SMS illimités : 6 ans après la France, la Belgique l’adopte enfin !

Les SMS illimités sont désormais proposés par tous les opérateurs en Belgique. Scarlet a lancé une offre HiFive les incluant et rejoint ainsi Orange, Proximus et Base, qui proposaient déjà des forfaits comprenant les SMS illimités. Cela peut sembler surprenant pour les consommateurs français, pour lesquels c’est devenu une norme depuis de nombreuses années déjà, mais dans certains pays, envoyer des tonnes de SMS relève du luxe.

smartphone sms

L’opérateur belge Scarlet, filiale du groupe Proximus, a enfin introduit un forfait comprenant des SMS illimités, rapporte Le Soir. Il rejoint ainsi Orange, Proximus et Base, qui s’y étaient déjà mis. Une arrivée tardive pour une option qui est devenue une évidence pour les Français : les forfaits (hors cartes prépayées) qui imposent une limite de SMS ou les fait payer à l’unité n’existent pour ainsi dire plus en France. Par contre, Orange a lancé un forfait avec data mobile illimitée en Belgique, ce qu’il n’a pas (encore) fait dans l’hexagone.

Les SMS illimités chez tous les opérateurs en Belgique

On ne s’en rend pas forcément compte, mais le marché français est vraiment particulier, et il le doit en grande partie à Free Mobile. D’après une étude, les forfaits de smartphones en France sont les moins chers du monde. La plupart d’entre eux intègrent les SMS illimités depuis à peu près 2012, quand Free est venu tout chambouler. Des offres existaient auparavant mais à des tarifs bien moins avantageux qu’aujourd’hui.

Dans plusieurs pays, la formule SMS illimités n’existe tout simplement pas ou est incluse dans des forfaits excessivement chers. C’est d’ailleurs pourquoi les applications de messagerie connaissent un tel succès dans le monde entier. Même s’il est de moins en moins utilisé, le SMS reste une référence en France. Ce n’est plus le cas sur une bonne partie de la planète, notamment à cause de l’absence de forfaits tels qu’on les connaît en France.

En Espagne par exemple, il est très rare d’y avoir recours. Après une rencontre, on ne s’y échange plus son « numéro » mais son « WhatsApp ». Tout passe par l’application rachetée par Facebook. Les entreprises sont joignables par WhatsApp. Les covoiturages s’organisent par WhatsApp. Même les personnes âgées l’ont rapidement adopté. En juillet 2017, on recensait 1,3 milliards d’utilisateurs actifs sur l’appli.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Trottinette électrique : où a-t-on le droit de rouler, voici les règles

La trottinette électrique est dans le viseur de la ministre des Transports Elizabeth Borne qui a annoncé vendredi 21 septembre 2018 son intention d’interdire sa circulation sur les trottoirs. Malgré un développement rapide, les règles encadrant l’usage de la trottinette…