Snapdragon 820 : Samsung graverait deux versions en 14 et 10 nanomètres

Maj. le 5 mars 2018 à 11 h 04 min

Comme vous le savez déjà, Samsung teste actuellement le processeur Snapdragon 820 qu’on devrait d’ailleurs retrouver dans certaines versions du Galaxy S7. En outre, c’est également le coréen qui assure la gravure du Soc de Qualcomm. Une gravure qu’on attendait en 16 nanomètres, ce qui représenterait déjà un progrès important face aux 20 nanomètres du Snapdragon 810.

Toutefois, d’après un nouveau rapport du leaker Ice Universe qui officie régulièrement sur Weibo et se trompe assez rarement, Samsung graverait le Soc en deux versions : une première en 14 nanomètres, à l’instar de l’Exynos 7420, et une seconde en…10 nanomètres !

Samsung Snapdragon 820
Samsung et Qualcomm partenaires.

Plus un processeur est petit et plus on gagne en puissance et en performance énergétique. Un plus, aussi bien du côté des performances que de l’autonomie. Comme on peut le lire aujourd’hui, les deux versions du Snapdragon 820 qui bat actuellement tous les records sur AnTuTu seraient respectivement gravées en 14 nm (LPP : Laser-Produced Plasma) et 10 nm (LPE : Low Power Early). Les termes LPP et LPE renvoient aux différentes étapes de la production, LPP étant la plus avancée des deux.

En d’autres termes, ce qu’il faut comprendre ici, c’est que Samsung ne sera pas encore tout à fait prêt à graver le Soc en 10 nanomètres au moment ou ce dernier entrera dans sa phase de production de masse. Ainsi, comme le suggère le site GforGames, le Soc serait d’abord gravé en 14 nanomètres puis en 10 nanomètres dès que Samsung aura la capacité de le faire.

Si cette nouvelle rumeur devait s’avérer vraie, ça confirmerait en tout cas que Samsung et Qualcomm travaillent vraiment main dans la main. Le coréen assure la gravure du nouveau Soc qu’il teste actuellement dans son prochain haut de gamme. Sachant que la version Snapdragon 820 du Galaxy S7 est vraisemblablement attendue sur les marchés chinois et américain, les enjeux sont très importants pour chacune des deux sociétés.

Après le très controversé Snapdragon 810, Qualcomm n’a pas le droit de se louper une seconde fois, tandis que de son côté, Samsung ne peut pas négliger ces deux marchés.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !