Snapdragon 835 : premiers benchmarks officiels impressionnants

Le Snapdragon 835 subit ses premiers benchmarks officiels grâce à une plateforme de test mise à disposition par Qualcomm. Ses résultats sont impressionnants, aussi bien au niveau de son CPU que de son GPU, et augure du très bon pour les prochains smartphones haut de gamme s’équipant avec la nouvelle plateforme Snapdragon.

snapdragon 835

Les smartphones, c’est bien beau ! Mais ceux-ci ne seraient rien sans les SoC (system on chip) les propulsant, ces petites puces intégrant à elles seules processeurs, GPU et antennes si ce n’est plus régissant les fonctionnalités avancées de nos appareils.

A ce petit jeu, cela fait des années que Qualcomm est passé maître dans l’art de donner leur puissance aux smartphones haut de gamme. Le Snapdragon 835, apparu en benchmark il y a peu, apparaît enfin par les voies officielles aujourd’hui.

Le Snapdragon 835 passe par les plus grands benchmarks

En effet, le constructeur américain a permis à nos confrères d’Android Police de mettre à l’épreuve un smartphone de test équipé de sa dernière puce. L’occasion de mesurer les performances de sa puce face aux générations précédentes d’appareil.

Sur Geekbench, on peut voir que le Snapdragon 835 prend 40% de performances supplémentaires en multi-coeur face au Snapdragon 821. Toutefois, c’est bien normal alors que le nombre de coeurs est doublé sur cette version.

En coeur unique, la différence est tout de suite moindre face, par exemple, au Kirin 960 du Huawei P10. Cela suffira-t-il à vaincre le prochain Exynos 8895, apparu aussi sur Geekbench ? Difficile à dire pour le moment.

On retrouve par ailleurs sur AnTuTu le même boost en performance.

C’est au niveau du GPU que l’on remarque une nette amélioration de ses performances, qu’importe le test effectué et ce même sur le plus exigeant. De toute évidence, il s’apprête à être le nouveau champion du jeu mobile.

Sur 3DMark, l’apport de ce nouveau GPU est d’autant plus marqué que le Snapdragon 835 arrive à dépasser de près de 50% les performances du 821 sur le test GL ES 3.0, et près de 40% sur le GL ES 3.1. Encore une fois, l’Adreno 540 semble tout arracher sur son passage.

Il n’y a pas que les performances brutes dans la vie, d’autant que vous utiliserez majoritairement votre téléphone pour naviguer sur le net. C’est ce que teste le benchmark Google Octane, et ce Snapdragon 835 arrive à être plus rapide de 50% face au Snapdragon 821. Ca promet.

Des tests plus extensifs ont été fait par nos confrères, mais vous aurez compris le message principal : le nouveau SoC de la “plateforme” Snapdragon représente bien une belle évolution par rapport à son précédent processeur, particulièrement grâce à son nouveau GPU Adreno 540. Nous avons hâte de voir tout ça téléphone en main !

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    Ok mais niveau consommation ? …

    • The Rebrand Nation

      3.5 watt

  • Plumplum

    Autres chiffres sur Qualcomm :
    Revenus liés à la vente de puces en 2016 : 15.4 milliards de dollars
    Bénéfices liés à la vente des puces 1.8 milliards.
    Revenus liés aux licences : 7.6 milliards
    Bénéfices liés aux licences : 6.5 milliards

    78% du bénéfices est fait sur des licences qui impactent en partie aussi leurs concurrents

    Des revenus totaux de 23 milliards et un bénéfice de 8.3 milliards
    On est sur un rapport bénéfices/revenus qui est proches, voire supérieur, à celui d’Apple.
    À la différence que si Apple se gave honteusement sur ses produits, eux au moins ne se gavent pas sur la ventes des produits de leurs concurrents.

    Je serais curieux de connaître les bénéfices qu’ils font lors de la ventes des puces de leurs concurrents…

    • Lochheart

      Et alors ? Qualcomm est a la base de nombreuses technologies actuelles, c est normal d en tirer des benefices. Surtout sur un marché qui voit 1 milliards de Smartphones se vendre annuellement.

      • Plumplum

        Il est normal d’en tirer les bénéfices, il est anormal que ces bénéfices soient totalement disproportionnés par rapport aux bénéfices de ton matériel…
        Ce qui serait normal, c’est que Qualcomm fasse par exemple 20% de bénéfices sur ses puces et 20% sur ses brevets.
        En concentrant tout son bénéfice sur les brevets, il y a concurrence déloyale.

        Je te donne un exemple.
        Tu crées une puce qui te coûte 30dollars. Tu as ta r&d sur tes brevets qui t’as coûté 2dollars.
        Tu vas chez un constructeur, tu lui dis : je vends ma puce 30dollars et mes brevets 15dollars, ça vous fait un total de 45dollars, tu fais 13 dollars de bénéfices.
        Ton concurrent va voir le même constructeur et cherche à vendre une puce équivalente qui lui aura coûté 30dollars, le constructeurs est obligé de prendre tes brevets qui coûtent 15 dollars car ils sont essentiels… Soit ton concurrent renonce à faire des bénéfices, soit il perd le marché. Si le concurrent gagne le marché, tu t’en fous, de tout de façon, tu fais 13dollars de bénéfices quand lui en fait 0 en ayant vendu la puce. Est-ce normal?

