Soldats transsexuels : le PDG de Google se dresse contre Donald Trump

Suite à la décision de Donald Trump d’interdire aux personnes transgenres de s’engager dans l’armée américaine, le CEO de Google, Sundar Pichai, a pris la parole sur Twitter. Le chef d’entreprise se dresse fermement contre cette discrimination injuste contre les soldats transsexuels.

sundar pichai vs donald trump soldats transsexuels

Mercredi dernier, Donald Trump annonçait sur Twitter que l’armée américaine n’accepterait plus que les personnes transgenres combattent pour le pays. Le chef d’Etat affirme avoir pris cette décision après avoir consulté les généraux et les experts militaires américains. Face à cette annonce scandaleuse, de nombreuses personnes se dressent contre le Président des Etats-Unis.

Parmi ces personnes révoltées, on compte Sundar Pichai, le CEO de Google. Le chef d’entreprise s’est à son tour exprimé sur Twitter il y a quelques heures, pour manifester toute sa gratitude envers les soldats transsexuels de l’armée américaine. Son message s’accompagne du hashtag #LetThemServe (laissez-les servir).

Après le tweet de Sundar Pichai, le compte Twitter de Google a posté un tweet similaire. On ignore donc si le message a été posté sur le compte de Pichai par un porte-parole du CEO qui gère également le compte de Google ou si le chef d’entreprise s’en charge lui-même. Quoi qu’il en soit, ces messages traduisent de façon explicite la position de Google vis-à-vis des personnes transgenres. La firme de Mountain View est prête à combattre contre la discrimination.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le CEO de Google s’opposer à Donald Trump. En décembre dernier, Sundar Pichai appelait au soutien du peuple musulman suite au décret anti-immigration du Président américain.

Soldats transsexuels : Sundar Pichai est le premier chef d’entreprise de la Silicon Valley à s’opposer à Donald Trump

Si ce point de vue est vraisemblablement partagé par la plupart des gens, Pichai est l’un des premiers dirigeants de la Silicon Valley à dévoiler son opinion publiquement. Pour l’heure, les autres CEO ne se sont hélas pas exprimés sur cet épineux sujet. Il est cependant probable qu’une firme comme Facebook s’exprime à son tour. En 2014, Mark Zuckerberg s’était excusé auprès des transsexuels suite à l’interdiction des pseudonymes sur Facebook.

Notons que c’est Barack Obama qui avait fait en sorte que les personnes transgenres puissent servir le pays l’année dernière. Cependant, à cause de la période de grâce, l’armée ne pouvait pas les enrôler jusqu’à ce mois-ci. Ainsi, Donald Trump pourrait parvenir à annuler la mesure de son prédécesseur en toute tranquillité.

Quoi qu’il en soit, rappelons qu’il ne suffit pas que Donald Trump émette un tweet pour faire passer une loi. Rien ne garantit que le projet sera accepté pour le moment. En tous les cas, cette prise de position du Président est en total contraste avec ses promesses de campagne, même si peu de gens sont surpris par ce revirement.

Réagissez à cet article !
  • Tibo77

    Je suis sûr que Trump tremble déjà. ..

  • Unkbody

    Ou bien Trump devrait laisser ces transgenre aller au combat et au front, histoire de les utiliser comme bouclier humain.

    De quoi il se mêle le CEO de Google ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Switch : Nintendo propose enfin de personnaliser la console

Vous pourrez prochainement personnaliser votre Nintendo Switch… enfin sauf sim vous vivez au Japon, où le constructeur de consoles japonais permet depuis peu de précommander une version personnalisée de la Switch. On peut choisir parmi 5 couleurs pour chaque Joy-Con, et…

1c3760d2e6d343ba51d8f78e89f3f11c{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{