Sony SmartWatch 3 et SmartBand Talk : prise en main en photos et vidéo !

Maj. le 17 février 2017 à 15 h 23 min

La Sony SmartWatch 3 a été officiellement annoncée, avec à ses côtés, le nouveau smartband de la société, le SmartBand Talk. Il est maintenant tant d’en savoir plus sur ces deux nouveaux wearables.

sony smart wear sport

Motorola et LG travaillent sur des montres au cadran rond, très classe, avec les Moto 360 et LG G Watch R qui seront révélées cette semaine. Mais la Smartwatch 3 de Sony prend un contrepied en se montrant, accompagnée de sa version light, le SmartBand Talk, avec un design plus simple et plus sport et des matériaux beaucoup moins nobles.

La Smartwatch 3 se présente avec des bracelets interchangeables, un prix raisonnable et des fonctionnalités propres à Sony, telles que l’application cross-plateforme de tracking Lifelog. Faisons donc le tour de tout ça. Nos collègues de The Verge ont pu tester les deux bracelets dans le détail.

sony smartwatch 3 couleurs

La Sony SmartWatch 3 : deux innovations chez Android Wear

Avec un écran carré et un look sport, la SmartWatch 3 ne correspond pas au cahier des charges récent de l’univers smartwatch. Disponible en Classic Black et Sport Lime, la montre peut s’extraire du bracelet en silicone, disponible quant à lui en rose, blanc, noir (classic) et vert (sport lime). La chose n’est pas pensée pour un changement quotidien, mais plutôt pour la possibilité de donner nouveau look à sa montre pour une longue période.

Le bracelet lui-même a un fermoir pliable, contrairement à des montres telles que la LG G Watch ayant opté pour une boucle classique. C’est une question de goût ici, mais au moins, ça colle avec le style sportswear.
C’est une grosse montre avec un écran de 1.6 pouce et des bords assez présents. Vous ne serez pas dépaysé si vous aimez les montres bariolées style Swatch, mais ça pourrait faire bizarre si vous sortez d’une Dupont.

smartwatch 3

Contrairement à ce qui avait été dit ces derniers mois, Sony a finalement opté pour Android Wear. Par ailleurs, la montre est équipée du GPS, ainsi c’est la première smartwatch tournant sous l’OS de Google étant équipée d’une telle puce.

L’ensemble offre 4 Go de stockage interne et une application Walkman pour que la SmartWatch 3 puisse être couplée à un casque Bluetooth pour suivre enregistrer les parcours de jogging tout en fournissant de la musique sans avoir besoin de smartphone. Cela fait écho à ce que disait Google lors de la longue interview traitant du futur d’Android Wear.

sony smartwatch 3 android

Côté connectiques, la SmartWatch 3 a conservé le port micro USB. Cela en fait là aussi la première montre Android Wear du genre. C’est très pratique lorsqu’on reste longtemps hors de chez soi et que l’on n’a pas son chargeur spécial. Ici on est sur du standard, et c’est bien. L’emplacement est protégé par une pièce bougeant au dos de l’appareil et assurant la protection ip 68 de la montre.

sony smartwatch 3 micro usb
sony smartwatch 3 taille


La batterie fait 420 mAh ce qui, selon Sony, offre deux jours d’autonomie. Avec les notifications permanentes d’Android Wear et l’écran lumineux Sharp de 320 par 320 pixels, il ne serait pas étonnant que cela soit plutôt de l’ordre d’une journée et demie. Ça, ce sont les tests prolongés qui nous le diront.

Mais que fait-elle ?

Comme pour les autres appareils Android Wear, il y a deux grandes fonctions. L’heure, bien sûr, pouvant afficher selon plusieurs design, et les notifications, qui vous parviennent depuis votre smartphone via Bluetooth — appels, SMS, emails, notification des réseaux sociaux.

Tout ce qui apparait dans votre centre de notification ou sous forme de bannières sur votre smartphone Android 4.3 et supérieur, apparait sur la SmartWatch 3. De plus, apparaissent les notifications Google Now basées sur le calendrier, la localisation et les recherches, vous avertissant quand il pense que vous en avez besoin.

 

sony smartwatch 3 bracelet interchangeable

Sony a pas mal retravaillé Android Wear. En plus de l’app Walkman, la marque a également ajouté l’application Lifelog, TV Sideview et l’application remote camera. Lifelog est conçue pour enregistrer les mesures sportives habituelles, pas, distance, calories, en même temps des informations média et divertissement.

Ainsi, es films que vous avez vus, la musique que vous avez écoutée, les jeux auxquels vous avez joué et bien sûr les lieux ou vous avez été, le tout croisé à vos informations sportives, apparaitront sur la timeline visible sur votre smartphone Sony.

TV Sideview est une application venue des smartphones Xperia, permettant de voir la liste des programmes TV et de les lancer sur son téléviseur Sony. L’application remote camera, quant à elle, pourra contrôler des smartphones Xperia et des accessoires tels que l’objectif Sony QX10.

sony smartwatch bracelet silicone
sony smartwatch 3

Le SmartBand Talk

L’autre appareil est donc le SmartBand Talk. L’autre wearable de Sony, qui est donc un smartband, comme son nom l’indique, mais offre ce petit plus qu’est l’écran e-ink de 288 par 128, toujours dans un bracelet silicone. La machine est un entre-deux annoncé à 159 euros, faisant le pont entre les purs smartbands et les smartwatch.

sony smartband talk

L’appareil offre un altimètre, ce qui lui permet, lors qu’il enregistre vos pas, de savoir lorsque ceux-ci se font dans des escaliers, toujours pour être enregistré dans lifelog. La détection automatique du sommeil a été ajoutée depuis le premier SmartBand de Sony, et peut être activée en appuyant sur un bouton. Et puisque c’est une signature de Sony et que c’était un positionnement très clair lors de cet IFA, la protection IP68 est de la partie.

Enfin, comme son nom l’indique, il parle. Et on peut lui parler aussi, d’ailleurs. Le smartband peut gérer les appels, avec un micro, un haut-parleur et la technologie HD Voice. En revanche, pas de GPS indépendant comme avec la SmartWatch 3.

Une batterie de 70 mAh alimente l’appareil, ce qui devrait le faire tenir trois jours pour un usage normal, selon Sony, ce qui n’est pas très élevé sachant que l’on est sur une technologie e-ink. De plus, les premiers essais montrent un software lent et un peu basique, mais il est présenté comme n’étant pas encore terminé. Affaire à suive donc.

sony smartband talk e ink

sony smartwatch 3 android wear

 

Réagissez à cet article !
  • Arnaud B

    « Il est maintenant tant ». Outch.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
IFA 2017 : comme Apple, Samsung persiste dans les montres connectées

Samsung a profité de l’IFA 2017 pour présenter un bracelet et une montre connectée. Les deux produits sont axés sport et sont proposés à des prix plus intéressants qu’auparavant. Mais cela vaut-il encore le coup d’investir dans la montre connectée ?