Comparatif Tegra 4 vs Snapdragon 800 : qui dominera 2013 ?

Maj. le 24 août 2018 à 19 h 22 min

Ce CES 2013 nous a montré l’arrivée de plusieurs nouveaux chipsets mobiles.

En premier lieu, c’était Nvidia qui a annoncé sa nouvelle génération de processeur, le Tegra 4, suivi par Qualcomm et sa nouvelle gamme Snapdragon.

tegra vs snapdragon

Enfin, Samsung a également rejoint la partie avec son Exynos 5 Octa, mais dans l’ensemble, nous sommes plus préoccupés par le Tegra 4 et Snapdragon 600/800, qui, contrairement à Samsung chez qui le processeur Exynos est réservé presque exclusivement à ses terminaux mobiles, les deux autres seront proposés sur une plus large gamme de smartphones et de tablettes qui seront proposés par les autres constructeurs.

Coup d’œil sur Nvidia Tegra 4

La conférence de Presse de Nvidia nous a offert beaucoup plus de détails en ce qui concerne les caractéristiques technique du chipset par rapport à son concurrent Qualcomm, et nous pouvons presque déduire, sans grande surprise, que la puce Tegra 4 est plus prête d’arriver sur le marché que la Snapdragon 800.

Tout comme les précédentes versions Tegra, la puce de Nvidia est destinée avant tout à un marché dédié aux hauts de gamme, et le constructeur promet de repousser une nouvelle fois les limites non seulement en terme de performances pures mais aussi au niveau des caractéristiques. On peut bien avouer que la démonstration la plus impressionnante que nous avons vu ait été celle des nouvelles capacités photographiques HDR rendues possible grâce à la performance de Tegra 4. L’optimisation de ce mode permettra un déclenchement de 0.2 secondes entre chaque prise, ce qui, avouons-le, est assez honorable.

La Nvidia Tegra 4 propose une réalisation technologique remarquable : en plus des 4 cores CPU, elle va également emporter un total de 72 cœurs du GPU GeForce. Toute cette puissance de calcul va rendre des fonctionnalités telles que la photographie HDR ou l’enregistrement/lecture de vidéo 4K possible. En termes de chiffres, le Tegra promet de développer 6x la puissance de son prédécesseur (qui est déjà excellent) en terme de calcul graphique. On ignore encore quel sera le gain de performance réel lors de l’exécution de manipulations standards telles que la navigation, mais si l’on en croit les démos présentées par Nvidia, nous devrions avoir une puissance globale doublée.

En ce qui concerne la consommation, le constructeur nous donne un chiffre d‘économie de 45% en moins que la précédente Tegra 3.

Une nouvelles toute aussi importante, c’est que Nvidia est enfin prêt avec son Modem i500, ce qui signifie qu’il peut désormais proposer des smartphones et des tablettes embarquant nativement la compatibilité des connectivités au lieu d’ajouter en plus des modules. Qualcomm est plus largement utilisé justement parce que son SoC Snapdragon propose d’ors et déjà tous les modules de connectivités nécessaires et à présent qu’Nvidia est aussi de la partie, le match pourrait s’annoncer très intéressant, les deux constructeurs étant à présent à même pied d’égalité. Tout se jouera sur la puissance et la maîtrise de chacun.

Coup d’œil sur la Snapdragon 800

Qualcomm nous a donc présenté les nouveaux modèles des son chipset Snapdragon pour son catalogue 2013. Les numéro de série allant de 200 à 800, le 800 étant leur haut-de-gamme.

Le fabricant de puces Snapdragon promet que son 800, qui est la mise à jour de l’actuel S4 Pro, proposera un regain de performance d’environ 40% par rapport à ce dernier. La line-up 2013 haut de gamme de Qualcomm afficher aussi le nouveau CPU quad-core Krait 400 qui devrait, selon le constructeur, atteindre des fréquences d’horloge allant jusqu’à 2.3Ghz. Ce qui devrait être largement suffisant pour donner quelques 75% de puissance en plus par rapport à la S4 Pro.

Une nouvelle puce graphique, la Adreno 330, prendra soin de l’aspect… graphique. Par rapport à la 320, que l’on retrouve dans la Snapdragon S4 Pro, la 330 devrait être en mesure de doubler la puissance de calcul. Tout cela semble assez bon, mais c’est tout de même beaucoup moins impressionnant que Nvidia et sa GeForce dans le Tegra 4 qui promet d’accroître les performances graphiques jusqu’à 6 fois. Quoi qu’il en soit, l’Adreno 330 s’appuiera également sur des normes comme OpenCL, OpenGL ES 3.0, renderScript Compute et plus, afin d’assurer une compatibilité à long terme.

Et tout comme la Tegra 4, la meilleure puce à ce jour de Qualcomm sera assez puissante pour supporter la lecture vidéo 4K ainsi que son enregistrement, et l’on y rajoutera également une meilleure connectivité 4G/LTE et Wi-Fi pour les smartphones 4G. Ce qui pourrait avoir un impact beaucoup plus important sur la vente de smartphones ainsi que sur les probabilités que Qualcomm diffuse des publicités directement à l’intention du client (nous). De cette façon, le constructeur espère que le choix du processeur sera aussi un facteur (plus ou moins important) pour le consommateur lambda lors de l’achat d’un smartphone. En somme, Qualcomm souhaite démocratiser son SoC qui ne sera pas réservé à l’élite « geek ». Et nous pensons réellement que c’est une bonne initiative, l’utilisateur étant en droit de savoir exactement ce qu’il achète et ce que ça vaut.

En ce qui concerne Nvidia, il n’est nul besoin de faire de la publicité, la majorité des personnes le connaissent, tous les PC possédant une carte graphique Nvidia comportent le logo de la marque.

Il est évident que tant que nous n’aurons pas en main les deux chipsets, nous ne pourrons réellement juger des véritables capacités en situation réelle. Car les chiffres que l’on nous donne ont beau être magnifiques, sur le papier, il n’en reste pas moins qu’ils ne sont là que pour illustrer une opération de communication. De plus la réactivité de chaque appareil sera également fortement dépendante de la plate-forme logicielle et de  l’interface utilisateur personnalisée qu’il utilise.

Pour conclure, les Qualcomm Snapdragon 800 et Nvidia Tegra 4 sont très largement suffisantes pour se retrouver dans la prochaine génération de smartphones, pendant plus de deux ans, selon nos estimations. Mais à la rédaction, nous devons admettre que notre cœur balance pour le Tegra 4. L’expérience in-game sur PC et le savoir-faire de Nvidia nous ont produit ce qui se fait de mieux actuellement. Non seulement en raison de ses impressionnantes fonctions graphiques, mais le fait qu’il sera aussi proposé comme une solution complète (avec toutes les connectivités requises) ce qui pourrait bien apporter un regain de développement de smartphones haut de gamme en cette année 2013.

C’est un peu pour cela que les constructeurs boudaient Nvidia : trop restrictif même si très puissant. A présent, plus d’excuse, ce sera l’année Nvidia ou rien !

Tegra 4 ou Snapdragon 800 ? Dites-nous tout sur votre préférence et pourquoi en laissant un petit commentaire en fin d’article.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !