Test Complet Huawei Ascend D1 Quad XL

Date de dernière mise à jour : le 24 avril 2014 à 3 h 59 min
Test Complet Huawei Ascend D1 Quad XL



Il est de ces téléphones qui essayent soit de se démarquer, soit de rester en retrait. D’autres tentent de se démarquer mais restent en retrait. Le Huawei Ascend DQuad XL est de ceux-là.

Parce que la concurrence peut être rude, les constructeurs ne lésinent pas sur les moyens pour donner à l’utilisateur un smartphone puissant sans toutefois sacrifier le porte-feuille. Huawei sort donc de sa stratégie « qui inonde le plus gagne le plus » en proposant au public une multitude de produits bas de gamme et s’en prend directement au secteur des hauts de gamme avec un D1 Quad XL qui ne peut pas laisser indifférent. Sur le papier tout du moins.

Au sommaire :

  • Caractéristiques techniques.
  • Photos vue d’ensemble.
  • Tests de jeux en vidéos.
  • Prise en main logiciel en vidéo.
  • Test de l’appareil photo / vidéo.
  • Conclusion.

Caractéristiques Techniques Huawei Ascend D1 Quad XL

  • Ecran IPS+ 4,5 pouces 1280 x 720px (330ppi)
  • Processeur ARM K3V2 quad core 1,2 Ghz
  • Mémoire vive 1Go
  • Appareil photo 8 megapixels (vidéo en 1080p)
  • Capteur de façade 1,3 megapixels (vidéo en 720p)
  • Connectivité : MicroSD, Bluetooth 3.0, WiFi b/g/n, GPS, MicroUSB/MHL
  • Batterie : 2600 mAh
  • Poids : 150g
  • Dimensions : 129x64x10.9mm
  • Android : 4.0.4

Photos vue d’ensemble Huawei Ascend D1 Quad XL

Le Ascend D1 Quad XL n’a rien d’extraordinaire dans le design. Au contraire, il a des airs de déjà vu, mais ce n’est qu’un détail, après tout, difficile de trouver une place originale parmi les centaines d’autres produits. Disons alors que le design est normal, sans touche de folie.

              

Des lignes brutes font de ce smartphone un roc dont l’impression de solidité et de robustesse est renforcée par un poids conséquent. En main, il ne laisse pas indifférent et à cela, il se distingue particulièrement de ces dernières tendances à voir un smartphone super léger. Ne nous trompons pas, le Ascend D1 Quad XL est lourd en main sans être gênant dans une poche.

Le Huawei possède donc à l’arrière, un appareil photo avec double flash LED. Appréciable dans la mesure où il se trouve en haut et au milieu, griffé d’un autocollant « 8.0 AF FULL HD ». En bas, au-dessus du (mini) haut parleur, on voit Dolby Digital Plus. Bien entendu, tout ceci est commercial, ne vous attendez pas à du Dolby Digital ! Surtout pas avec ce type de haut parleur.

Les tranches sont épurées de boutons en tout genre et nous retrouvons seulement le bouton de volumes à droite et l’entrée/sortie MicroUSB à gauche. Le dessus comporte le bouton Power/Veille à droite et la sortie Jack 3.5mm à gauche. Dommage, au milieu elle y aurait trouvée une place idéale.

Les constructeurs ont un réel mal à délaisser les touches sensitives, Ice Cream Sandwich permettant pourtant les raccourcis tactiles directement sur l’écran. « Retour », « Home » et « Menu » sont donc en bas, comme la majorité des smartphones. En façade bien entendu.

Toujours en façade, le haut laisse place au haut parleur pour vos appels, au capteur de proximité et celui de luminosité.

Pour conclure sur cette première partie de vue d’ensemble, le Huawei Ascend D1 Quad XL est sobre et simple. Il ne se complique pas avec une multitude de touche même si une dédiée à l’appareil photo n’aurait pas été de trop. Mais on ne peut pas tout avoir n’est-ce-pas ?

Test de jeu en vidéo sur le Huawei Ascend D1 Quad XL

Un processeur quadcore et un écran HD, l’alliance parfaite pour des jeux magnifiques. Normalement. Si ce n’est la qualité médiocre de l’écran et plus particulièrement de son écran qui annonce une latence réellement désagréable. En pratique et dans Temple Run, comme vous allez le voir dans la vidéo ci-dessous, lorsque’il faut exécuter des gestes (sauter, glisser, droite et gauche), le jeu réagit quelques milli-secondes après. Un temps de réaction si pénible que je n’ai plus joué à Temple Run après cette vidéo sur le D1 Quad XL.

http://www.youtube.com/watch?v=ICs3x_Cg1Bc

Il se peut aussi que ce la soit dû au produit testé qui est passé par plusieurs mains et a donc subit des tests très poussés. Mais j’en doute.

Prise en main logiciel en vidéo du Huawei Ascend D1 Quad XL

Ce que l’on trouve de bien dès qu’on l’a en main, c’est justement le fait qu’on l’ait en main. Sa taille et son poids imposant lui assure une place dont il ne bougera pas. Il peut être moche pour certain, mais jamais nous ne pourrons dire de lui qu’il ressemble à un jouet, comme on peut le voir sur absolument toute la gamme Galaxy de Samsung.

     

Petite parenthèse sur la partie formfactor. C’est la logicielle qui va nous intéresser ici, l’intégration par Huawei d’Android 4.0.4 sur son produit, la rapidité, la bonne gestion de l’écosystème,…

Malheureusement pour lui, il connaît quelques lenteurs. Un processeur maison très mal optimisé mais il faut tout de même admettre que l’interface utilisateur est lourde. Trop lourde même. Les nombreuses options proposées comme le passage d’une vue 2D/3D augmentent considérablement les ressources disponibles. Les 1Go de mémoire peinant à suivre le tout.

http://www.youtube.com/watch?v=SLmfZ8Zn66g

Malgré cela, l’interface reste belle, il ne faut pas le cacher. Belle et surtout totalement différente de ce que l’on peut voir habituellement. Huawei a fait un énorme travail de personnalisation et si on oublie ce défaut de manque de pêche, on se laisse vite prendre au jeu de la navigation.

Côté navigateur Internet, quelques lacunes sont à déplorer.

Test de l’appareil photo (Photo / vidéo) Huawei Ascend D1 Quad XL

   

Le Huawei Ascend D1 Quad XL n’est pas le photophone de l’année mais il délivre tout de même de très bons clichés, sans qu’ils ne soient toutefois excellent. Il restitue assez fidèlement les couleurs même si le bruit dans les endroits sombres est un peu élevé.

Les vidéos en Full HD 1080p s’en sortent tout aussi bien :

à venir

Conclusion

Le Huawei Ascend D Quad XL n’est clairement pas une réussite. Une interface riche (c’est un pur bonheur) mais c’est aussi son plus gros inconvénient. Un quadcore soutenu par trop peu de RAM, l’alliance n’est clairement pas parfaite et c’est bien dommage car il reste un ‘bon’ smartphone pour les non-geeks. Abordable en ce qui concerne le prix, il a tout de même quelques points forts, dont son design robuste.

L’appareil photo remonte un peu la note.

La Rédaction lui décerne un joli 14/20.

  • Partager

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • jejemc

    Salut Damien et merci pour cette article .