Sony facilite enfin l’installation des ROMS Custom sur certains Xperia

Maj. le 23 octobre 2017 à 23 h 20 min

Sony vient tout juste de décider de faire un geste en direction des amateurs de ROMS Custom. En pratique, il s’agit de proposer des bootloaders qui permettent un accès facilité au mode Recovery en permettant un démarrage facilité depuis une partition spécifique. Il ne s’agit pour l’instant que d’un petit pas qui concerne une poignée de Xperia seulement.

Sony installation de ROMS Custom

Si les plus bidouilleurs d’entre-vous savent qu’il était possible de procéder à de telle manipulations par le passé. Cela se pratiquait en acceptant d’en assumer tous les risques. Sony n’étant pas adepte de l’ouverture de ses appareils, installer une ROM Custom se révélait vite être un parcours du combattant avec à la clé de potentiels bricks de la machine.

Il fallait en effet exploiter les ramdisks spécifiques des smartphones en question, une opération loin d’être accessible au commun des mortels, mais cette époque semble désormais révolue, du moins pour certains appareils équipés d’un CPU Cortex-A7 de ARM. Vous l’aurez donc compris, ici, nous parlons de machines liées à l’entrée ou au milieu de gamme et donc pas encore des flagships de la marque japonaise.

Les heureux élus sont ainsi le Xperia E3, le Xperia T2 Ultra, le Xperia T3 et le Xperia M2. Sans surprise, nous ne trouvons donc pas de smartphones de la gamme Z. Pour accéder au fameux Graal, il faut commencer par le début, en se procurant l’inévitable logiciel qui permettra de flasher lesdits bootloaders. Flash Tool se télécharge sur le site de Sony.

Rappelons à ce stade que ce type d’opération représente toujours un risque. Flasher un bootloader n’est pas anodin. Veillez à sauvegarder toutes vos données en amont et à respecter scrupuleusement la marche à suivre. Pour découvrir toutes les bonnes étapes nécessaires, rendez-vous sur Fxpblog qui donne tous les éléments utiles.

Notons d’ailleurs, qu’assez étrangement, Sony n’a pas encore communiqué sur cette possibilité. Il est donc difficile de savoir s’il s’agit là de la nouvelle tendance de la firme, pour draguer les bidouilleurs de tous les horizons ou s’il s’agit d’un acte isolé, voire d’un test avant de généraliser une telle ouverture à plus grande échelle. Vous en pensez quoi ?

Réagissez à cet article !
  • Jonathan Simon

    sony ne participe plus a l’AOSP??

  • jean-luc Mutabazi

    à l’époque de Xperia T et Arc S c’était facile d’installer des roms cutoms mais non seulement il y en avait pas bcp mais les roms Xperia officiel était déjà bien, j’utilisais le root juste pour désinstaller des trucs inutiles

  • emmanuel milcent

    Comme ça plus besoin de faire les mises à jour, malin Sony :)

    • Messup7592

      Toutafé ! D’ailleurs, si je ne m’abuse, les modèles cités dans l’article n’ont pas eu droit à Lollipop

  • Sticky Fingers

    Mouai sa fait quand meme quelque temps que sony donne la possibilité de deverouiller ces bootloader pourquoi etre toujours si negatifs envers sony? le risque de brick comme la perte de fonctionnalité c’est chez tout le monde

    • Homoursporc

      J’ai eu un Z2 et c’était tous sauf facile pour flasher.

      • Sticky Fingers

        Je ne dis pas que c’est facile je dis simplement que ce n’est pas plus difficile que pour les autres.. entre utiliser flashtool pour sony ou odin pour samsung par exemple, la procédure est toujours a peu près la meme a savoir un bootloader a deverouiller, installation de recovery custom et enfin flash de la rom.

        • Homoursporc

          Pour moi c’était juste impossible ! Obligé de rester avec la daube de rom de sony. Flashtool ou pas.
          Donc non ce n’est pas la même chose pour tous, yen a qui sont facile à rooter, d’autre difficile et certains comme le Z2 en pack opérateur impossible.

          • Sticky Fingers

            Par hazard lesquel trouves tu plus facile a rooter? car franchement la methode est semblable pour un paquet.
            Après il est plus facile de trouver de bons conseils et de vrais info pour un flagship que pour des mobiles moins vendus c’est sa qui donne cette impression aussi

          • Homoursporc

            justement, cet été j’avais le Z2 : INROOTABLE. Pourtant c’est bien un flagship.
            Après j’ai eu le find7 et là aucun soucis, oppo n’est pas aussi casse couille que d’autre marque. Mais je ne parle que de ce que je connais. Chez samsung j’ai eu le SII, aucun problème (mais il date un peu)
            De toute façon je ne reprendrais pas de phone galère à rooter chez les « grands constructeurs ». Maintenant que j’ai goûté à oppo, je me reprendrais un tel dans le style (one plus, xiaomi, oppo …)

          • Sticky Fingers

            Oui j’aurais du dire « meilleur vente » plutot que « flagship » effectivement, chez les marquent moins connu c’est effectivement plus ouvert, je parlais plus des marques « grands constructeurs »

            Quant au z2, je ne l’ai pas, mais pour avoir eu le z1 et maintenant le z3 j’avais pas rencontré de difficulté (d’ailleur le z3 tu peux le rooter sans deverouiller le bootloader, comme quoi)

          • florian G

            Tu as la méthode de root pour le Z3 sans devoir downgrader?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S8 : Android 8.0 Oreo bêta disponible en France !

La bêta Android 8.0 Oreo débarque enfin sur les Galaxy S8 et S8+ en France. Les utilisateurs peuvent d’ores et déjà télécharger et installer les 1,4 Go de fichiers pour en profiter et passer à la version supérieure de l’OS Android. Les premiers retours sont très bons !