Sommeil : à cause des smartphones, les jeunes dorment de moins en moins

Une étude révèle que les jeunes dorment de moins en moins l’avènement de l’ère des smartphones. De nombreux jeunes sacrifient leur temps de sommeil pour passer plus de temps sur les réseaux sociaux ou les jeux mobiles. Les conséquences peuvent être très négatives, pouvant aller jusqu’à l’échec scolaire ou la dépression. 

sommeil smartphone jeunes

Selon une étude publiée par le Sleep Journal, les adolescents dorment de moins en moins. Alors que les experts recommandent 9 heures de sommeil par nuit, le nombre de jeunes qui dorment moins de sept heures par nuit a augmenté de 22% entre 2012 et 2015. Depuis 2015, 43% des ados dorment moins de sept heures par nuit la plupart du temps. Chez les jeunes de 17 et 18 ans, ce taux monte à 51%. Des chiffres alarmants, qui seraient directement liés à l’essor du smartphone.

En effet, entre 2012 et 2015, le nombre de jeunes possédant un smartphone a considérablement augmenté. La génération actuelle est la première à passer toute son adolescence avec un smartphone à la main. Il semblerait ainsi que les jeunes qui passent plus de temps sur internet et sur les réseaux sociaux aient plus de chances de moins dormir. Concrètement, passer plus de cinq heures par jour sur internet augmente le risque de manquer de sommeil de plus de 50%. Au contraire, ceux qui passent plus de temps avec leurs amis ou pratiquent une activité sportive tendent à dormir plus.

Ce phénomène est simple à comprendre. Les smartphones permettent d’accéder instantanément à internet, même en déplacement. Contrairement aux autres appareils électroniques comme les télévisions ou les ordinateurs de bureau, les smartphones et les tablettes sont très faciles à emmener dans sa chambre et sous la couette. De nombreux adolescents cèdent à cette tentation et s’endorment en regardant leurs téléphones. Il est d’autant plus difficile de se défaire de cette habitude que beaucoup se servent de l’alarme de leur smartphone pour se réveiller le matin, ce qui les force à laisser leurs smartphones sur la table de nuit.

Sommeil : certains jeunes passent des nuits blanches sur leurs smartphones

Encore plus inquiétant, un grand nombre d’ados ont tendance à se réveiller en pleine nuit pour saisir leur smartphone et consulter leurs notifications. Selon une étude datée de 2014, 80% des jeunes avouent utiliser leurs smartphones lorsqu’ils sont supposés dormir, parfois toute la nuit alors que leurs parents les pensent assoupis. Une pratique que l’on appelle le Vamping.

Le problème est que le fait de répondre à des textos ou de naviguer sur les réseaux est une activité stimulante émotionnellement et mentalement. De fait, le sommeil s’en trouve perturbé par la suite. Rappelons également que la lumière bleue émise par les écrans de smartphones et de tablettes empêche le cerveau de produire de la mélatonine, l’hormone qui aide à s’endormir. Toutefois, les smartphones récents proposent un filtre de lumière bleue permettant de remédier à ce problème lors d’un usage nocturne.

Les conséquences du manque de sommeil peuvent être désastreuses. Les jeunes qui dorment moins ont de moins bons résultats scolaires, et risquent également de développer des troubles de santé comme l’obésité, la dépression ou l’anxiété. Ainsi, à cause des smartphones la génération actuelle est plus atteinte par la dépression. Pour éviter de tomber dans cette spirale infernale, la seule solution est de s’imposer une meilleure hygiène de vie, en se forçant à ne pas utiliser son smartphone après une certaine heure. Et vous, dormez-vous moins à cause du smartphone ?

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Non seulement ils dorment moins, mais en journée ça devient des zombies. Après faut pas s’étonner qu’ils soient davantage irritables, irrespectueux, associables, etc.
    Après c’est compliqué car même s’il reste la possibilité de couper le wifi, on peut se dire qu’une fois son forfait cramé il s’arrêtera, sauf que c’est valable si on habite en pavillon. En appartement, ils trouvent toujours un voisin ou une façon pour avoir leur code wifi. Y’a pas de solution.

    • anonyme

      La confiscation/suspension de l’outil. Redoutablement efficace.

      N’achetez pas de smartphone. Choisissez les téléphones qui ressemblant à des télécommandes, qu’on ne peut connecter. Là il n’y aura pas d’addiction internet – mobile. Reste le soucis du sms de nuit. Là faut confisquer la chose si il y a abus.

      • javascript

        Et en faire un objet de convoitise ultime pour le/la gamin(e) ? Parce que tu me confisques un truc, je vais avoir envie de l’utiliser. Et c’est d’autant plus vrai pour un enfant. Si je ne peux pas le faire je vais attendre – patiemment – de pouvoir l’utiliser, et une fois avec l’appareil je vais péter le forfait, clairement. (je me met dans la situation, ce n’est pas mon cas)
        Je suis d’accord avec toi mais confisquer est pas une solution parfaite (et je ne sais pas quelle est la bonne solution, et j’aimerai le savoir)

        • tony

          la bonne solution ,c’est de montrer l ‘exemple et de ne pas être constamment sur son smartphone devant les enfants.
          L’installation d un brouilleur dans la maison la nuit, permetterait de s’en passer, enfants comme parents.
          Pas de raison que ca s’applique qu’aux enfants.

    • Yoann

      Moi avant on me prenait mon téléphone le soir au moins aucun problème !

    • Pfelelep almost harmless

      Y’a rien de compliqué: sous mon toit, c’est moi qui fais la loi.

  • Pfelelep almost harmless

    Merci Jackie et Michel !

  • diordnAi

    Et comme d’hab c’est le téléphone le responsable.
    Il y a des morts sur la route ? Interdisons les voitures.
    Il y a des attentats ? Que l’on mette des couvre-feu permanents.

    Le problème doit être coupé à la source : l’éducation. Ça sert à rien autrement, justement confisquer quelque chose la rend plus attrayante pour la personne.
    Si les parents apprenaient aux enfants à se servir de la technologie au lieu de leur donner comme ça, il y aurait beaucoup moins de merde croyez-moi.

  • Achour

    Je peux confirmer que je dors maximum 4 heures par jour mais je ne peux pas confirmer si c’est à cause de mon smartphone.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Semi dévoile le camion électrique du futur, 800 km d’autonomie !

L’entreprise d’Elon Musk vient de dévoiler son premier camion électrique, le Tesla Semi. Résolument futuriste, le semi-remorque électrique bénéficie d’une autonomie de 800 km. Après avoir révolutionné le monde de l’automobile, Elon Musk s’attaque à celui du transport routier. Que sait-on du premier camion Tesla ?

8ef7e97a301de152c87feaf3a7b84488vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv