Super Mario Run détaille ses modes de jeux en vidéo

On n’enlèvera jamais à Nintendo un fait majeur de son succès : la force de ses propriétés intellectuelles. Le développeur japonais a enfin décidé de les utiliser correctement sur mobile en dévoilant Super Mario Run lors de la keynote Apple. Aujourd’hui, nous avons enfin une démonstration de ses modes de jeux et des explications concernant son prix et son modèle économique.

Les jeux mobiles n’ont jamais eu une très bonne réputation, il faut l’avouer. La faute à un form factor qui impose des contrôles tactiles souvent imprécis, et des productions qui sont souvent faites à la va-vite afin de soutirer le maximum d’argent de ses utilisateurs.

De nombreux contre-exemples existent heureusement sur la plateforme, la rendant tout de même viable particulièrement pour des expériences sur le pouce. Après avoir connu un énorme succès avec Pokémon Go, développé sous l’impulsion de Niantic Labs, c’est au tour de Super Mario Run de se lancer sous peu.

Dévoilé lors de la keynote Apple de cette année, nous avons récemment appris qu’il sortirait chez notre respecté concurrent le 15 décembre. Nous attendrons donc la fin de cette exclusivité temporaire pour enfin profiter de Super Mario Run sur Android, d’ici quelques mois selon toute vraisemblance.

Le développeur a profité de l’occasion pour révéler le prix de l’application, qui demandera un achat unique de 9,99$, soit probablement 9,99€, pour débloquer l’intégralité de son contenu. L’application sera toutefois téléchargeable gratuitement, et proposera quelques parties en démonstration avant de requérir cet achat.

Nintendo en a également profité pour présenter en vidéo les modes de jeux qui seront disponibles sur l’application. Super Mario Run se joue comme n’importe quel runner, avec Mario qui se déplace automatiquement et des sauts déclenchés par une pression brève ou longue de l’écran.

3 modes de jeux seront disponibles : le « Tour du monde« , qui vous fera enchaîner les niveaux en récoltant des pièces, « L’éditeur de Royaume » qui vous permet de dépenser ces pièces pour personnaliser votre propre château, et le mode « Défi Toad » qui vous permettra d’affronter les fantômes de vos amis pour convaincre les Toad de vivre dans votre royaume.

Nous ne savons pas encore quelles subtilités pourraient encore se cacher dans le jeu, mais une chose est sûre : c’est déjà un carton, avec 20 millions d’inscriptions avant même que le jeu ne sorte.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Rémi Chabourine

    S’aurait été bien d’avoir un mode Endless Run