Un téléphone va être installé dans chaque cellule de prison de France !

Comme annoncé par le ministère de la Justice, les 50 144 cellules de prisons françaises seront bientôt équipées d’un téléphone et d’un système de vidéoconférence. Grâce à cet équipement, les détenus pourront passer des coups de fil aux numéros autorisés par les Juges. Quel est le but de cette opération ? 

prisons téléphones

La question des téléphones, et surtout des téléphones portables, est une question essentielle du monde carcéral. Isolé de l’extérieur, les détenus n’ont pas d’autres moyens pour entrer en contact avec leurs proches. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, évoquait d’ailleurs en août 2017 la possibilité d’octroyer aux détenus des téléphones portables ou des lignes fixes. Aux dernières  nouvelles, c’est la solution du téléphone fixe qui a été retenue par le gouvernement.

Un téléphone fixe personnel va bientôt être installé dans chaque cellule de prison !

Le gouvernement recherche d’ailleurs actuellement une entreprise pour équiper les 50 144 cellules de France d’un téléphone fixe et d’un système de vidéoconférence. Comme le révèle l’appel d’offre dévoilé par nos confères de le Monde, ces installations de communication devraient débarquer d’ici fin 2018 dans les prisons françaises.

Selon le ministère de la Justice, l’installation d’un téléphone fixe personnel permettra aux détenus de maintenir des liens familiaux décents pendant leur incarcération. De même, cette initiative vise à enrayer le trafic de téléphones portables qui fait rage dans les prisons. Pour beaucoup de détenus, le téléphone portable est en effet une denrée rare de très grande valeur, comme les cigarettes.

Avant de déployer des téléphones fixes à grande échelle, le ministère de la Justice a d’abord mené une expérience dans la prison de Montmedy. Depuis l’été 2016, les prisonniers bénéficient en effet déjà d’un téléphone fixe personnel installé dans leurs cellules. Comme vous vous en doutez, les numéros autorisés par ce téléphone sont limités aux bons vouloirs de l’administration de la prison. La liste de numéros autorisée pour chacun des détenus est en effet vérifiée avec soin avant d’être autorisée par l’institution pénitentiaire. Cette expérience a apparement porté ses fruits et a permis de faire baisser le trafic de téléphones portables de 31% au premier semestre de 2017 !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !