Snapdragon 820 : tout ce qu’on attend du prochain Soc de Qualcomm

Date de dernière mise à jour : le 14 avril 2016 à 18 h 15 min

Après avoir essuyé les plâtres cette année avec son processeur Snapdragon 810, Qualcomm compte bien rebondir dans les prochains mois avec le Snapdragon 820. Annoncé en mars dernier lors du MWC 2015, le prochain Soc de Qualcomm destiné au haut de gamme viendra réparer les erreurs de son prédécesseur.

Avec cette nouvelle puce, Qualcomm va réutiliser quatre cœurs maison optimisés et censés offrir une meilleure gestion thermique que les cœurs ARM. En outre, il s’appuiera sur le processus de gravure en 14 nanomètres FinFET employé sur les derniers Soc de Samsung.

En dehors des optimisations citées plus haut, le Snapdragon 820 s’équipera d’un GPU Adreno 530 cadencé à à 650 MHz qui serait le plus rapide jamais conçu par Qualcomm. On retrouvera également un modem 4G de catégorie 10, le support de la RAM LPDDR4 (jusqu’à 2,1 GHz), de l’encodage vidéo 4K à 30fps, la lecture des vidéos 4K à 60 fps et la possibilité, pour les constructeurs, d’intégrer des capteurs photo pouvant aller jusqu’à 28 Mégapixels.

Quatre cœurs maison signé Qualcomm

Avec son Snapdragon 820, Qualcomm va utiliser quatre cœurs maison au lieu de se baser sur les solutions proposées par ARM comme sur le S810 et sur ses autres Soc 64 Bit. Il s’agira donc de la toute première architecture 64 Bit originale du constructeur de puces qui opérera ici un véritable retour aux sources. Avant le Snapdragon 810, les Soc de la série 800 destinés aux smartphones hauts de gamme et le Snapdragon 600 du Galaxy S4 employaient des cœurs maisons « Krait ».

Avec le 820, on retrouvera des cœurs baptisés Kryo d’une fréquence maximale de 3 Ghz. Toutefois, rien ne dit que les constructeurs pousseront la puissance jusqu’à cette limite  Pour Qualcomm, le fait développer des cœurs maison ne sert pas qu’à se démarquer mais également à proposer des solutions à la fois plus performantes et plus économes en énergie, tout en offrant une meilleure gestion de la température, pour une fréquence d’horloge équivalente.

On se rappellera notamment des cœurs Krait 400 employés dans les premiers Soc de la série Snapdragon 800 qui avaient permis d’atteindre des performances équivalentes à celles des Cortex A15 mais avec une meilleure dissipation thermique.

Une gravure en 14 nanomètres assurée par Samsung

Tout comme le processeur Exynos 7420 des Galaxy S6 et S6 Edge, le Snapdragon 820 sera gravé en 14 nanomètres. Samsung a été choisi comme fondeur, le Soc pourra ainsi profiter du processus de fabrication déjà employé sur le Soc de ses deux derniers flagships.

Grâce à sa gravure en 14 nanomètres, le Soc de Samsung est en mesure d’offrir 20% de performances en plus qu’un Soc 64 Bit gravé en 20 nanomètres pour une consommation d’énergie réduite de 30 à 35%. On imagine donc qu’il en sera de même pour le Snapdragon 820. Par ailleurs, la gravure en 14 nanomètres devrait permettre de réduire les émissions de chaleur, réduisant ainsi les risques de surchauffe.

A quoi s’attendre en termes de performances ?

Au vu des premiers benchmarks leakés en juin, le Snapdragon 820 serait un véritable monstre de puissance. Avec un score de 4970 points sur le test multi core du benchmark Geekbench, il se place pile entre l’Exynos 7420 des Galaxy S6 et S6 Edge (5284 points) et le Snapdragon 810 qui dans ses meilleurs jours parvient à atteindre 4424 points au sein du Xiaomi Mi Note Pro.

Sur le test single core, il obtient un score incroyable de 1732 points, passant ainsi devant l’Exynos 7420 (1486 points) et le Snapdragon 810 (1227 points). Une fois intégré dans un smartphone haut de gamme et accompagné de son GPU Adreno 530, de 3 ou 4 Go de RAM LPDDR4 et d’un logiciel bien optimisé, il devrait atteindre des performances hors normes.

