Snapdragon : Qualcomm fête les 10 ans de ses processeurs mobiles, retour sur une révolution

Les processeurs Snapdragon de Qualcomm fêtent leurs 10 ans. C’est en 2007 que le Qualcomm Snapdragon S1 fut officiellement présenté. Dix ans plus tard, Qualcomm domine l’industrie des processeurs mobiles, et les puces Snapdragon sont étroitement liées aux smartphones Android. Dans le cadre de ce dixième anniversaire, revivez l’incroyable évolution des Snapdragon. 

qualcomm snapdragon dix ans

Si vous possédez un smartphone Android, il y a de fortes chances qu’il soit équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon. Le géant américain domine largement l’industrie face à son rival Mediatek. De même, si Apple, Samsung et Huawei produisent leurs propres processeurs, leurs parts du marché sont infimes en comparaison. Ces processeurs sont étroitement liés à Android, et ce depuis la première heure.

En effet, le tout premier processeur Qualcomm Snapdragon S1 fut lancé il y a 10 ans, le 14 novembre 2017. Le premier smartphone à embarquer ce processeur, le HTC Dream est également le tout premier smartphone Android. À l’époque, cette puce gravée en 65 nanomètres se présentait comme une révolution. Pourtant, ce processeur fait aujourd’hui figure de dinosaure face à un Snapdragon 835 d’une superficie de seulement 10 nanomètres. Cette différence reflète bien la vitesse incroyable à laquelle les puces Qualcomm ont évolué en dix ans.

Snapdragon : dix ans de progrès et d’innovations révolutionnaires

Tout au long de cette décennie, Qualcomm a aussi franchi de nombreuses étapes importantes. En 2010, le premier Snapdragon dual-core a vu le jour. En 2011, la firme lance le Snapdragon S3 cadencé à 2,5GHz et atteint les 500 millions de puces vendues. En 2012, le tout premier appel VoLTE a été passé à l’aide d’une puce Snapdragon et le Snapdragon S4 est le premier processeur mobile équipé d’un modem 4G. C’est en 2013 que la firme introduit ses gammes Snadragon 200, 400, 600 et 800 pour conquérir toutes les gammes de smartphones.

En 2016, la firme présente la première puce modem LTE capable d’atteindre un débit de 1Gbps. En 2017, la technologie Snapdragon a été utilisée pour réaliser la toute première connexion en 5G, et le Snapdragon 835 est le premier processeur mobile gravé en 10 nm. Cette puissante puce marquera l’année 2017 en équipant la grande majorité des flagships Android. Le 4 décembre 2017, la firme franchira un nouveau cap avec le lancement du nouveau Snapdragon 845, qui équipera la plupart des flagships haut de gamme Android de 2018.

Entre temps, la firme s’est diversifiée en développant des processeurs pour les montres connectées et les systèmes d’infotainment automobiles. Bien décidé à conserver son indépendance et à continuer son bonhomme de chemin envers et contre tout, Qualcomm vient de refuser une proposition de rachat à hauteur de 103 milliards de dollars par Broadcomm.  L’aventure est loin d’être terminée, et face aux incroyables progrès effectués en 10 ans, on ose à peine imaginer les possibilités qu’offriront les Snapdragon en 2027. Joyeux anniversaire Snapdragon !

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
d31893cc998ece6109aaef398ee42c3b&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&