        Tu détruis la rentabilité de tes concurrents qui quittent le marché.
        Sur les soc pour smartphones, les concurrents qui ont quitté le marché sont par exemple : Texas instruments, broadcom, st-microelectronic, intel, NVIDIA…
        Pour NVIDIA et st-microelectronic, ce sont des postes de r&d détruits en France.

        Il reste des concurrents qui n’ont pas besoin de faire de bénéfices sur leurs puces car ils en font sur le smartphone ou sur des services : Apple, Huawei, Samsung et peut-être prochainement Xiaomi…
        Il reste également des fabricants cantonnés quasi exclusivement au marché interne chinois sur lequel Qualcomm a déjà été condamné pour ces pratiques : Spreadtrum.
        Et il reste Mediatek. Après tu te demande pourquoi ils ne mettent pas d’énorme GPU? La réponse est simple : pour rester moins chers… Ceci dit l’utilité de ces gros GPU en dehors des benchmarks est assez marginale.
        Ajoute à cela que le coût de ces brevets serait indexé sur le mieux de ventes de l’appareil et tu comprendras pourquoi tu ne trouveras jamais de puces Mediatek sur un appareil haut de gamme.

        Voilà… Maintenant si ça te choque pas, faudra pas venir te plaindre quand il y aura monopole…
        Ou quand les constructeurs seront obligés d’annuler intégrer le prochain soc raté de Qualcomm faute de concurrence.

        Maintenant si tu ne comprends pas le problème, je ne peux plus rien pour toi.

        • Lochheart

          Je comprend le probleme d abus de sa position, mais pas sur les brevets. Aujourd hui internet mobile n existerait pas sans Qualcomm, c est normal qu ils en tirent des benefices. Par contre on sait que le retrait de Nvidia du marché n est pas du au prix mais a la pression sur les partenaires commerckaux. Et la oui ca doit etre puni.

          • Plumplum

            Comme j’essaie de te l’expliquer, la position dominante est créée grâce à ces brevets…
            Il y a une différence entre faire des bénéfices sur tes brevets et t’en servir pour éliminer la concurrence.

            Comment peux tu faire pression sur les partenaires commerciaux ? Tu leur dis : vous voulez aller chez un concurrent pour la puce ? On refuse de vous vendre les brevets indispensables. C’est la manière dure qui aurait été utilisée avec NVIDIA.
            La manière douce, c’est comme j’essaie de t’expliquer de fausser la concurrence en vendant tes puces quasi à perte et à te rattraper sur tes brevets essentiels vendus à des tarifs très élevés.
            À côté de ça, le brevet, tu t’arranges pour ne pas le vendre à ton concurrent mais directement au constructeur.
            Ça te permet de le rattraper dès qu’il veux utiliser une puce concurrente

            Qualcomm est sensé faire des offres honnêtes et raisonnables sur les brevets indispensables (FRAND), le déséquilibre entre les bénéfices sur les brevets et ce sur le matériel autorise à se poser des questions sur la nature raisonnable du coût de ces brevets.

            La vision à court terme des constructeurs moutons fait qu’ils s’écrasent, le résultat va être qu’en dehors d Apple, Samsung et Huawei, tous les hauts de gamme auront des puces Qualcomm. Le consommateur mouton va vouloir un haut de gamme dont il n’utilisera pas la puissance et le concurrent n’ira pas faire tous les ans de puce haut de gamme qu’il n’arrive pas à vendre à cause des brevets de Qualcomm, il va s’enfermer dans une image bas de gamme faute de débouchés ou quitter le marché.
            Des qu’un concurrent de Qualcomm sort une puce haut de gamme, elle ne se vend pas, peu importe ses qualités.
            Ça a été le cas pour mt6595 ou pour Intel Z3580 et ça va encore être le cas pour X30.

            À côté de cela Qualcomm a aussi inondé à une époque l’entrée et le milieu de gamme avec des puces minables comparées à la concurrence comme s410 ou s615

          • Lochheart

            C est un vaste debat, mais tu ne peux pas non plus empecher un innovateur de gagner de l argent sous peine de ne voir plus personne le faire.

            Qualcomm a abusé de sa position dominante, mais il n est pas arrivé a cette position par hasard. Y a pas de situation idéale.

          • Plumplum

            Ces brevets ne doivent pas permettre d’avoir évincer la concurrence.

            Et c’est un fait, de nombreux concurrents ont déserter le marché du soc lte.

            Il y a des exemples d’innovations et de brevets qui pratiquent des tarifs non discriminants et justes…
            USB Group par exemple..
            Ou encore Arm dont les coûts de licences permettent à des petites entreprises d’émerger tout en gagnant de l’argent.

  • jerem06

    Hormis pour la réalité virtuelle, ce surplus de puissance ne sert à rien, un Snapdragon 650 fait déjà tout tourner sans broncher et son successeur, le 660, en plus d’être plus rapide, consommera moins d’énergie grâce à son passage du 28nm au 14nm.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Switch : Nintendo propose enfin de personnaliser la console

Vous pourrez prochainement personnaliser votre Nintendo Switch… enfin sauf sim vous vivez au Japon, où le constructeur de consoles japonais permet depuis peu de précommander une version personnalisée de la Switch. On peut choisir parmi 5 couleurs pour chaque Joy-Con, et…

d8b8a77df6549567e7cc5060553d3f79ZZZZZZZZZZZZZZZ