Sundar Pichai, CEO de Google : une lettre ouverte appelant au soutien du peuple musulman

Aux États-Unis, la course à la présidentielle semble être dominée par Donald Trump et ses déclarations chocs. Face au milliardaire sans réelle expérience politique mais roi de la communication, l’opposition se mobilise et Sundar Pichai, CEO de Google a tenu à s’exprimer au détour d’un essai très personnel.

sundar pichai google

Sundar Pichai

Avec une première rédaction publiée sur la plateforme Medium, Sundar Pichai qui ose dire ce qu’il pense, rejoint ainsi le mouvement initié par Mark Zuckerberg et d’autres grands acteurs des nouvelles technologies. Ces nouveaux hérauts d’une part de la population tiennent à faire savoir que les États-Unis ne sont pas uniquement des militants pro-Trump et qu’il ne faudrait pas tomber dans les pièges de ces discours dangereux.

Si l’homme d’affaires candidat pour le parti Républicain prône notamment la fermeture des frontières aux immigrants Pichai, lui-même originaire d’Inde, a voulu s’exprimer de façon personnelle face à ce type de propos risquant d’amener plus de crainte et d’ignorance entre nos différentes cultures. Le CEO a de ce fait expliqué que Google mettait tout en place pour proposer toujours plus de diversité culturelle, ce qui aboutira dit-il à des résultats très positifs.

Dans son essai, Pichai explique :

 (…) qu’il ne faut pas abandonner nos valeurs au profit de la peur. (…) Nous devons apporter notre soutien aux musulmans et autres minorités, que ce soit aux États-Unis ou ailleurs dans le monde.

Un peu plus loin dans son texte, il en vient à expliquer pourquoi il a choisi de publier cela maintenant et pas avant. « J’ai longuement réfléchi avant de publier ce texte car dernièrement, critiquer l’intolérance semble uniquement accentuer les tensions. Pourtant, il est nécessaire d’en parler (…) ».

Bien qu’il y ait peu de chances pour que ce texte change la face du monde – tout comme les récentes déclarations de Zuckerberg – et ne s’apparente qu’à une goutte d’eau dans la mer agitée de la Présidentielle américaine, il apporte un peu d’espoir là où la peur de son prochain se veut être la pierre fondatrice d’une idéologie « Trumpienne » trop en vogue actuellement.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Ce que beaucoup ne comprennent pas c’est qu’il y a une différence entre pratiquer une religion et vouloir imposer ses us et coutumes aux autres.
    Dans bien des cas, dans les pays de confession musulmane les autres minorités doivent se plier à aux sans avoir le droit de revendiquer quoi que ce soit, en revanche dans les pays de confession chrétienne les musulmans revendiquent leur existence et veulent imposer leur mode de vie sans vouloir intégrer la culture du pays d’accueil.
    Au final cela ne va que dans un sens et ça aboutit à des conflits, après faudra pas s’étonner si on va vers un conflit mondial sous fond de revendications religieuses.

    • sam

      c’est en partie vrai ce que tu dis, mais c’est beaucoup plus compliqué que ça !
      le problème des pays musulmans c’est des pays dictateurs, le gouvernement impose la religion comme religion d’état même si en réalité ces gens n’ont aucune religions , contrairement au pays démocrates sont laïc alors obligé de respecter toutes les religions.
      doit-on faire comme ces dictateurs ou garder la démocratie ?!
      c’est un petit résumé juste pour dire que ce n’est pas aussi simple.

    • Schnitzer

      C’est encore même beaucoup plus compliqué, bizarrement ce sont les pays musulmans les plus laïques qui sont attaqués de toute part voir détruit (Syrie, Irak, Lybie) par les gouvernements occidentaux et par le terrorisme intérieur/extérieur mis en place et financé par ces derniers. De même, les pays qui propagent le fondamentalisme comme l’Arabie Saoudite et le Qatar sont les meilleurs amis de nos gouvernements occidentaux et ça ne choque personne. Ceux qui veulent imposer leur mode en France ce sont surtout les fondamentalistes inspirés par les pays du Golf. Il n’y avait jamais eu de problème d’intégration lors des premières vague d’immigration dans les années 70-80.
      Quoiqu’il en soit : si on arrive à un conflit mondial : c’est que c’est voulu …

      • joe2x

        Je ne suis pas tout à fait avec toi.

        Comme dit iAndroid, je ne suis pas la bienvenue dans certains musulman (du magreb) si je vis à l’occidental. Je peux tout à fait comprendre. Je suis dans un nouveau pays, je m’écrase.

        Mais par contre, en France, on doit presque s’adapter pour ne froisser les pratiques musulmanes. Cela a fait tout un scandale avec la burqua/voile dans les lieux publiques.

        Il faut être cohérent. Soit on s’adapte et dans ce cas, dans tous les pays musulman je peux acheter du porc par exemple et on propose du halal ou soit on s’adapte des cotés aux us et coutume du pays.

        Et comme dit sam, malheureusement, dans beaucoup pays musulman, l’état impose la religion. J’ai cru comprendre quand turquie, il ne valait pas mieux être chrétien.

        Donc c’est indirectement de la faute des états qui font chi#??é à imposer la religion musulman

    • applepie

      c’est encore plus compliqué que ça lool !
      non plus sérieusement, on ne peut pas prendre des cas particuliers et en faire des généralités, dans tous nos discours il y a du vrai comme du faux. Plein de pays vivent très bien avec plusieurs religions et cultures et d’autres non. Peu de pays sont réellement laîcs, plein d’entre eux notamment en Europe ont une religion d’état tout comme les pays musulmans…
      j’adhère complètement à ce que dit Schnitzer, et peu importe le régime car au final le but est le même, nous surveiller, nous contrôler, diriger nos pensées, etc.
      Peut-être qu’on se pose pas les bonnes questions… c’est toujours la faute des autres !
      A un moment donner ce n’est plus aux autorités religieuses, étatiques ou autres de décider pour nous de notre bien, c’est peut-être à nous de nous bouger et de savoir ce que l’on veut pour demain, de quelle vie en communauté nous voulons pour nous et nos enfants, la guerre ou la paix…

  • Le3zooz

    Je ne suis pas particulièrement un fan de Google, mais je ne peut que rester admiratif devant de tels comportements ! Bravo a lui !