Pocophone F1 : sortie en France, tests et meilleures offres

Le Pocophone F1 est le tout premier smartphone de la nouvelle marque Poco créé par Xiaomi. Le constructeur chinois par à l’assaut d’un marché international, et plus particulièrement occidental où de nombreux constructeurs tirent les prix vers le bas tout en proposant une fiche technique du niveau de flagship beaucoup plus chers. Avec un prix de départ de 330 €, le Pocophone F1 fait mieux que le OnePlus 6 pourtant vendu deux fois plus cher.

Xiaomi adapte ainsi une stratégie qui est un mélange de celle introduite par d’autres constructeurs comme Honor qui partage ses ressources R&D avec Huawei, et de OnePlus qui conçoit ses produits en écoutant sa communauté.

Retrouvez ici toutes les dernières actualités autour du Pocophone F1

Pocophone F1 : Xiaomi lance Poco pour casser les prix et conquérir les marchés occidentaux

Xiaomi, la marque chinoise, s’implante depuis quelques années solidement en Europe avec l’ouverture de magasins physiques, et la distribution en France du smartphone dans toutes les grandes enseignes et chez tous les opérateurs. Du coup, sa nouvelle marque Poco et son Pocophone F1, présentés simultanément, a dans un premier temps surpris : pourquoi Xiaomi lancerait-il une nouvelle marque alors que la sienne affiche une croissance record sur le vieux continent ?

En nommant sa marque Poco, Xiaomi fait d’abord un geste pour mieux faire connaître ses produits. Poco signifie « peu » en espagnol, et le nom est sans doute plus facile à mémoriser auprès d’un public occidental. Son nom annonce la couleur : il s’agit de faire beaucoup avec peu. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le Pocophone F1 remplit à merveille cette promesse. Aussi surprenante qu’ait pu être le lancement de cette nouvelle marque, Xiaomi n’est pas le premier constructeur à lancer une filiale à bas prix.

L’un des exemples les plus connus est Honor, la marque créée par Huawei. Le but c’est de réduire les coûts de plusieurs façons : R&D partagée avec la maison-mère, budget marketing réduit au maximum, compromis au niveau de la fiche technique et des matériaux… A cela, Xiaomi y ajoute une dimension communautaire : la fiche technique de Pocophone F1 est directement issue de ces que souhaitent ses potentiels acheteurs. Et pour cela, Xiaomi explique avoir épluché les threads spécialisés sur Reddit.

Cela ne signifie pas au passage des sous-versions de smartphone Xiaomi : les Poco bénéficient de particularités logicielles, notamment un Launcher dédié.

Pocophone F1 : des points forts qui font oublier les faiblesses

Le résultat, c’est qu’on est face au seul smartphone du marché sur cette gamme de prix qui propose un Snapdragon 845, une batterie 4000 mAh, un immense écran 6,18″ (avec encoche), et le Face Unlock infrarouge qui fonctionne dans l’obscurité. En échange de ces gros atouts, les matériaux et composants qui ont servi à fabriquer le smartphone sont moins chers. Le dos est par exemple en plastique – une quasi hérésie alors que tous les constructeurs adoptent des dos en verre.

Le double capteur photo arrière est passable, mais pas au niveau de sa caméra selfie. Les photos sont facilement sur ou sous-exposées lorsque les conditions ne sont pas optimales. L’écran n’est pas doté de revêtement pour atténuer les reflets, ou diminuer l’accroche des traces de doigts. La recharge rapide n’est finalement pas si rapide que cela. Au niveau de l’interface, il y a certains aspects étranges, comme par exemple l’absence de notifications dans la barre de notifications.

Enfin, on imagine que cela sera réglé dans une mise à jour mais l’un des points les plus agaçants c’est que pour le moment, la qualité de streaming vidéo est limitée à 540p sur Netflix, Amazon Vidéo, Molotov, Canal ou Hulu en raison d’une mauvaise compatibilité avec le protocole Widevine. Malgré tout, à ce niveau de prix, la proposition nettement plus musclée et séduisante que la gamme Galaxy A chez Samsung ou que le Honor Play.

Le Pocophone F1, c’est enfin la possibilité de profiter de specs haut de gamme dans un smartphone robuste, durable, sans fioritures à un prix raisonnable.

Pocophone F1 : pas le même prix partout

Avant de connaître les prix en France, nous connaissions déjà les prix en Inde. Ainsi les Pocophone F1 y étaient vendus l’équivalent de 260 € pour la version 6/64 Go, 300 € la version 6/128 Go, 360 € pour la 8/256 Go et 370 € pour la version Kevlar. En France, les prix sont sensiblement plus élevés : respectivement 329 €, 369 € et 399 € – le prix de la version Kevlar n’est pas encore connu.

On est sur une hausse de l’ordre de 15% (en comptant l’ODR de 30 euros lors du lancement), tandis que d’autres smartphones connaissent des différences de prix beaucoup plus importantes. Il reste d’ailleurs possible d’obtenir le smartphone via import pour le payer un peu moins cher. Mais la différence de prix ne vaut pas, semble-t-il, le risque de devoir faire une croix sur le SAV. Frais de port et de douane inclus, il est même vraisemblable que cela revienne plus cher !

Dans un climat de concurrence de plus en plus tendue, et de prix qui avaient tendance ces derniers temps à tirer vers le haut, le Pocophone F1 est une véritable bouffée d’air frais. D’autant qu’il invite la concurrence à le suivre et proposer des smartphones sur-gonflés à petit prix. Le dernier en date est sans conteste le Huawei Mate 20 Light, une version légère des Mate 20 que le constructeur chinois doit prochainement présenter, mais qui restent, à 399 € pour la version 4/64Go encore très cher, en comparaison.