour la qualité des photos, tout dépend de l’utilisateur. Un passionné de clichés qui aura besoin de bon contraste, d’un excellent objectif, ou un amateur qui se delecte d’une panoplie d’options plus ou moins utiles comme la détection du visage ou du sourire, des effets noir et blanc, sépia,…

Donc vous pourrez faire votre choix via quatre téléphones mobiles :

  1. Sony Xperia™ Arc (8Mpx).
  2. Sony Xperia™ Play (5Mpx).
  3. HTC Desire HD (8Mpx).
  4. Samsung Galaxy S II (8 Mpx).

Chacun d’eux sont dotés des mêmes fonctions principales que l’on s’attend à voir sur un smartphone. A savoir un stabilisateur optique, le zoom numérique, le flash (LED), le mode macro, le réglage ISO ou encore la balance des blancs.

Les clichés que vous verrez ont été pris dans les même conditions pour chaque terminal. En intérieur (avec flash) et en extérieur. Aucun zoom, aucun réglage spécial.

Je vous laisse donc seul juge et à votre entière appréciation.

Ces clichés sont dans l’ordre listé plus haut. Donc le premier provient du Xperia™ Arc, le second du Xperia™ Play,…

 

  • Photos prises en extérieur :

 

  • Photos du Soleil :

 

 

  • Photos prises en intérieur :

 

 

 

7/ Conclusion :

 

Sony Ericsson a réussi avec ce Arc un tour de force : allier design, sobriété et efficacité. Voilà un smartphone que l’on arborera fièrement dans la rue, quitte à faire des jaloux.

Cependant, on reste assez déçu par l’appareil photo, la firme nous ayant habituée à mieux, voire beaucoup mieux et par la qualité des matériaux, trop fragiles.

Un écran magnifique, sans aucun doute le plus beau sur smartphone qu’il m’ait été donné de voir.

On lui attribuera tout de même un bon 16/20, son processeur cadencé à 1GHz faisant son boulot avec une précision redoutable.

Vous trouverez le Xperia™ Arc chez tous les opérateurs :

  • Orange : à partir de 69€ sans compter l’offre de remboursement de 50€.
  • SFR : à partir de 59.90€ sans compter l’offre de remboursement de 50€.
  • Bouygues : à partir de 79.90€.
  • Virgin Mobile : à partir de 1€.
  • NRJ Mobile : à partir de 1€.

Des questions? Des commentaires? N’hésitez pas à laisser un message.

Je tiens à remercier Angeline pour sa gentillesse. Ce mobile a été généreusement prêté par Sony Ericsson.

Réagissez à cet article !
  • durango69

    Bonjour,

    pour l’avoir eu 2 semaine, je trouvais que l’ensemble coque écran du terminal faisait très kitch et pas solide du tout. L’écran est beau, c’est vrai, mais je n’aimais pas la feuille qui est appliquée dessus pour l’anti-griffe (elle ne va pas au bord-à-bord de l’écran).
    Pour le reste, excellent téléphone !

  • Damien

    Bonjour,

    en effet, je souligne bien ce défaut de matériaux utilisé. Pour un smartphone de ce gabarit on aurait quand même voulu que Sony Ericsson fasse un effort sur l’impression de robustesse. Au lieu de ça, il a l’air très fragile et on le manipule avec quelques précautions.

    Pour ce qui est de la protection de l’écran, je ne l’ai pas mise car comme toute protection de ce genre, la qualité de l’écran est amoindrie.

    Merci de ton commentaire :D

  • lolitalollll

    bonjour
    je note que le mien etait livré sans cordon hdmi.Quand a sa coque un peu leger certe mais tres bon design tres fluide en version 2.3.4 ,et l ecran protegé par un film transparent ne lui enleve pas son elegance

  • Damien

    Bonjour,

    il semblerait que la boîte opérateur ne contienne pas tous les accessoires.

    Celle testée était la version nue. Et elle contenait le câble micro HDMI. Je n’ai cependant pas pu le tester, ne disposant pas d’une TV qui supporte ce genre d’entrée.

    Il est vrai que le design est magnifique, je ne manque pas de le souligner à plusieurs reprises.

    Merci de votre commentaire :D

  • elmanouche

    Bonjour,
    Très bon test qui souligne bien les qualités et défauts de l’appareil. Seule petite remarque, étant un utilisateur du Arc depuis 2 mois, je suis étonné de je pas avoir parlé de la qualité des vidéos HD, elles sont fabuleuses de netteté, je n’ai toujours pas vu mieux (sur smartphone s’entend).
    Cela étant, je suis d’accord pour les photos, cela aurait pu être mieux.

    Elmanouche

  • Damien

    Bonjour et merci d’avoir pris le temps de lire ce test et d’y laisser une remarque.

    En effet, les vidéos en HD sont excellentes. Pour preuves, toutes les vidéos faites dans le test du Sony Ericsson Xperia Play l’ont été avec le Xperia Arc.

    Pourtant, niveau qualité, je penche sur le Galaxy S II (qui filme en 1080p donc non comparable).

    D’ailleurs, un dossier sur ce mobile est en cours d’écriture. Il sera très prochainement disponible sur Phonandroid.

    Effectivement, Sony Ericsson, nous ayant habitué à des mobiles tournés multimédia nous a souvent bluffé autant sur la qualité de ses objectifs photos, que par ses lecteurs (musique et vidéo) et c’est à mon sens la seule « grosse » déception que l’on pourrait regretter sur le Arc. Le design et l’écran étant au centre de ce smartphone unique, il faut le dire.

  • Cedric Rak

    Bonjour à tous
    S’il vous plait , aidez- moi j’ai le sony xperia arc s et à chaque fois que je met en fonction le bluethooth , ça s’éteint automatiquement et ça redemarre et redemarre jusqu’à maitenant . ç fait environ 2 semaine . A tous ce qui peuvent m’aider , je vous en supli

  • Cedric Rak

    Bonjour à tous
    S’il vous plait , aidez- moi j’ai le sony xperia arc s et à chaque fois que je met en fonction le bluethooth , ça s’éteint automatiquement et ça redemarre et redemarre jusqu’à maitenant . ç fait environ 2 semaine . A tous ce qui peuvent m’aider , je vous en supli

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test Honor 7X : le meilleur de sa catégorie !

Le Honor 7X est officiel. Pour la première fois, la marque lance un smartphone borderless. Nous avons pu tester en avant-première le dernier né du constructeur chinois. Commercialisé à 249 euros en France, est-il le meilleur smartphone de sa catégorie ?

Test du OnePlus 5T : voici l’anti-iPhone X !

Le OnePlus 5T est officiel depuis le 16 Novembre 2017. Cette évolution du OnePlus 5 épouse les standards des haut de gamme de fin 2017. Mais son prix est deux fois moins élevé. Y a-t-il anguille sous roche ? Nous avons utilisé le OnePlus 5T au quotidien pendant plusieurs jours. Voici notre test complet !

Test Honor View 10 : notre première prise en main de l’autre OnePlus 5T !

Honor a marqué la fin d’année 2017 en présentant le 05 décembre le Honor View 10. Le smartphone a tout pour plaire avec une fiche technique digne des meilleurs du marché et en prime l’intelligence artificielle. Nous avons eu la chance de le tester quelques minutes après la conférence. Voici notre prise en main.

Test LG V30 : oubliez l’iPhone X !

Le LG V30 sera disponible début décembre 2017 au prix de 899 euros. Nous avons pu le tester et il est tout simplement incroyable. LG n’a rien laissé au hasard. De quoi faire oublier l’iPhone X d’Apple ? Sans aucun doute !