Snapchat, Facebook et les smartphones sont une menace pour les humains selon un ancien designer Google

Snapchat, Facebook, les smartphones et les réseaux sociaux en tout genre représentent une terrible menace existentielle pour les êtres humains. C’est l’avis de Tristan Harris, un ancien designer de Google qui a souhaité s’exprimer à ce sujet. Selon lui, les géants de la technologie manipulent nos pensées et altèrent notre façon de penser d’une façon très dangereuse qui dépasse largement le simple problème de l’addiction. 

snapchat facebook smartphones fdanger menace humains

Pendant trois ans, Tristan Harris a travaillé chez Google en tant que designer spécialisé dans l’éthique. C’est en 2016 qu’il a finalement décidé de quitter la firme de Mountain View. Aujourd’hui, il souhaite témoigner et s’exprimer au sujet des dangers que représentent les géants de la technologie. Selon lui, ces entreprises et leurs inventions sont une « menace existentielle » pour l’humanité. Dans le cadre d’une interview accordée à BBC Newsnight, le spécialiste affirme que les dangers vont bien au-delà de l’addiction au smartphone.

Aux dires d’Harris, les entreprises comme Facebook parviennent à diriger nos pensées par le biais des smartphones. Comme il le rappelle, deux milliards de personnes utilisent des smartphones, et deux milliards de personnes utilisent Facebook au quotidien. Chaque jour, ces personnes consultent leurs téléphones environ 150 fois en moyenne. Il ne s’agit pas là d’un choix conscient. En réalité, la science démontre que c’est l’anxiété qui nous pousse à nous interrompre en moyenne toutes les 40 secondes pour consulter nos smartphones.

Snapchat, Facebook et les smartphones manipulent nos pensées et aliènent nos émotions

En guise d’exemple concret, Harris cite la fonctionnalité Snapstreaks de Snapchat. Cette fonctionnalité indique aux utilisateurs combien de jours consécutifs ils ont envoyé au moins une photo à leurs différents amis. Si 24 heures s’écoulent sans qu’une photo soit envoyée, le Snapstreak s’arrête. Aujourd’hui, toujours selon Harris, Snapchat est parvenu à convaincre 100 millions d’adolescents que le Snapstreak est la définition de l’amitié. Pour savoir s’ils sont ou non amis avec une personne, les jeunes se basent désormais sur le nombre de jours consécutifs durant lesquels ils se sont envoyés des selfies.

Ainsi, Snapchat le réseau préféré des jeunes représente indéniablement un risque pour le développement psychologique d’une génération toute entière. Les réseaux sociaux nous prennent de plus en plus par les sentiments, et même les personnes qui savent exactement comment fonctionnent ces « technologies persuasives », le danger reste entier. Même lorsque nous ne regardons par nos smartphones, ces appareils et ces applications formatent nos pensées et nos émotions. Ainsi, le véritable fond du problème est que les objectifs de ces entreprises sont fondamentalement opposés aux buts des individus et de la démocratie. Partagez-vous le point de vue de Tristan Harris ? Quelles solutions pour remédier à ce problème ?

Réagissez à cet article !
  • French Open Youtubers

    Il as vécu quoi exactement chez Google ? O_o
    Car le penser est une chose , mais le dire comme il l’as fait, c’est qu’il est vraiment inquiet, voir parano.

  • BlueSnow

    facebook, tu fous rien a part descendre avec ta molette, snapchat tu prend des photos qui dure 10 sec avant de s’effacer et de base un téléphone est fait pour téléphoné ou envoyer des messages a la limite mais sinon c’est des applis inutile…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Snapchat : en un tweet, le réseau social perd 1,3 milliard de dollars !

Snapchat a perdu en quelques heures plus d’un milliard de dollars de capitalisation boursière suite à la publication d’un tweet de Kylie Jenner, qui ne s’attendait certainement pas à avoir un tel impact négatif sur l’application, critiquée pour son nouveau design.

Comment Facebook bouleverse son fil d’actualité grâce à la 3D

Facebook permet de partager des images en 3D avec une plus grande facilité. Certains smartphones Xperia de Sony intègrent une fonctionnalité permettant d’en produire facilement pour les partager ensuite sur le réseau social. Ce n’est pas un secret puisque la firme a annoncé précédemment travailler sur un projet permettant le partage d’objets 3D facilement.