Zeroth, la plateforme cognitive de Qualcomm

Avec son Snapdragon 820, Qualcomm ne compte pas seulement inaugurer sa première architecture 64 Bit originale mais également lancer la plateforme Zeroth, basée sur l’intelligence artificielle. Concrètement, celle-ci devrait permettre d’assimiler les usages des utilisateurs pour rendre le Soc plus efficace au quotidien. Une sorte d’assistant à la fois matériel et logiciel très ambitieux sur lequel Qualcomm n’a que très peu communiqué pour l’instant mais qui fera ses débuts avec son nouveau Soc.

Date de sortie du Snapdragon 820

D’après les derniers rapports en provenance de Chine, Qualcomm aurait déjà finalisé les premiers échantillons du Soc et les aurait envoyés fin juin aux premiers constructeurs censés inaugurer le Snapdragon 820 dans leurs futurs flagships. Constructeurs qui ne sont autres que Sony avec son Xperia Z5, Xiaomi avec les Xiaomi Mi5 et Mi5 Plus et HTC avec son HTC Areo.

Une fois cette étape effectuée, les tests peuvent durer jusqu’à six mois avant de voir débarquer les premiers smartphones équipés de la puce sur le marché. Autrement dit, il faudra attendre le dernier trimestre de l’année. Concrètement, le Soc est attendu au sein des quatre mobiles cités plus haut ainsi que dans le LG G4 Pro et dans un smartphone chinois du nom de Mstar S700 Pro. Il pourrait également remplacer le Snapdragon 810 dans le prochain Nexus conçu par Huawei.

La rédaction vous conseille :

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Flo974 #PartiExtrémisteSamsung

    Je l’attend bien cuit!

  • BareThingz

    je vais equiper ma plancha avec !!

  • Charles

    J’ai arrêté de lire quand j’ai vu les superlatifs utilisés….rien que des mensonges

    • emmanuel milcent

      Tu parles trop tôt… ferme ta bouche

      • Charles

        Apprend à respecter tes semblables…..Je ne vais pas refaire ton éductaion mais la prochaine fois, je te repondrai à la mesure de tes injures

  • jejemc

    Merci a sammy pour la gravure ;) et ont dit que sammy innovent pas ;)

  • nono

    se situe entre un 7420 et un s810 il et donc pas si performant que sa surtout si il doit faire face au nouveau proc samsung qui devrait bientôt arrive

    • blackeagle988

      Et face aussi au Helio X20 de Mediatek et au Kirin 950 de Huawei.

      • nono

        en gros se s820 c est le vrai s810 sa sent mauvais pour eux

    • Young Dough

      Pas si performant dans le benchmark synthetique Antutu mais cela ne voudrait pas dire que le S820 soit en dessous de tous les caracteristiques ou autres benchmarks.

      • sachouba

        C’est GeekBench, en l’occurrence. Il mesure la puissance brute du CPU.

  • jean-luc Mutabazi

    Le soucis du chauffage je ne comprends pas pk c’est un soucis! Qualcomm ne fait que mettre en oeuvre le principe du dragon c’est à dire chauffer!

  • MoutonNoir

    Il a raison le patron de qualcomn, certe il y a bien des surchauffe dans les téléphones.
    Mais pas a cause du SoC, c’est a cause des téléphones qui ne savent pas gérer le rendement thermique de leur SoC.
    La consommation électrique des montés en fréquence créer forcément un dégagement thermique !
    Arretez de tailler la bavette en couvrant des fabricants pas doué.
    Dans le monde des PC portable gamer est ce qu’on accuse Intel de faire des bouilloires ? Non ! Mais les fabricants de mal concevoir le refroidissement de la bête, oui.
    Mais la force de propagande des marques est plus fort que la technique…
    C’est marrant d’ailleurs cette mode du smartphone en métal… Serait-ce pour contenir (en mieux dissipant) la chaleur ?
    Ha bon entendeur…

    • Flo974 #PartiExtrémisteSamsung

      C’est ironique j’espère?

  • S smart

    Je ne comprends pas les constructeurs, pourquoi ils mettent pas des liquides refroidisseurs comme sur les PCs gamer dans leurs smartphone. Des petites bouteilles d’azote liquide (très solide pour éviter les exploitations dû à la pression/chaleur ) autour du SoC et la capteur photo ? ?