SonicSpy : plus de 1000 applications Android infectées par un spyware

Maj. le 23 août 2017 à 10 h 29 min

L’entreprise Lookout, spécialisée dans la sécurité mobile, basée à San Francisco, vient de découvrir que le logiciel malveillant SonicSpy infecte plus de 1000 applications Android, dont certaines en provenance du Google Play Store. Dans certains cas, le malware est présent depuis le mois de février sans qu’aucun correctif n’ait été déployé.

son icspy malware android

Le malware SonicSpy peut prendre des photos, envoyer des messages textuels, enregistrer des appels vocaux, surveiller les points d’accès WiFi et bien plus encore. Selon toute vraisemblance ce spyware a été créé en Irak, par les mêmes hackers que le malware SpyNote découvert par Parlo Alto Networks l’année dernière.

Comme le rapportent nos confrères de Papergeek, SonicSpy a été découvert dans l’application de messagerie Soniac, téléchargée plusieurs milliers de fois sur Android.  Par le biais de ce logiciel malveillant, les hackers peuvent facilement prendre le contrôle à distance d’un appareil. Au total, les différentes versions de SonicSpy ont plus de 73 fonctionnalités différentes.

Une fois téléchargé, le malware supprime son icône du menu du smartphone. Il permet ensuite aux cybercriminels d’accéder aux données privées de l’utilisateur en se connectant à un serveur distant.

SonicSpy : un malware offrant un contrôle total aux cybercriminels

Google a déjà supprimé trois applications infectées du Play Store : Soniac, Hulk Messenger et Troy Chat. Plus de 5000 utilisateurs ont tout de même téléchargé Soniac avant que l’application ne soit supprimée. Toutefois, d’autres applications potentiellement infectées sont toujours disponibles sur différentes boutiques tierces.

Il est donc indispensable d’éviter de télécharger des applications en provenance de sources inconnues. Soyez très prudents, et lisez toujours les avis des utilisateurs, même sur le Play Store de Google. Les application suspectes sont toujours mal notées. Pensez également à garder votre smartphone à jour et à installer des applications antivirus pour Android.

Les applications infectées par des malwares sont de plus en plus problématiques pour les développeurs et les utilisateurs d’Android. Rappelons que, d’ici 2022, trois téléphones sur quatre fonctionneront sous Android, ce qui rend cet OS beaucoup plus attrayant pour les hackers que iOS.

Réagissez à cet article !
  • Agasseau

    Elle est où la liste?! Pff

    • Bastien Lepine

      Bonjour, nous avons cité uniquement les applications présentes sur le Play Store et retirées par Google : Soniac, Hulk Messenger et Troy Chat. Les autres applications infectées proviennent de boutiques tierces, et nous vous recommandons purement et simplement de ne pas utiliser ces boutiques.

  • bidou

    Effectivement, ne donnez pas la liste surtout, hein.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
8fff3b6e86eef175ac7df1d87a794f09G