SNCF : les TGV sans chauffeur seront mis sur rails dès 2022

Jamais vraiment à l’heure, les TGV et autres trains de la SNCF le seront peut-être d’ici 2022. Comment ? En procédant à l’automatisation d’une partie de ses machines, TGV comme trains de banlieue (TER et RER) et dont le premier serait mis sur rails en 2019 de façon à ce qu’il soit testé efficacement. Une grande première dans le milieu du ferroviaire !

insolite vol TGV

Tandis que des acteurs comme Google, Audi ou encore Volvo planchent sur des projets de voitures connectées et autonomes, d’autres travaillent d’arrache-pied sur d’autres thématiques bien précises. C’est le cas de la SNCF par exemple.

En plus de vouloir intégrer le WiFi à bord des trains d’ici fin 2017, l’entreprise ferroviaire française souhaite franchir un nouveau cap d’ici 2022 via la mise en circulation de machines autonomes sur les voies ferrées. Autrement dit, des engins automatisés capables d’agir sans l’aide de conducteurs.

La SNCF prévoit d’automatiser les TGV et trains de fret d’ici 2022

De façon à augmenter la fréquence des trains et respecter davantage les horaires indiqués en gares, la SNCF s’atèle en ce moment dans le développement d’un projet centré autour de l’intelligence artificielle.

L’idée ? Automatiser les TGV et trains de fret tels que les TER et RER dès 2019 et ainsi remplacer les conducteurs par cette technologie de pointe. L’objectif n’étant bien évidemment pas de remplacer complètement l’être humain, celui-ci étant nécessaire pour des opérations bien précises (ouverture/fermeture des portes, aléas divers). Les tâches annexes, où l’homme n’aurait pas à intervenir directement, seraient quant à elles contrôlées depuis un poste de commande.

Ce projet de train autonome fera justement l’objet d’une première phase d’expérimentation en 2019 via la mise en circulation d’un train de fret. Au cas où la manœuvre s’annonce concluante, ces derniers pourraient alors être mis sur rails, tout comme les TER sans chauffeurs en 2021 et les TGV à raison de 2022/2023.

On précisera enfin que l’axe Paris-Lyon est celui qui est privilégié par la SNCF dans un premier temps du fait de son taux de fréquentation quotidien ultra élevé. Le chantier qui attend la compagnie tricolore est colossal et pourrait donc être 100% effectif peu de temps après que les premiers véhicules autonomes français auront été déployés sur le territoire.

Réagissez à cet article !
  • applepie

    lol jamais vraiment à l’heure ! est ce que vous connaissez même le taux de retards des TGV ?
    Il est de moins de 5% en moyenne tous les mois. mais merci pour ce grand journalisme

    • Matt Hieu

      Le baromètre officiel de la SNCF est bien moins optimiste que toi tout de même…

      1 TGV en retard pour 4 à l’heure en avril 2017, soit 20% de retard… Et ce en comptant que le train est à l’heure s’il a moins de 5 minutes de retard par tranche d’1h30 de trajet… Donc 9 minutes de retard sur un Paris-Lyon (2h) par exemple, c’est compté comme à l’heure…

      Et si on regarde l’évolution mensuelle disponible sur le site dédié à l’open data de la SNCF, le taux de retard des TGV depuis septembre 2011 oscille entre 7.3% le meilleur mois et 20% le pire. On est loin du “moins de 5% tous les mois”, et il n’y a même eu AUCUN mois depuis septembre 2011 où le taux a été inférieur à 5% ! Donc avant de reprocher aux journalistes de faire du mauvais boulot, vérifie tes propres affirmations… Et c’est pas mieux sur les autres types de trains.

      Là où les journalistes auraient peut-être dû creuser un peu plus, c’est plutôt sur la cause de ces retards. J’ai du mal à croire que la principale cause de retard soit le conducteur du train, surtout dans les nombreux cas où le train est à l’heure au départ et en retard à l’arrivée… Du coup, on peut s’interroger sur la sincérité de la SNCF quand elle avance la ponctualité comme motivation à l’automatisation.

  • DarkSamS

    Super encore un moyen stupide d’augmenter le chômage pour que les riches deviennent toujours plus riche et la classe moyenne devient alors les pauvre et les pauvre toujours autant dans la misère…

    Pourquoi vouloir à ce point changer les chose dans le mal plutôt que dans le bien…
    Est-ce que le faite que la SNCF supprime le métier de conducteur de train va leur permettre à ce point de faire des économies… Pitoyable cette société à toujours vouloir être plus riche alors qu’ils le sont déjà…

    • Nono13

      On peut aussi remplacer les inscriptions, les démarches, les achats par internet et les remplacer tout ça par des personnes physiques dans des guichets. Ca fera chier tous les clients (qui paieront plus cher d’ailleurs) mais ça créera de l’emploi.
      On peut aussi supprimer les journaux et magazines en électronique (sacré internet) ce qui permettra d’embaucher des vendeurs de journaux. Il faut aussi remplacer tous les supermarchés physiques par des petits commerçants. Il ne faut surtout pas fiabiliser les produits que l’on nous vend parce que s’ils ne se dégradent plus ça va faire des vendeurs, des réparateurs, des mécaniciens.

      On peut continuer longtemps comme ça.

    • joe2x

      Est-ce que le faite que la SNCF supprime le métier de conducteur de train va leur permettre à ce point de faire des économies.. ?
      ==> jusqu’à preuve du contraire, oui,cela permettra de dépenser dans la masse salariale et surtout que ce type de personnel, tout du moins le TGV coute très cher à la SNCF, les conducteurs partent à la retraite vers 55 ans, voire 50 ans quand dans le privé l’age de départ est à 65 ans (ou le sera très prochainement)

      Pitoyable cette société à toujours vouloir être plus riche alors qu’ils le sont déjà…
      ==> qui ? la société SNCF ? jusqu’à preuve du contraire, c’est plutot la misère financièrement avec une SNCF de moins en moins rentable malgré que les prix des billets n’arrêtent pas de monter en flèche

  • Matt Hieu

    “Automatiser les TGV et trains de fret tels que les TER et RER dès 2019”
    Donc les passagers des TER et des RER, c’est du fret ? ^^

    • itachi

      C’est ce que je me demandais. o_O

  • iAndroid

    Et aussi remplacer les cheminots par des robots histoire que les débilos de CGT et Sud Rail arrêtent de nous pourrir la vie ainsi que celle de leurs collègues qui ,eux, ont envie de travailler contrairement à ces ramiers de gauchistes.

  • Robie

    Ca sent la grève cette histoire !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi 6 : test complet, avis, écran, photo et autonomie

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 6 voici notre compte rendu sur le flagship chinois notre avis sur son écran, l’appareil photo et son autonomie. Nous allons voir si le dernier né du chinois est un flagship killer ou non, le constructeur dispose d’une certaine aura dans l’hexagone alors que ces produits ne sont pas commercialisés hors de ces frontières.

b599417d173f7c7b41aedb7871a6bdd2hhhhhh